Patterson-Cannon Family - 1 : Duncan's Bride de Linda Howard

Aller en bas

Patterson-Cannon Family - 1 : Duncan's Bride de Linda Howard

Message  Pimprelune le Dim 27 Juil 2014 - 23:42

Patterson-Cannon Family - 1 : Duncan's Bride


de Linda Howard




Autres couvertures... plussss Kitch ^^:
   

Résumé : WIFE WANTED...
Reese Duncan lost half his ranch and all his dreams to his ex-wife, so when it came time for a family he did the logical thing: he advertised for a bride.
She had to be willing to work, to bear his children and to settle for lovemaking in place of love. It sounded perfect... until Madelyn Patterson arrived.

One look and he had to have her. Never mind that she was New York and nightlife to his own plain-spoken Montana ways.
She was willing to herd cattle, wax floors and bake biscuits by the dozen. She was even willing to bear his children... but at a price he couldn't pay : she wanted love... and he was a man who had no love to give.

Traduction personnelle : CHERCHE ÉPOUSE...
Divorcé, Reese Duncan a perdu la moitié de son ranch et tous ses rêves à la suite de son premier mariage, aussi quand vient le temps pour lui de fonder une famille, il agit de manière pragmatique : il passe une annonce.
Sa future épouse ne doit pas avoir peur de travailler, de porter ses enfants et d'être disposée aux rapports amoureux fréquents au lieu d'attendre de l'amour.
Sur le papier, ça paraît parfait... jusqu'à sa rencontre avec Madelyn Patterson.

Au premier regard, il la VEUT. Aucune importance qu'elle soit un oiseau de nuit New-yorkais transplanté dans les terres brutes de son Montana natal.
Elle est tout à fait d'accord pour rassembler le bétail, lessiver les sols et faire des biscuits par douzaine. Et elle veut bien porter son enfant... mais à un prix excessif : de l'amour... et il n'en a plus à donner.

Vite, vite -------->:
Je reprends cette lecture (dur, dur, mon anglais est aux fraises OUINNNNN  Crying or Very sad ) et je reviens mettre un avis  cheesygrin 
avatar
Pimprelune
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4487
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 51
Localisation : Aix En Provence
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patterson-Cannon Family - 1 : Duncan's Bride de Linda Howard

Message  Pimprelune le Ven 1 Aoû 2014 - 22:33

C'est un très bon livre, que je ne regrette absolument pas d'avoir lu : si la base de l'histoire - un homme qui se cherche une épouse par le biais d'une petite annonce - peut faire sourire ironiquement... Et dans les faits - quand son amie Christine ricane en tombant sur la demande dans le journal - Madeline Sanger Petterson aurait plutôt tendance à trouver ça un tantinet ridicule... dans la réalité - quand on réfléchit aux raisons de Reese
Duncan:
mis sur la paille par une ex-femme aigrie et vengeresse  tusors 
, ça paraît assez sensé.

Mais un je ne sais quoi - son envie de faire quelque chose de complètement dépendant d'elle - fait étudier consciencieusement à Madeline le journal et cet entrefilet et prendre la décision impromptue de répondre à l'annonce.
La jeune femme est la demi-sœur de Robert Cannon, et celui-ci lui a offert un emploi - de complaisance, dirons-nous - dans son entreprise. Le père de Robert et la mère de Madeline s'étant remariés ensemble, il n'y a pas de liens de consanguinité, mais étrangement un lien fort s'est noué entre eux, et en bon macho Howardien, Cannon veille sur sa jeune (quasi-)sœur comme un aigle !
Mais, (et j'ai énormément apprécié son caractère) la jeune femme - sous des apparences indolentes - ne se laisse jamais faire : aussi, quand elle annonce à Robert qu'elle part rencontrer un futur possible mari dans le Montana, celui-ci comprend qu'il doit éviter de la prendre à rebrousse-poil et la laisse faire (il sera toujours temps de se renseigner plus avant si les choses évoluent vers quelque chose de sérieux, se dit-il...).

La rencontre est plus que bizarre, car Madeline se sent complètement sous l'emprise de cet homme rude et désabusé...
mais direct et franc:
qui ne manque pas de lui faire comprendre qu'elle a l'air trop fragile - et semblable à son ex-femme - pour convenir à sa vision de l'épouse modèle  tusors 
, elle ne fera pas l'affaire !
Et de son côté Reese a l'impression de s'être fait renverser par un quinze tonnes
pris en pleine face:
qui lui repasse dessus à plusieurs reprises : il crève d'envie pour cette fille  affraid 
car il ne peut pas
se la sortir de l'esprit (peau ???):
en détacher les yeux, il rêêêêêêêêve de la toucher, de la mettre dans son lit  Embarassed 
mais - "raisonnablement"/"logiquement"/"intelligemment" (oiselle de nuit New-yorkaise, habituée à l'animation, citadine chic et propre sur elle), elle ne convient pas comme épouse d'un rancher qui peine à joindre les deux bouts... et il y a 2 autres postulantes qui ont répondu à l'annonce.
Oui, mais... foin de logique et de théories bien établies - alors que Reese a renvoyé Madeline
dans ses pénates :
dans les buts GRRRR  Mad 
- les autres postulantes vont être éliminées... et le mariage entre ces deux-là se faire !

Il y a des passages
cocasses °~°:
quand Madeline avoue n'avoir jamais eu de rapports sexuels à 28 ans, Heinnnnn  ??? Shocked 
, des affrontements
de personnalité:
de coqs de basse-cour - deux mâles Alpha o_0 -  Hihihi  cheesygrin 
quand les futurs beaux-frères se rencontrent, des décrochés de
mâchoire incontrôlés:
Christine, témoin de la mariée, bave quelque peu devant le futur époux   
mais toutàfé compréhensifs (oui, oui, je salive et je te comprend... SLURRRRPPPPP), puis vient le moment de réellement vivre en couple : plus brut de
décoffrage:
la scène du dépucelage laisse songeur...  scratch 
, ça n'existe pas !
Mais - contrairement aux craintes des deux parties - ça se passe relativement bien, on assiste à quelques échauffourées entre ces deux caractères
affirmés ^^:
"Je repeint la façade de MA maison" / "Je refuse de dépenser MON argent pour du superflu" / "Avec MES propres deniers... abruti" / "Ma femme ne dépendra que de MON argent" (double abruti)  ptdr 
, et se produit l'impensable... pour
Reese:
il perd le contrôle de lui-même avec son épouse lors de moments intimes  eclair 
, ce qui - bien entendu - réjouit
Madeline:
complètement et irrémédiablement amoureuse de SON homme  :langue: 


Puis le CLASH arrive : aux abois, poursuivi par la
poisse:
pertes conséquentes de têtes de bétail, hypothèque arrivant à terme, argent manquant AARRRRGHHHH   affraid 
Madeline va payer les traites et régler les dettes elle-même - subrepticement - , mais - consciente qu'en tant que
mère:
elle est enceinte
- elle doit la vérité à son mari, elle tente de le rassurer sur ses dettes envolées en lui avouant sa démarche ! Et là, monsieur nous pique sa
crise GRRRRR:
"tu veux tout me prendre, tu veux me dominer, me tenir à ta botte (comme mon ex ???)" tusors 

Tête de pioche, direz-vous ?
La réaction de Reese est
explosive:
complètement idiote... mais il s'en rendra compte bien plus tard GNIÂRK GNIÂÂÂÂRKKKK  Twisted Evil 
et Madeline prouve que son caractère n'est pas celui d'un
paillasson, non mais GRRRRR:
elle prend ses cliques et ses claques... pour s'installer à la ville voisine  bulle 
.

Voir ce grand escogriffe en proie à la
colère:
dans un premier temps  Mad 
, à la
réflexion:
remise en question : aucune pression ni manigance d'aucune sorte de la part de Madeline ???  scratch 
, puis au
doute:
"Qu'ai-je fait ?"  pale 
pour finir en
remords:
TRIPLE ABRUTIIIII   
quand il réalise les raisons d'agir de son épouse est réjouissant au possible mais surtout donne lieu à une scène d'un romantisme
achevé Hummmmmm !:
quand il comprend et donne... son  
qui enthousiasme par la manière dont l'auteur a réussi à le rendre profondément émouvant et bouleversant.

Bien entendu, les choses ne sont pas aussi noires qu'elles le paraissent et entre le décès de son
ex-femme o_0:
qui lui rembourse son argent  Shocked 
et Robert Cannon disposé à
aider à sortir de l'ornière:
investir judicieusement car il croit en la réussite de Reese  Okay 
, le futur va s'éclaircir peu-à-peu...

Nous avons ici non pas un romantic-suspense, mais un roman sentimentalement profond et abouti qui témoigne de la qualité d'écrivain de Linda Howard       

Ma Note :  coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation  / 5

Encore un pataques 0~0:
Par contre, quand on lit les deux tomes, on remarque tout de suite les grosses bourdes (de l'auteur, de l'édition, de l'adaptation ?) au niveau des personnages qui se multiplient d'un titre à l'autre  Shocked Shocked Shocked 
avatar
Pimprelune
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4487
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 51
Localisation : Aix En Provence
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patterson-Cannon Family - 1 : Duncan's Bride de Linda Howard

Message  ninou-lilou le Mar 29 Déc 2015 - 20:48

Après une lecture éprouvante, j'avais besoin de douceur. Bon, je ne peux pas dire que dans ce roman Linda Howard en ait mis beaucoup mais il y en a quand même un peu... Par contre de la passion ça oui !! La relation des héros est carrément explosive !
C'est le coup de foudre au 1er regard, et si Madelyn l'accepte avec grand bonheur ce n'est pas le cas de ce cher Reese. Ah celui-là quelle tête de mûle ! Mais bon en même temps son ex-femme lui en a fait bâver et l'a quasiment mis sur la paille, donc on peut le comprendre. Mais par moment il abuse ! Heureusement, la douce Madelyn ne se laisse pas faire et cela crée de spectaculaires engueulades Smile  Et, Pfff..., de très belles scènes d'amour yeux qui brillent  Dis-donc, pour l'époque (1995), l'auteure n'avait pas froid aux yeux pour décrire de telles scènes...
Même si le thème a été abordé de nombreuses fois et que l'on sait d'avance comment ça va se terminer, j'ai adoré suivre le parcours chaothique de nos 2 amoureux. Un vrai bonheur bulle
Bon j'avoue que lorsqu'il s'agit de Linda Howard, je ne suis pas très objective car je l'adore et du coup j'adore tout ce qu'elle écrit. Mais il n'empêche que ce livre est bourré d'humour et de passion, exactement ce qu'il me fallait pour me changer les idées Okay
Ma note est de
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9915
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patterson-Cannon Family - 1 : Duncan's Bride de Linda Howard

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum