Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  fabdragon le Mer 23 Mai 2018 - 21:15

tu es une vrai tentatrice @everalice cheesygrin
avatar
fabdragon
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 680
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  DarkAthena le Mer 23 Mai 2018 - 22:37

 Eh bien, on peut dire que ça donne envie!! Jolis résumé et avis!!! 

J'ai hâte de le découvrir  Okay
avatar
DarkAthena
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 698
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 38
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

http://antrededarkathena59.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  lilou16 le Ven 25 Mai 2018 - 11:20

@everalice merci pour cet avis tentateur !

Je le veux !
avatar
lilou16
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 546
Date d'inscription : 13/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  pomme de reinette le Ven 29 Juin 2018 - 20:09

Ce livre est juste
  !!!!
Il entre direct dans mon top 5.
J'ai adoré les personnages, lui arrogant, fier mais tellement fragile à la fois, elle, douce, altruiste et déterminée. 
Ils st tellement différents et trop de choses les séparent mais on sent tt au long du roman un lien invisible entre eux. 
Une jolie perle, ce livre.
avatar
pomme de reinette
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 69
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  everalice le Sam 30 Juin 2018 - 9:02

Super, Pomme de reinette ! Te voilà tombée dans la marmite magique de Laura Kinsale  Very Happy
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Elea le Sam 30 Juin 2018 - 12:34

Je me le suis acheté cette semaine je n'ai pas pu résister ! Smile

_________________

"De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle."
Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8519
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Au chaud sous mon plaid
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

message

Message  Zahra le Sam 30 Juin 2018 - 12:53

Moi aussi j'ai craqué Twisted Evil !
avatar
Zahra
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2181
Date d'inscription : 21/11/2014
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Agalactiae le Dim 1 Juil 2018 - 20:37

Le résumé présenté sur la quatrième de couverture présente bien les choses et n'en dit pas trop ^^
Pour la petite histoire, nous faisons donc la connaissance du Duc de Jervaulx. C'est un grand mathématicien, très talentueux mais aussi très imbu de sa personne, arrogant. Archimedea ne l'apprécie guère, alors qu'elle ne l'a jamais vraiment rencontré... Elle a l’habitude de porter des lettres et messages que son père lui envoie. Lors de leur première rencontre, on peut dire que le Duc ne remonte pas vraiment dans son estime... A leur deuxième rencontre, c'est en tant qu'infirmière qu'elle le revoit... et ce n'est plus du tout le même homme.

J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture... Ce roman est très original, et en tant que romance historique, j'ai un peu l'impression qu'il sort de ce qu'on a l'habitude de lire.
Le rythme est très lent. L'auteure prend vraiment le temps à présenter ses personnages, à mettre en place l'intrigue, l'histoire.

Archimedea, ou Maddy de son surnom, est une héroïne étonnante. Elle a l'habitude de dire ce qu'elle pense. Faisant partie de la Communauté des Amis, c'est une personne très pieuse. Ainsi lorsqu'elle revoit Jervaulx malade, elle pense qu'il est de son devoir de lui venir en aide, que c'est une mission. Inconsciemment, elle développe un certain lien avec lui, car en fin de compte, il ne la laisse pas si indifférente qu'elle le croit. Elle a tellement de peine pour lui, mais ne le prend jamais en pitié. Elle l'écoute, le comprend et va faire ce que personne d'autre n'a fait pour lui depuis des mois, à savoir lui montrer du respect, et l'humaniser.
J'ai aimé aussi le fait que Maddy reste fidèle à ses convictions et cela, jusqu'au bout de ce roman.

Jervaulx est le héro masculin arrogant, que l'on apprécie pas forcément au départ. Bien évidemment, on est touché par ce qu'il lui arrive... Et tout comme Maddy, on s'attache à lui.
J'ai aimé la façon dont l'auteure nous a permis de rentrer dans la tête de Jervaulx, de comprendre ce qu'il comprend, le malaise dans lequel il se trouve. Il est piégé dans son corps, il comprend mais n'arrive pas à s'exprimer. Cette façon qu'il a de parler, de reformuler, de bouger... Laura Kinsale nous permet de nous rapprocher de ce personnage, et je me suis sentie proche de lui. L'arrivée de Maddy, cette femme bornée, intelligente et déterminée, va lui permettre de revivre... Christian évolue, bien évidemment, mais il reste, tout comme Maddy, fidèle à ses convictions et restera toujours cet homme fier et froid, pour lui il est toujours Duc, même si la grande majorité des gens ne le considère désormais encore moins qu'un chien. Et j'ai vraiment apprécié cela, les personnages s'apprivoisent, évoluent ensemble mais ne changent pas. Ce qui donnera lieu d'ailleurs à de bonnes prises de bec, de longues discussions...

Les deux personnages vont se rapprocher tout doucement, mais dès le départ, l'alchimie est présente. J'ai aimé ce rapprochement... Des petits gestes, des regards...
C'est une histoire très riche, car en parallèle de la romance qui reste discrète, nous avons bien évidemment la condition de Jervaulx qui est menacée à tout moment. Le tout est vraiment bien développé. J'ai juste trouvé certaines longueurs vers la fin, mais bon...
J'ai tiqué à un certain moment, lorsqu'une certaine personne refait son apparition. Mais en fin de compte avec du recul, cela n'apporte que plus de réalisme à cette histoire.

L'histoire de Jervaulx est bouleversante. On voit aussi, à travers ses yeux, les techniques barbares employées par la médecine de l'époque pour les victimes d' AVC (entre autres, bien évidemment, mais là, c'est la pathologie développée ici). C'est l'histoire d'un homme riche et talentueux, qui, du jour au lendemain, va tout perdre...jusqu'à son humanité. Et il ne tient qu'à lui de réagir en conséquence et de reprendre sa vie en main. Encore faut-il qu'on lui laisse cette chance, ce que va faire Maddy.

J'ai l'impression d'en avoir trop dit, cependant il y aurait tellement de choses à dire encore...
Ce fut vraiment une lecture surprenante ! En tout cas, j'ai été agréablement surprise !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  , 5 / 5


P.S. : petite remarque sur la fin
Epilogue:
Je n'avais pas compris la dernière phrase du livre. C'est en lisant à l'instant le début de l'avis d'Everalice que j'ai compris... Tout simplement car le mot « miracle » est traduit par « fantôme » en VF, ce qui change le sens de la phrase... ahlala... 

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2394
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Moïra le Mar 3 Juil 2018 - 20:18

Et voilà par la faute de notre tentatrice Everalice, je suis retombé amoureuse des A&P, et cela rien qu'avec cette belle histoire, qu'elle plaisir de lire une histoire si bien écrite, avec un personnage masculin aussi complet que Christian Duc de Jervaux, très sur de lui, très intelligent, et surtout sur de sa supériorité intellectuel, un brun arrogant et qui de part son titre de Duc sait que tout lui est acquit, la respectabilité, l'honneur, l'argent, la prestance...
Quand au détour d'une collaboration de travail avec son père, Archimedea rencontre Jervaulx, elle le catalogue dans la catégorie des aristocrates qui jettent l'argent par les fenêtres et de beaux parleurs.
Quand quelques mois plupart, Archimedea accepte un poste d'infirmière, dans la clinique de son cousin, elle a la surprise d'y retrouver Christian Duc de Jervaulx en tant que patient ...
J'ai tout aimé dans cette romance, pas de temps mort, pas t'atermoyant, pas de ping-pong émotionnels, l'un comme l'autre sont sur de leurs sentiments.
Pour un ebook qui fait pas loin de 400 pages, je n'ai pas vu le temps passé, cela ce lit bien et vite, tellement on est pris par l'histoire...
MERCI Everalice   

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Moïra
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 188
Date d'inscription : 20/07/2014
Age : 49
Localisation : Skyfall
Humeur : En mode hibernation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  everalice le Mar 3 Juil 2018 - 20:45

bulle  bulle Moïra, quel bel avis !! Je suis si heureuse qu'il t'ait plu ! Tu me donnes envie de le  relire, ce petit là, j'en ai gardé un souvenir émerveillé !
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Acedexes le Mar 3 Juil 2018 - 23:33

Un avis négatif sur zonzon m'avait refroidi,mais le résumé  était trop tentant,je viens de le terminer Crying or Very sad et pour moi c'est un vrai coup de coeur je vous le recommande vivement, je me suis régalée  Okay.  L'histoire est original et c'est avec regret que j'ai refermé  ce petit  bijoux..Bonne lecture à vous!!!
       
       coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation/5
avatar
Acedexes
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 98
Date d'inscription : 13/10/2016
Localisation : Dans un monde merrrrrrveilleux.....
Humeur : En retard ,en retard ,je suis en retard.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Bozozo le Ven 20 Juil 2018 - 10:04

Personnellement je n'ai pas accroché. Ce livre me semblait prometteur en lisant le résumé mais lorsque je l'ai lu j'ai été déçue et je suis restée sur ma faim.

Bozozo
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 13
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 44
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  fabdragon le Jeu 30 Aoû 2018 - 18:14

Quel moment de lecture, je n'ai pas vu défiler ces 400 pages, une histoire qui m'aura fait vibrer tant par l'intensité que par la personnalité de nos héros, Christian et Maddy dont les mondes sont si différents et qui devront faire face à tant d’épreuves pour s'apprivoiser.

Une romance magnifique et j'attends avec impatience de découvrir d'autres titres de cette auteure.

,5/5
avatar
fabdragon
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 680
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Zazazoo le Ven 31 Aoû 2018 - 20:34

Encore un super avis !

Il va falloir que je me décide à le lire celui-ci !
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12048
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des fleurs dans la tourmente de Laura Kinsale

Message  Emmatom le Dim 14 Oct 2018 - 11:41

Et bien ... Je crois être l'une des seules à ne pas avoir accrochée Smile La seule chose qui m'aura faite avancer jusqu'à plus de la moitié de ce roman, c'est bel et bien le héros. Le reste m'a très rapidement lassée et refroidie quant à l'engouement que j'avais eu pour ce livre et j'ai fini par abandonner ma lecture.

C'est d'abord la couverture et la collection de ce livre qui m'ont intriguées et j'avais vu qu'il avait été le coup de cœur d'une membre sur le forum alors j'ai voulu tenter. Le résumé sortait beaucoup de ce qu'on voit d'ordinaire et c'est quelque chose que l'on peut saluer. L'histoire est hors des clichés de la romance, je trouve, tout en gardant un style assez "romance anglaise à l'ancienne" dans la réserve qu'il y a sur les sentiments qui passent au second plan, la "froideur" que j'ai trouvé à l'ambiance de ce roman que j'ai fini par laissé inachevé. Mon avis est donc un peu "bancal" mais j'estime avoir été assez loin pour le chroniquer.

On fait la rencontre de Christian, Duc de Jervaulx, passionné des mathématiques et tout ce qui englobe ce sujet. C'est un débauché avec un cerveau, en soit et on le comprends assez vite. Il aime les femmes et les maths, a deux amis que j'ai plutôt bien apprécié (qui auraient mérités leur propre romance d'ailleurs) et se complet là-dedans. Sauf que dés le début du roman, on sent que Christian va malheureusement vite se faire rattraper par la vie et sa cruauté. Engourdissement de la main droite, maux de têtes et autres symptômes qui préviennent de ce qu'on appelait autrefois une crise d'apoplexie (aujourd'hui nommé AVC). A la suite de cette crise, il se retrouve en psychiatrie car sa famille, "démunie" (le mot est assez ironique vu la famille qu'il a) devant son infirmité, a finit par le faire interner.Ce personnage m'a beaucoup touché sans même que je m'en rende compte. L'auteur nous plonge dans sa tête avec brio, nous fait comprendre qu'il n'arrive plus à s'exprimer, qu'il n'entends pas les mots comme nous, nous pouvons les entendre; ça mange les syllabes, les mots de liaisons, etc. et on ne peut qu'observer sa force à tenter de se faire entendre, comprendre et respecter tout au long du récit. Christian mêle à la fois l'image de la virilité qu'il lui reste en tant qu'homme encore vigoureux et capable de ressentir et celle, j'ai trouvé, d'un enfant qui est totalement perdu, qui déteste ce qu'il est devenu et qui peine à se faire comprendre, par-dessus tout. J'ai voulu abandonner ce roman plusieurs fois avant de vraiment le faire mais c'est réellement lui qui m'a fait m'accrocher. Je ne me suis rendu compte de mon attachement pour lui qu'au moment où j'ai dit "stop". C'est vraiment dommage. Son personnage est tellement touchant, ce qu'il vit met en exergue toute la barbarie de la médecine à cette époque parce qu'on ne cherchait pas tellement à comprendre le patient. On les mettaient dans la case "débiles mentaux" si ils ne savaient pas s'exprimer et ça s'arrêtait ici. (Je vulgarise mais en soit, c'était bel et bien comme ça.)

Puis il y a Maddy ou Archimedea (je trouve ce prénom très original et assez joli mais pas très cool pour la vie de tous les jours haha).C'est certainement elle qui m'a le plus agacée. Je tiens tout de même à saluer l'auteur, encore une fois, qui a créé un personnage assez hors du commun, de par sa religion que je ne connaissais pas (les Quakers ou Communauté des Amis) ou par son caractère que j'ai trouvé, chiant, tout simplement. Maddy est tout de suite en désaccord avec le personnage qu'incarne Christian, bien avant son AVC. Elle désapprouve sa vie et sa manière de se comporter. Pourtant, lorsqu'elle le recroise à l'asile, elle est tout de suite attirée par lui, de façon plutôt platonique d'abord, juste remplie par l'envie de l'aider et surtout de le comprendre puis parce qu'elle en tombe amoureuse ensuite. Pendant une bonne partie du roman, elle va douter de lui, se rétracter, l'aider, vouloir l'abandonner à d'autres, s'avouer qu'elle l'aime ... Et ce dernier point, je ne l'ai vu nul part ? C'est le soucis de ce roman, en fait. J'aime les romances où je peux lire les sentiments des personnages, les ressentir dans les regards, les gestes, les moindres palpitations du cœur ou les sourires, dans la passion, si c'est bien mené. Ici, ça n'a pas été le cas. C'est rigide, froid, indifférent ... Maddy ne montre à aucun moment qu'elle aime Christian. Elle est sans cesse en combat intérieur avec sa religion qui lui interdit d'être avec un homme ne faisant pas partie de cette dite religion. Bref, c'est un personnage qui m'a frustrée. Christian aurait mérité une femme moins ... fade ? C'est méchant dit comme ça mais c'est le ressenti que j'ai sans même savoir si ça s'améliore les cent dernières pages.

Je retiens donc de cette lecture quelque chose de plutôt froid mais où le héros porte en lui toute la tendresse et la touche de douceur, de bons sentiments et d'humanité (parce qu'il a aussi des défauts haha) qu'on peut rechercher dans un roman. Il a sauvé le livre et c'est un peu grâce à lui que je mets trois sur cinq et pas moins. J'ajouterais que, la plume de l'auteur est délicate tout en étant très alambiquée. C'est dur à décrire. Je garde un arrière-goût doux-amer de ce roman et je suis plutôt triste de ne pas l'avoir terminé mais l'ennui a gagné, pour cette fois. 
/5
avatar
Emmatom
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3054
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 21
Localisation : Cannes
Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum