La Cité des Dieux sauvages de Isabel Allende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Cité des Dieux sauvages de Isabel Allende

Message  mabi le Mar 8 Avr 2014 - 13:30

La Cité des Dieux sauvages 
Isabel Allende
aussi chez Le Livre de Poche :
 ou
Présentation :
Quand sa mère tombe malade, le jeune Alexander Cold s’engage avec sa grand-mère – une baroudeuse qui n’a pas froid aux yeux – dans une équipe du National Geographic qui se rend en Amazonie à la recherche d’une créature mystérieuse, que peu d’hommes ont vue et que les Indiens appellent « la Bête »…
Participent également à cette expédition, dirigée par un célèbre anthropologue, deux photographes, une séduisante doctoresse, un guide vénézuélien et sa fille, la merveilleuse Nadia…
Un des buts de la mission est de vacciner les Indiens, nommés les « gens de la brume ». Mais le voyage est parsemé de dangers, de découvertes aussi extraordinaires que surprenantes.
Ce roman d’aventures haletant, qui conjugue connaissances et exotisme, savoir et évasion, a été traduit et publié dans le monde entier.

Mon avis :
Ce livre est le premier tome réunissant Alexander Cole et Nadia Santos.
Comme d'habitude, j'ai lu le second tome avant le premier.  (Normal chez moi)  tusors Cette aventure peut être considérée comme une sorte de rite d'initiation. En effet, Alexander va aller trouver au fin fond de la forêt amazonienne une médecine pour soigner sa mère. Mais le but initial de cette quête n'a rien à voir avec cela. Ce n'est qu'un avantage collatéral. Au cours de ce voyage 'initiatique", Alex va rencontrer celle qui va devenir son amie : Nadia Santos, une jeune métis vivant à la frontière de la zone sauvage de la forêt.
Ensembles, ils vont être confrontés à des situations particulières qui les mettront face à leurs plus grandes angoisses. Pour atteindre chacun leur but, ils devront les affronter et les vaincre. Merveille des merveilles, ils vont rencontrer leurs animaux totémiques. Il vont devoir, aussi, vaincre des gens rapaces et cruels, à la limite de la sauvagerie. Et.... Les plus sauvages (au sens brutal du mot) ne sont pas ceux que l'on pense....

Ma note :     /5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum