Une coupable idéale de Jude Deveraux

Aller en bas

Une coupable idéale de Jude Deveraux

Message  mabi le Mar 23 Avr 2013 - 19:04

Une coupable idéale
Jude Deveraux
Présentation :
Leur première rencontre, à l'aéroport de Miami, est une catastrophe. Au premier
regard, Fiona déteste ce baroudeur macho, au physique d'acteur de cinéma, qui la
traite comme si elle était une débile mentale. Et paul trouve insupportable cette poupée newyorkaise manucurée, qui se promène en talons hauts dans les
marécages de Floride.
Ils doivent pourtant passer trois jours ensembles, sur un bateau de pêche, en compagnie de Roy Hudson, producteur d'une série télévisée à succès. Fiona a pour mission d'extorquer à ce dernier une licence pour la compagnie de jouets qui l'emploie.
Paul espère une subvention pour le parc ornithologique dont il a hérité.
Après une journée en mer, passé principalement à tenter d'échapper aux avances de Roy Hudson, Fiona d'endort, épuisée. Au petit matin, elle découvre le cadavre ensanglanté du producteur allongé contre elle.
Une chose est sûr : elle ne l'a pas tué. Mais ça, la police ne le croira jamais!

Mon avis :
Elle : Jeune Buisness woman newyorkaise dinamique. Elle a créé LA poupée concurrente de Barbie, mais elle a une vie, celle là. C'est une citadine pure et dure. Alors passer trois jour sur un bateau de pèche en Floride, impossible!!!!! Mais voilà, son patron réussi à l'y envoyer en la menaçant de lui enlever sa création.
Lui : Un jeune docteur en ornithologie, du genre baroudeur et beau à tomber par terre (c'est un Montgomery quoi!!!!). Son style vestimentaire tient plus des vieux jeans, tee-shirt usé et des rangers râpées que du costume italien sur mesure. Il ne semble s'intéresse qu'au animaux à plumes. Cependant, il n'a pas les yeux dans sa poche et voit des tas de choses qu'elle n'a même pas soupçonné.
Les autres : toute un kyrielle de cousins, alliés ou ennemis à l'esprit carrément tordu.
L'histoire : une confrontation des deux héros sur fond triller et de cavale digne de Bonnie and Clide. Le tout servi par la plume allègre de Madame Jude Deveraux. Un vrai plaisir, des réparties cinglantes, une atmosphère électrique et une découverte des protagonistes distillée au compte goute. Et, un final "aux petits oignons". Bref tout ce qu'il faut pour faire un bon livre. Bon, d'accord, je suis partiale! Je suis une fan de Jude Deveraux depuis des années....
Ma note :
/5
NB : si vous voulez savoir pourquoi le caïman, lisez le livre
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 7026
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 64
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum