Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

4 participants

Aller en bas

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Empty Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Message  mabi Sam 13 Avr 2013 - 10:43

Orages sur la plaine
de Rosanne Bittner
Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Images?q=tbn:ANd9GcQtesB5Oz1fEcYJTaw1w9PyyrihL6IAwd-gfYIJP2ZzmBLBZauLhA
Présentation :
Construire un chemin de fer reliant l'Illinois à la Californie, à travers la
Prairie et les montagnes Rocheuses... Impossible ! Lorsque Bob Landers,
richissime entrepreneur de Chicago, présente son projet, les objections ne
manquent pas : trop coûteux, trop dangereux, irréalisable...
Mais Landers est un
visionnaire. Rien ne peut l'arrêter. Au printemps 1857, il se lance dans un
voyage de reconnaissance du tracé de son futur transcontinental, accompagné
d'Elsa, sa fille, une beauté âgée de quinze ans. Pour assurer leur protection,
Landers a embauché Nick Travis, un éclaireur d'origine cheyenne.
Attaques
d'Indiens, de pillards ou de bêtes sauvages, rien ne leur est épargné. La moitié
du convoi perd la vie dans cette folle équipée. Si Landers et sa fille
parviennent sains et saufs à Fort Laramie, ils ne doivent leur salut qu'au
courage de Nick Travis.
Peu à peu, Elsa se trouble et tombe amoureuse de
l'éclaireur. Mais qu'espérer puisque tout les sépare ?
Mon avis :
L'histoire se déroule sur une douzaine d'années pendant lesquelles le destin va se jouer d'Elsa la richissime héritière et Nick l'éclaireur au sang mêlé. Douze années fertiles en mésaventures et rebondissements. Douze années ancrées dans l'Histoire des Etats-Unis, avec ses guerres fratricides, sa conquête de l'Ouest accompagnée de violences, ses paysages grandioses, ses villes en expansion, ses politiciens véreux, ses gentlemen pas si gentilhommes que cela et ses indiens au déclin de leur vie nomade. Les caractères d'Elsa et Nick sont bien trempés, mais ils se complètent. Les personnages sont loin d'être caricaturaux : les blancs ne sont pas tous mauvais et les indiens pas tous gentils.
Spoiler:
Jusqu'à Bison-Blanc qui, après avoir sauvé la vie de Nick, va tenter de le tuer au cours d'une bataille.
Ce que j'aime dans l'univers de Rosanne Bittner, c'est justement les caractères en demi teintes de ses personnages secondaires. Seules les belles-sœurs d'Elsa sont ou bonne ou mauvaise, les autres évoluent en fonction de circonstances.
Quant à ses scènes sensuelles, elles sont tout en délicatesse. L'amour des deux héros y tellement sensible qu'elles sont très belles. Les scènes intimes avec d'autres protagonistes sont à peine effleurées.
Encore une fois, ses descriptions des paysages et des évènements sont d'une telle qualité que l'on entre aisément dans l'"écran de ses histoires".
Que les âmes sensibles se rassurent, Nick et Elsa ne deviennent pas amants quand cette dernière a quinze ans, même si l'amour les touche de son aile dès le début.

Ma note : Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Tcrr_tribes01 Orages sur la plaine de Rosanne Bittner 6BOrages sur la plaine de Rosanne Bittner Tcrr_tribes01 Orages sur la plaine de Rosanne Bittner 6B/5

_________________
Livrophagite aiguë et chronique : maladie textuellement transmissible
Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Sign-m12
Jamais sans mon livre.
Mabi : livrophage incurable et heureuse de l'être
mabi
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 8036
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 67
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Empty Re: Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Message  Tova Sam 13 Avr 2013 - 11:15

J'aime beaucoup cette auteure et ton avis me donne envie de me procurer ce livre qui manque à ma collection Orages sur la plaine de Rosanne Bittner 276453
Tova
Tova
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 555
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 58
Localisation : Ile de France

http://scraptova.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Empty Re: Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Message  mabi Sam 13 Avr 2013 - 19:41

Dommage, je viens de l'envoyer à une poche troqueuse.

_________________
Livrophagite aiguë et chronique : maladie textuellement transmissible
Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Sign-m12
Jamais sans mon livre.
Mabi : livrophage incurable et heureuse de l'être
mabi
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 8036
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 67
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Empty Re: Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Message  ninou-lilou Sam 13 Avr 2013 - 20:02

En lisant le résumé j'ai reconnu l'auteur ! Il faut dire qu'elle affectionne particulièrement cette période de l'histoire et le lieu (le Montana). J'ai adoré Pionnière au Montana et Où le vent te mène . Si celui-ci est de la même veine, il faut absolument que je le lise cheesygrin
Merci mabi pour cette superbe présentation Wink
ninou-lilou
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 10397
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Empty Re: Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Message  mabi Sam 13 Avr 2013 - 22:16

C'est effectivement dans la même lignée, écrit avec le même souffle lyrique.
A lire et à faire partager.

_________________
Livrophagite aiguë et chronique : maladie textuellement transmissible
Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Sign-m12
Jamais sans mon livre.
Mabi : livrophage incurable et heureuse de l'être
mabi
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 8036
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 67
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Orages sur la plaine de Rosanne Bittner Empty Re: Orages sur la plaine de Rosanne Bittner

Message  everalice Mer 17 Juil 2013 - 16:38

Quand la romance colle à l'histoire des USA, on peut se douter que cela donnera lieu à de belles pages toutes vibrantes.
Ce roman-là est effectivement de la veine des épopées, où les héros évoluent sur de longues années, tandis que  leur amour prend naissance, grandit, s'affermit puis s'épanouit au même rythme que le projet de construction du Transcontinental qui traverse le pays, de Chicago à la Californie. Mais de 1857 à 1869, les événements historiques ne s'arrêtent pas à cette grande conquête. L'auteur jette aussi son héros, Nick Travis, dans les tourments vécus par les Indiens déracinés (lui-même est un sang-mêlé) et de la guerre de Sécession, tandis qu'Elsa Landers entre de plein pied dans l'ère de la modernité, en femme d'affaire avisée qui vit dans un univers déjà très urbanisé, dans cette étonnante vision du Chicago du 19ème siècle et de la conquête industrielle..
Nick Travis rencontre Elsa Landers lorsqu'elle a 15 ans. C'est un jeune éclaireur métisse de 20 ans, instruit, responsable et sérieux, simple dans ses goûts et ses projets : il rêve de se construire une famille, lui qui vit plutôt comme un déraciné souffrant de solitude. Elsa est intouchable, issue de cette haute aristocratie des affaires américaines, car sa famille côtoie les milieux les plus huppés et les plus influents du pays. Toute jeune fille aussi courageuse que curieuse, elle reste, avec les années, une femme forte qui ne reniera jamais les engagements pris dans sa jeunesse.
Tout simplement, et très curieusement, ces deux-là se reconnaissent malgré leurs différences, et ils n'auront de cesse, sans vraiment en avoir conscience avant de nombreuses années, de maitriser assez leur destin pour enfin vivre leur histoire. Pourtant, les rencontres, pendant de longues années, restent éphémères et rares. Mais cela ne m'a pas dérangée tant leur histoire à chacun est habilement écrite.
Dans cette romance, rien de convenu ou d'outré, et les sentiments, les sensations sont plutôt évoqués en demi-teinte, le tout dans un formidable contexte coloré et divers, avec des personnages secondaires forts et très présents.
Deux mondes prennent forme dans ces pages, totalement aux antipodes, celui de l'Ouest et de ses Prairies, celui des hommes encore libres, et celui du monde moderne qui rattrape peu à peu ces territoires vierges. Ces deux mondes, qui, par la grâce de deux héros si justes et touchants, parviennent enfin à  se réunir.
Cette auteur est une découverte pour moi, et si vous aimez les histoires de far ouest et de grands espaces, ce titre est certainement une belle découverte à faire. J'ai vraiment apprécié cette lecture qui m'a fait énormément voyager...
coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  , 75/5
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4918
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Rennes
Humeur : Retour au boulot... fini de buller !

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum