La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Penny le Mer 6 Nov 2013 - 22:34


La vérité sur l'affaire Harry Québert
par Joël Dicker
Éditions L’Âge d'Or / De Fallois


Résumé:

À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.

Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Québert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès?


Mon avis:
J'ai intentionnellement retardé la création de cet avis, car il faisait partie des livres que je voulais faire découvrir à ma swappée. (Je suis d'ailleurs dans un état de transe absolue à l'idée de le savoir maintenant sous les yeux de Winry). Le livre en soi n'était pas vraiment en rapport avec le thème du swap "Frissons et Émois". Mais par contre, il m'a fait vivre des émotions si intenses que je voulais impérativement le faire découvrir.

Ne vous laissez pas avoir par le titre, car il est à la fois fidèle à l'histoire, et en même temps ne dévoile rien des merveilles qui vous attendent. Écrit par le talentueux et prometteur Joël Dicker, ce livre est un concentré de tout ce qui se fait de bon en matière de lecture: nous avons le suspense, les personnages presque caricaturaux mais très recherchés, l'humour distillé au travers de certains d'entre eux, l'histoire qui nous tient en haleine de la première à la dernière page, et, ce qui nous intéresse plus particulièrement dans ce forum, l'histoire d'amour belle, profonde, qui outrepasse les limites de la morale, et avec un goût d'éternité.

Nous allons suivre Marcus à Aurora, petite ville dans le New Hampshire où vit Harry, et allons rencontrer avec lui les différents habitants, tous concernés de près ou de loin par l'histoire de Harry et Nola.
Joël Dicker fait de Aurora un microcosme humain, peuplé de personnages aussi exquis que variés, et malgré les révélations de certains qui nous font passer de l'amour d'un personnage à la haine envers lui (et vice-versa), le lecteur reste attaché à ces habitants. Mieux: nous sommes transportés dans ce village comme si nous y étions. Sous la plume de l'auteur, tout prend vie dans notre tête et devant nos yeux, les lieux, les habitations, les situations, le lecteur vit tout. On apprend avec délice, étonnement, tristesse, émotion, compassion, haine, rage (...) la vie de chacun des habitants, on vit ce livre. (J'ai d'ailleurs craqué pour un personnage en particulier, mais je ne vous en dirai pas plus).
Malgré la trame assez glauque du roman, il n'est pas empreint d'une atmosphère sombre, bien au contraire. C'est en partie dû aux nombreuses touches d'humour qui agrémentent la lecture, au travers notamment de l'inspecteur Galahowood, avec qui Marcus mène l'enquête, et dont la première rencontre est particulièrement houleuse, mais hilarante.

«– J’ai lu sur Internet que lors de disparitions d’enfants, le coupable est souvent un membre du cercle familial.
Gahalowood leva les yeux au ciel:
– J’ai lu sur Internet que vous étiez un grand écrivain. Voyez comme Internet n’est que mensonges.»

En dépit de la grande différence d'âge entre Harry et Nola, je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit de malsain par rapport à leur histoire. On se pose cependant énormément de questions concernant la vraie nature des sentiments et des motivations de la jeune fille. Cette héroïne de 15 ans, dont on se prend souvent à penser qu'elle joue avec le pauvre Harry, paraît à la fois se lancer dans cette histoire à corps perdu et même temps agir avec un détachement troublant... En revanche, l'amour d'Harry pour Nola, immoral mais pur et platonique, paraît indubitable.

«- Marcus, savez-vous quel est le moyen de mesurer combien vous aimez quelqu'un?
- Non.
- C'est de le perdre.»

L'auteur a de la suite dans les idées, mais surtout une envie folle de mener le lecteur par le bout du nez. Et il y arrive haut la main. Au delà du fait qu'il est très dur de deviner ce qu'il s' est réellement passé cette nuit du 30 août 1975, il arrive à mettre non pas une, mais bel et bien deux fois le lecteur bouche bée, en s'amusant à faire croire à chaque fois que l'issue finale est proche. Mais d'autres rebondissements viennent alors tout remettre en cause et relancer la machine.

"Lorsque vous arrivez en fin de livre, Marcus, offrez à votre lecteur un rebondissement de dernière minute.
- Pourquoi ?
- Pourquoi ? Mais parce qu’il faut garder le lecteur en haleine jusqu’au bout. …"

Malgré une plume qui ne demande qu'à s'affirmer avec les années, Joël Dicker nous livre un livre très bien construit. Outre les habiles et renversants flash-back entre nos jours , 1998 et 1975 qui offrent une excellente dynamique au roman, l'auteur a su manier à merveille le procédé de mise en abîme. En littérature, celui-ci consiste à faire figurer un élément dans un élément: ici, Joël Dicker l'écrivain nous fait vivre l'histoire de Marcus Goldman (également écrivain), qui tente d'aider Harry, auteur du livre qui est considéré comme la plus belle histoire d'amour du siècle: «Les Origines du Mal». Nous en arrivons donc à découvrir la genèse d'un livre (écrit par Harry) dans un livre (qu'écrira Marcus) dans un livre (que nous lisons). Cela paraît facile comme ça, mais peu d'écrivains arrivent à manier ce procédé avec habileté et en même temps brio. Un réel tour de force que réalise là l'auteur!

Les références littéraires sont nombreuses dans ce livre. Premièrement au «Lolita» de Vladimir Nabokov, roman au parfum de scandale et d'outrage moral, relatant les aventures de Lola et Humbert, âgés de 12 et 37 ans. Mais la ressemblance va parfois plus loin, notamment dans une scène où Harry est assis dans un bar, et écrit sans discontinuer le nom de la jeune fille, comme l'avait fait Humbert dans le roman. Un bel hommage rendu à ce roman phare de l'écrivain russe.
Mais il fait également allusion au roman «La Tâche» de Philip Roth, qui reprend beaucoup de caractéristiques de ce livre. C'est une des raisons pour lesquelles «La vérité sur l'affaire Harry Québert» a été sujet à polémique, ayant été accusé de plagiat. Mais le propre de la littérature ne réside-t'il pas en partie dans l’inspiration et l'imitation?

En plus d’être un excellent roman, ce livre nous permet de ressentir au travers de l'histoire une critique assez acide de l'industrie littéraire.

«Les livres sont devenus un produit interchangeable : les gens veulent un bouquin qui leur plaît, qui les détend, qui les divertit. Et si c'est pas toi qui le leur donnes, ce sera ton voisin, et toi tu seras bon pour la poubelle.»

Dans une plus grande mesure, l'auteur nous fait prendre conscience de l'impact que peuvent avoir les médias sur la postérité de quelqu'un. En effet, Harry Québert reste encore au début du livre un auteur encensé, dont l’œuvre continue de se vendre en masse alors qu'il a été édité depuis une trentaine d’années, et est même étudiée dans les facultés. Mais une fois le corps de Nola retrouvé, Harry tombe en disgrâce aux yeux de la société, il est pointé du doigt, son nom devient synonyme de honte, alors même que sa culpabilité n'a pas été prouvée.

Quelle que soit l’issue de l’enquête et du procès, son nom était à jamais sali ; on ne pourrait désormais plus parler de son œuvre sans mentionner l’immense controverse de cet été passé avec Nola, et pour éviter les esclandres, les célébrations culturelles ne se hasarderaient certainement plus à associer Harry Québert à leur programme. C’était la chaise électrique intellectuelle.

La petite particularité de ce livre est d'être chapitré de manière décroissante, nous commençons par le chapitre 31 pour finir par le premier, comme un compte à rebours vers la révélation finale. A chaque début de chapitre, nous avons droit à une leçon qu'Harry avait donnée à Marcus, sur des sujets aussi variés que la boxe (sport qu'ils affectionnent tous les deux), la vie et bien entendu l'écriture. Le conseil du dernier chapitre frappe fort le lecteur, car indirectement destiné à lui:

«Un bon livre, Marcus, ne se mesure pas à ses derniers mots uniquement, mais à l'effet collectif de tous les mots qui les ont précédés. Environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernier mot, pendant un instant, il ne doit plus penser qu'à tout ce qu'il vient de lire, regarder la couverture et sourire avec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. Un bon livre, Marcus, est un livre que l'on regrette d'avoir terminé.»

Bref, ce livre a été un énorme coup de cœur, une vraie découverte, il est mon précieux à moi (et celui de 1.5 millions de personnes à travers le monde). Je n'apprécie pas les polars ou les thrillers habituellement, mais je peux vous garantir que celui-ci vaut toutes les exceptions du monde.
Si vous voulez vous faire happer par une histoire de quasi 700 pages, remplie de suspense, d'humour, de révélations, de philosophie et d'amour, alors ruez-vous dessus!

Ma note: 5/5 évidemment! (Joël Dicker a réussi à propulser directement ce livre dans mon panthéon. Je souhaite à ce jeune auteur suisse de 28 ans un avenir littéraire prometteur et parsemé d'autres merveilles dans ce genre!)

«Harry, comment sait-on qu’un livre est terminé ?
-Les livres sont comme la vie, Marcus, ils ne se terminent jamais vraiment.»


Dernière édition par Penny_Cilline le Mar 19 Aoû 2014 - 19:23, édité 1 fois

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Bookinette le Lun 18 Aoû 2014 - 0:55

Énorme coup de cœur pour moi aussi, je viens d'avaler les 850 pages sans m'en rendre compte et j'aurais bien continué encore... Lecture passionnante tant par le fond que par la forme !

Je vais faire bref - j'ai aimé :
- le polar super efficace avec un scénario bien ficelé
- la construction qui nous balade en avant, en arrière, en abîme, en changeant les points de vue, les modes de narration
- la réflexion sur l'écriture, le roman, l'édition qui m'a interpellée
- l'ambiance sombre mais jamais trop pesante
- les personnages complexes et jamais manichéens 
- l'humour parfois décapant (les premières rencontres avec l'inspecteur, les dialogues téléphoniques totalement surréalistes avec la mère .... j'en ris encore   Smile ) 

Depuis "Seul le silence" de Ellory, je n'avais pas été aussi accrochée par un polar 

 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3491
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Bidoulolo le Lun 18 Aoû 2014 - 10:35

Aaaa ce livre !!!!!
Je l'ai lu il y a quelques mois de ça déja mais je dois avouer que c'est un livre qui marque les esprits.
L'intrigue policière nous emporte et nous mène par le bout du nez. Jusqu'au bout on ne se doute pas de ce qu'il c'est vraiment passé.
L'histoire d'amour interdite et impossible fait vraiment réflechir et m'a beaucoup touchée. J'ai aimé la delicatesse et la tendresse de Harry avec Nola, il cherche a la proteger tout le long du roman et leur amour est vraiment beau et innocent.
Il y a aussi des passages vraiment drole, surtout les appels téléphonique entre marcus et sa mère. Ca part dans tous les sens la mère de marcus n'en faisant qu'a sa tête et racontant tout et n'importe quoi surtout importe quoi hihi.
J'ai quand meme trouvé que l'univers etait sombre, rentrer dans l'intimité de ses familles est angoissant. Ils vivent dans un petit village ou tout le monde se connait en apparence mais personne ne sait ce qu'il se passe à l’intérieur des maisons une fois les portes fermées.

En bref un trés trés bon livre, bien que j'ai trouvé qu'il y ait quelques longueurs par ci par la. A lire sans faute si vous aimez les romans policiers.

_________________

  
Défi Lecture 2017 - Mon carnet de lecture - Ma Bibli Booknode
avatar
Bidoulolo
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2154
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 29
Localisation : Rouen
Humeur : Rêveuse, à chaque page tournée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  ninou-lilou le Mar 19 Aoû 2014 - 11:20

Après l'extrait plutôt sympa de Bookinette dans le Teaser Tuesday #98, je suis venue lire la fiche.

Penny_Cilline a écrit:La Vérité sur l'affaire Harry Quebert... Un must de chez must en matière de polar/thriller sur fond d'histoire d'amour...

Du coup, la phrase de Penny_Cilline + tous les commentaires m'ont convaincu Okay
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9767
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Penny le Mar 19 Aoû 2014 - 11:28

Tu ne le regretteras pas ninou!  Okay
(J'en suis tellement sûre que je ne mets même pas de "j'espère".)
Ce livre va t'emporter, comme il nous a toutes emportées, c'est une certitude! En plus, il est sorti en poche depuis peu, donc pas de raison de s'en priver...  cheesygrin

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  ms01 le Mar 19 Aoû 2014 - 11:41

ah j ai adoré ce livre j avais regarde une émission l année dernière ou l auteur était la il avais tellement bien vendu le livre que je m étais dit pourquoi pas même si c pas mon style de lecture   résultat
 j ai pas réussi a le lâché  
 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5
avatar
ms01
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 462
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  everalice le Mar 19 Aoû 2014 - 15:33

Je vais craquer pour celui-ci, surtout que Nabokov est un de mes écrivains "sérieux" préférés ! Il est noté... 
Saviez-vous qu'il a remporté le Prix Goncourt des lycéens et Le Grand Prix du roman de l'Académie française?  
Merci pour tous ces avis enflammés, au vu de la couverture, j'avoue que je serais passée à côté  Okay
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4411
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Penny le Mar 19 Aoû 2014 - 15:42

@everalice a écrit:Saviez-vous qu'il a remporté le Prix Goncourt des lycéens et Le Grand Prix du roman de l'Académie française?
Oui, c'est d'ailleurs ce qui a contribué à ce que j'ignore ce livre quand on en parlait à la télé. Je n'aime pas les "Prix Machins" ou "Prix Bidule".

@everalice a écrit:Merci pour tous ces avis enflammés, au vu de la couverture, j'avoue que je serais passée à côté
Je te renvoie au sujet le magnétisme des livres, convernant la couverture, j'en parlais justement. Wink

Ne le laisse pas trop longtemps dans ta PAL, ça serait vraiment dommage de passer à côté de ce petit bijou everalice!  Okay

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Bookinette le Mar 19 Aoû 2014 - 17:59

@everalice a écrit:
Saviez-vous qu'il a remporté le Prix Goncourt des lycéens et Le Grand Prix du roman de l'Académie française?  
Merci pour tous ces avis enflammés, au vu de la couverture, j'avoue que je serais passée à côté  Okay
 oui je l'avais vu et après lecture je comprends qu'il ait eu tous ces prix  Wink 

Contente qu'on ait pu donner envie de le lire, il en vaut vraiment le coup !  Okay
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3491
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  ninou-lilou le Mar 19 Aoû 2014 - 18:11

Penny_Cilline a écrit:Tu ne le regretteras pas ninou!  Okay
(J'en suis tellement sûre que je ne mets même pas de "j'espère".)
Ce livre va t'emporter, comme il nous a toutes emportées, c'est une certitude! En plus, il est sorti en poche depuis peu, donc pas de raison de s'en priver...  cheesygrin
Ok, je ne manquerai pas de te tenir au courant dès que je l'aurai lu  Wink 
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9767
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Serendipity le Ven 28 Nov 2014 - 19:53

Une lecture intense super J’ai adoré
Une belle histoire d’amour
Une très belle amitié
Une enquête pleine de rebondissements
Le monde des écrivains
Des personnages qu’on aime d’autres pas du tout et ceux sur qui au fur et à mesure on change d’avis.

Marcus, jeune écrivain a connu la gloire avec un 1er livre, mais nous fait découvrir la maladie des écrivains et le monde impitoyable de l’édition. Devant sa page blanche, il se remémore les leçons de son professeur d’université, le grand écrivain Harry Quebert, qui devint son ami et son mentor.
(Chaque chapitre commence d’ailleurs par une de ces leçons).
En apprenant l’arrestation de son ami, Marcus va aller mener sa propre enquête.
Et c’est à travers l’histoire de Harry et Nola, la disparition de celle-ci et la découverte de son corp 33ans plus tard, que Marcus va nous transporter dans la vie des habitants d’Aurora, de 1975 à nos jours.

Extrait des leçons d’Harry à son élève et ami Marcus.
Penny en a déjà mis mais je peux pas m'en empêcher titter
Leçon 18
-Dans notre société, Marcus, les hommes que l’on admire le plus sont ceux qui bâtissent des ponts, des gratte-ciel et des empires. Mais en réalité, les plus fiers et les plus admirables sont ceux qui arrivent à bâtir l’amour. Car il n’est pas de plus grande et de plus difficile entreprise.

Leçon 7
-Chérissez l’amour, Marcus. Faites-en votre plus belle conquête, votre seule ambition. Après les hommes, il y aura d’autres hommes. Après les livres, il y aura d’autres livres. Après la gloire, il y aura d’autres gloires. Après l’argent il y a encore de l’argent. Mais après l’amour, Marcus, après l’amour, il n’y a plus que le sel des larmes.

Leçon 4
-Lorsque vous arrivez en fin de livre, Marcus, offrez à votre lecteur un rebondissement de dernière minute.
-Pourquoi ?
-Pourquoi ? Mais parce qu’il faut garder le lecteur en haleine jusqu’au bout. C’est comme quand vous jouez aux cartes : vous devez garder quelques atouts pour la fin.


C’est un de ces livres qui nous transporte carrément ailleurs
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation
Merci à ma swapette Bookinette pour ce superbe livre
avatar
Serendipity
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1495
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

http://lectures-de-serendipity.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Bookinette le Ven 28 Nov 2014 - 21:22

Je suis tellement contente que tu l'aies aimé ! 
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3491
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Penny le Ven 28 Nov 2014 - 21:26

Moi de même! Ce livre est une pépite!

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  orphee le Mer 15 Avr 2015 - 19:06

Je viens de le terminer et j'ai adoré. J'avoue au début j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais une fois que l'intrigue commence on ne peut plus le lâcher.

Une très bonne surprise


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation .5/5

orphee
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 128
Date d'inscription : 02/07/2014
Age : 39
Localisation : Rhone Alpes
Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  Bookinette le Mer 15 Avr 2015 - 19:14

@orphee a écrit:Je viens de le terminer et j'ai adoré. J'avoue au début j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais une fois que l'intrigue commence on ne peut plus le lâcher.

Une très bonne surprise


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation .5/5

Je suis ravie de voir que ce livre continue à plaire autant ! 
Une de mes plus belles lectures de l'année passée  bulle
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3491
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  rrhummy le Sam 17 Oct 2015 - 21:52

Je vais aller un peu à contre-courant des avis postés jusqu'ici car j'ai trouvé le roman pas mal et que je peux comprendre l'engouement du public : l'histoire est bien ficelée et Dicker présente une large palette de personnages intéressants. Mais je n'ai pas été totalement emportée par le récit de mon compatriote 


D'une part, j'ai eu beaucoup de peine à crocher au personnage de Nola (dès le départ). Et d'autre part, alors que je suis plutôt adepte des intrigues à rebondissements multiples, à 50 pages de la fin quand les rebondissements s'enchaînaient, j'étais à la limite de l'agacement. 


Ce sera un : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5
avatar
rrhummy
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3674
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  vanille fraise le Dim 18 Oct 2015 - 0:43

vu vos avis, je vais le conseiller à une de mes amies parce que moi les polars c'est plus trop mon truc.
Merci pour elle
avatar
vanille fraise
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 37
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 36
Localisation : loiret
Humeur : trop d'bonheur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  LaMarquise le Lun 19 Oct 2015 - 20:30

Enfin!! un coup de coeur ^^
J'ai vraiment vraiment aimé ce livre, pourtant d'habitude les polars ne m’intéressent pas tant que ça, surtout quand il s'agit du meurtre d'un des personnages principaux, vu que dans ce genre de récit, on s'attache souvent à ce personnage et le fait de la savoir mort finit par déranger.
mais, bien que ce fut le cas dans ce livre, puisque Nola est très présente sans jamais l'être vraiment. J'ai quand même énormément aimé cette lecture. et c'est grâce au reste des personnages, tellement bien décrits.. Chacun d'eux inspire un sentiment au lecteur. Marcus a été immédiatement un personnage que j'ai beaucoup aimé, ainsi que sa mère et l'officier Gahalowood. ça m'a pris un peu plus de temps pour apprécier Harry, et c'est essentiellement grâce à son amitié avec Marcus que j'y suis arrivée. Ses leçons données à ce dernier au début de chaque chapitre m'ont beaucoup plu.
d'autres personnages sont détestables, l'éditeur Barnaski (malgré son immense efficacité en tant qu'éditeur, il a un don pour éprouver les nerfs.. une gigantesque source de stress ce mec!!)
quant au duo, Stern et Luther.. même si je devais les détester, j'en étais incapable. 
Spoiler:
Stern à cause de son homosexualité (j'ai toujours un faible pour les gays dans un bouquin) et de son immense faiblesse lorsqu'il s'agit de Luther.
Luther, parce qu'il m'a rappelé le Bossu de Notredam!! une brute déformée qui peint et aime de toute son âme. Quand Stern explique la raison de son attachement à Luther c'en était la fin pour moi, c'était un très beau passage.
la scène qui décrit le véritable meurtre de Nola est poignante. c'était une fin tellement triste pour plusieurs personnes, et qui a influencé d'une façon plus d'un avenir.
C'est vrai que les rebondissements sont un peu trop nombreux, au point ou j'en avais un peu marre à un certain moment. mais pour ce qui est du dernier rebondissement,  il est impossible que le livre aurait la même valeur émotionnelle si on l'enlève. la dernière vérité qui nous est dévoilée change tout, absolument tout. C'est avec une étrange mélancolie que j'ai fermé ce livre et je pense que l'auteur n'aurait pas pu faire meilleur travail que ce qu'il n'a déjà fait.
Ma note est de  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  .9 /5
avatar
LaMarquise
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 658
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 26
Localisation : La tête plongée dans un livre, l'esprit dans un monde lointain.
Humeur : Juvénile et coquette

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Vérité sur l'Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Message  linette la comtesse le Sam 23 Avr 2016 - 18:27

Je n'en suis qu'au début mais je nourris déjà une folle passion pour ce roman, dès les premières lignes je me suis retrouvée happée par l'histoire, chaque page tournée en appelle une autre, et chaque nouveau mot me plonge davantage dans le trouble.
Il s'est passé quelque chose de sombre, de terrible, et je veux savoir.
Joël Dicker est un génie diabolique et anticonformiste qui fait mal au puritanisme.
avatar
linette la comtesse
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 635
Date d'inscription : 27/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum