Les Dieux Disparus T1 - Trésor, de Megan Derr

Aller en bas

Les Dieux Disparus T1 - Trésor, de Megan Derr

Message  Parker Jones le Sam 18 Jan 2014 - 17:58

Les Dieux Disparus
Tome 1 : Trésor
de Megan Derr



RÉSUMÉ:

Neuf dieux gouvernaient jadis le monde, jusqu’à ce qu’une ultime trahison ne les mène à leur perte. Depuis, le monde se meurt et seul le retour des Dieux disparus pourra le sauver.

Il y a de cela neuf cents ans, les Dragons des Trois Tempêtes, divinités du Chaos, tentèrent d'anéantir l'archipel de la Kundou. La seule solution pour sauver le pays fut de s’opposer aux Dragons, de les terrasser et de s'emparer de leurs pouvoirs. Depuis, cette puissance confère à la famille royale le droit de suzeraineté.

Mais cette magie a un terrible prix, et le prince Nankyokukai est bien décidé à être le dernier à devoir le payer… même si pour cela il doit renoncer à tout espoir d’être avec l’homme qu'il a attendu toute sa vie.

Parution : Octobre 2013 aux éditions Less Than Three Press


MON AVIS:

Eh bien... je suis un peu mitigée, mais pas forcément dans le mauvais sens du terme. Pour une fois, nous avons affaire à une romance fantasy M/M, ce n'est qui pas courant et qui change un peu.

Ici, nous débarquons directement dans un monde où la magie est omniprésente. L'ennui, c'est qu'on y débarque trop directement, car rien n'est expliqué. On arrive comme un étranger qui a loupé son embranchement et qui arrive dans un coin reculé dont il ignore absolument tout. On apprend à deviner comment ce monde est régi au fur et  mesure de la lecture, à la dure, et encore, je n'ai pas tout compris. La politique et les enjeux restent hélas trop flous pour un monde imaginaire et j'ai passé plus de temps à me demander ce qui se passait au lieu de savourer ma lecture.

Oui, j'ai utilisé le mot "savourer", parce qu'au final, et malgré les lacunes dans l'explication et la description du monde, cette romance fantasy M/M n'était pas si mal que ça. Nous suivons le prince Nankyokukai dans la mission sacrée qu'il doit accomplir afin de sauver le monde d'une colère divine (ou quelque chose dans le genre... je vous ai dit, y a des choses que j'ai pas tout compris  cheesygrin ). Pour cela, il sera accompagné d'un capitaine de navire, l'énigmatique et attirant Kindan, d'un marchand trop porté sur les vêtements de couleurs vives, et de son secrétaire royal, Takara, qu'il connait depuis sa plus tendre enfance.

Quatre hommes, deux couples, comme vous vous en êtes doutés. Des couples aussi disparates les uns que les autres et dont l'évolution est assez intéressante. Kindan et sa mauvaise humeur contre un prince gâté pourri. Le marchand agaçant contre un secrétaire royal au sang chaud. Voilà de quoi pimenter le récit. Un récit qui se lit facilement, par ailleurs, et que j'ai pris plaisir à suivre en dépit de mes difficultés à saisir tous les détails de ce monde et de son mode de vie. Ces quatre personnages sont aussi attachants les uns que les autres, même si mon préféré reste Kindan (oui, un capitaine, sur un bateau, en pleine mer, batailleur et avec un sale caractère... on s'étonne que j'ai tout de suite flashé sur lui cheesygrin ).

Nous avons donc là deux romances pour le prix d'une, le tout ponctué de quelques dialogues savoureux, de colères épiques, de batailles contre certaines créatures de la mer (encore que le côté bataille est vraiment mis de côté, dommage) et de scènes sensuelles assez courtes, explicites mais jamais vulgaires, bien au contraire. L'auteur réussi à ne pas trop les détailler tout en les décrivant assez bien pour qu'on puisse les imaginer correctement.

Le côté négatif, maintenant, c'est la traduction. Car si le traducteur fait assez bien son travail, en dépit de phrases parfois incohérentes, monsieur (ou madame, ou mademoiselle) ferait mieux de revoir un peu son orthographe et sa conjugaison. Vous l'aurez compris : il y a plein de coquilles. J'aurais pu dire "c'est bourré de fautes", mais c'était moins professionnel cheesygrin Des fautes de conjugaison, d'orthographe, de ponctuation, de structure des phrases. Bref, tout y passe, et ça finit par gâcher la lecture.

Et c'est bien dommage, car ce premier tome était assez bien mené pour me donner envie de lire la suite (que je lirai quand même, hein, parce que je veux savoir la suite !).

En bref, si vous aimez la fantasy (compliquée) et la romance M/M, Les Dieux Disparus pourraient vous plaire, à condition de refouler fermement votre côté correcteur et d'ignorer les fautes.

/5
avatar
Parker Jones
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1284
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dieux Disparus T1 - Trésor, de Megan Derr

Message  LaMarquise le Sam 23 Jan 2016 - 21:14

Aïe aïe aïe! en commençant ce livre, j'ai vraiment cru que j'avais découvert une perle de plus... que ça allait être un nouveau coup de coeur, et ça aurait pu être le cas si ce n'est les-nombreuses- fautes d'orthographe qui m'ont complètement gâché mon plaisir.
La meilleure partie dans tout le livre, c'est son début. La rencontre entre Koori et Kini, que j'ai trouvé très attendrissante.
Le prince Nankyokukai a grandi avec une terrible responsabilité sur les épaules. Maintenant que le temps est venu, il est décidé à faire ce qu'il faut, peu importe le prix à payer. Aussi décide-t-il qu'il est temps de partir en voyage pour aller à une île que nul ne connait, et que tous le monde pensait disparue. Il emmène avec lui son fidèle secrétaire Taka, que j'ai particulièrement aimé. et monte a bord du navire du capitaine Kindan. le meilleur capitaine de tous.
Au début, on a du mal à tout comprendre, parce que l'histoire commence directement, sans aucune introduction de la part de l'auteur. Bien que le monde qu'elle nous décrit soir imaginaire et peuplé de créatures particulières. c'est d'ailleurs la deuxième chose que je reproche à ce livre.
Mais on comprend l'histoire au fil et à mesure et on s'adapte..et au final, je me dis que ce n'était pas mal, mais qua ça aurait pu être mille fois meilleur.
Ma note:  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation .25/5
avatar
LaMarquise
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 661
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 26
Localisation : La tête plongée dans un livre, l'esprit dans un monde lointain.
Humeur : Juvénile et coquette

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum