Les Fiancées - Tome 2 : La Fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Fiancées - Tome 2 : La Fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter

Message  everalice le Lun 25 Fév 2013 - 16:28

Les fiancées - Tome 2 : La fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter



Présentation de l'éditeur

Lorsque Ryder Sherbrooke, coureur de jupons
impénitent, arrive à la Jamaïque afin de résoudre l'énigme des
manifestations surnaturelles qui frappent la plantation familiale, il se
heurte à un mystère d'un autre ordre : pourquoi donc la troublante
Sophie Stanton-Greville, beauté de 19 ans, tient-elle tant à l'attirer
dans son lit ? Ryder soupçonne fort que son physique avantageux et ses
charmes innombrables ne suffisent pas à expliquer cette insistance.
Quand à Sophie, si elle a jusqu'alors dominé tous les hommes de son
entourage, elle devine dès leur première rencontre que Ryder Sherbrooke
est différent des autres. Sûr de lui comme seul peut l'être en matière
féminine un homme d'expérience, Ryder entreprend de montrer à la jeune
fille qui mène la barque. La rumeur la dit déjà pourvue de 3 amants.
Est-ce la séductrice scandaleuse qu'elle paraît ? Ou une pauvre fille
innocente portant en elle un affreux, un terrifiant secret ?
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4422
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fiancées - Tome 2 : La Fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter

Message  everalice le Lun 25 Fév 2013 - 16:37

Le roman débute en Jamaïque, un décor bien planté, qui déracine, oh combien, notre héros, pur produit de la meilleure éducation anglaise, homme affable, homme à femmes, nonchalant et charmant.
Avec une cruauté -élément récurrent chez Coulter - sensualité et humour,  nos héros s'y rencontrent -une rencontre intense. Le récit se poursuit dans la 2ème partie de l'aventure en Angleterre, et c'est là que la famille Sherbrooke entre en scène - inénarrable clan ! Je les avais déjà adorés dans La fiancée de l'ombre- maintenant, ils me font carrément rêver ! Les héros aussi sortent franchement de l'ordinaire, comme souvent chez Coulter. Elle, Sophia – Sophie - a suffisamment souffert de la vie, et se retrouve déjà bien abimée à 19 ans, pétrie de désillusion, de méfiance, ne s'estimant plus. Sans être une pure beauté, mais dotée d'un caractère authentique, elle réussit à s'attacher un pur héros, un chevalier au grand cœur qui cache ses élans altruistes sous des dehors mordants, incisifs, et brusques, le tout enrobé d'une tendresse à faire fondre un rocher. Ah ! Ryder... et ses femmes,  et ses enfants ! Un pur délice !
Pour qui aime l'humour pince-sans-rire, cet auteur a un art de la répartie très particulier. Sa langue vive, à l'humour percutant, manie aussi bien la brusquerie que l'ironie, la douceur bourrue que l'amour fou mâtiné d'accents parfois désespérés.
Souvent, comme ici, les personnages féminins sont en but à la violence extérieure : celle des hommes, le plus souvent. Qui eux s'enflamment et s'entêtent. Qui, eux, se font velours et soie, mais aussi papier émeri, pour mieux les protéger et les révéler. L'homme comme le révélateur de la femme, en somme.  Ici, Ryder, pétri de noblesse, d'assuranceet de charme, se consacre à une mission qui devient vitale pour lui :  auver sa Sophie, l'arracher à ses hantises , la faire rire et sourire.
La deuxième partie, celle qui se passe en Angleterre, se lit avec le cœur en fête. La famille Sherbrooke est aussi riche, vive, exubérante, attachante, que les plus belles familles de nos séries préférées, les Bridgerton, et autres Hathaway. J'attends de lire avec impatience le tome 1 qui relate l'histoire d'un autre couple charismatique qui
traverse cet opus, celui que forme Douglas et Alex, et je crois bien que je vais me lancer dans la VO pour le tome 4 et les suivants. La suite, qui relate l'histoire de Sinjun, a été traduite sous le titre de La fiancée de l'ombre. Celui-ci aussi m'a fait chavirer, je lui donc mets carrément...

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  ,5 / 5


Dernière édition par everalice le Dim 28 Juin 2015 - 15:04, édité 1 fois
avatar
everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4422
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 47
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

messsage

Message  Zahra le Mer 14 Jan 2015 - 18:46

Everalice, 

le résumé et surtout tes avis, me donnent vraiment envie de découvrir cette série  Wink.
Par contre le tome 3 me tente moins ^^...
avatar
Zahra
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1469
Date d'inscription : 21/11/2014
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fiancées - Tome 2 : La Fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter

Message  sanasan le Dim 28 Juin 2015 - 14:21

J'ai beaucoup moins aimé que le premier qui était pour moi un véritable coup de coeur.
Cela tient peut-être à la personnalité de Sophie que j'ai trouvé un peu froide, ou peut-être aussi d'une manière générale à l'ambiance beaucoup moins drôle et détendue que dans le premier.
Il n'empêche que cela reste un très bon roman et que j'ai passé un agréable moment à le lire. 


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
sanasan
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 87
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 39
Localisation : Paris
Humeur : éternelle optimiste!

http://www.irwt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fiancées - Tome 2 : La Fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter

Message  Bookinette le Jeu 16 Juil 2015 - 14:21

J'avais beaucoup aimé Ryder dans le premier tome et il tient toutes ses promesses dans celui-ci.
Sous des dehors de coureur de jupons, d'irrévérence et de désinvolture se cache un homme profond, à l'étonnant sens de l'honneur, au dévouement infini. Quel magnifique héros, plein de charme, d'humour, de perspicacité, de patience et de tendresse... bulle J'ai été conquise par toutes les facettes de son caractère, son besoin de protéger les autres,  émue par quelques passages, notamment avec les enfants...

J'ai particulièrement apprécié sa très jolie romance avec Sophie si malmenée par la vie. Il va faire preuve d'une grande attention, d'une perspicacité et d'une patience à toute épreuve pour lui apprendre à surmonter ses traumatismes, à lui faire confiance, à s'abandonner et à l'aimer. J'ai adoré tous ses efforts à son retour pour former un véritable couple... Sophie n'avait pas une chance de résister à tant de générosité ! En tout cas, moi je n'ai pas pu ... titter

Toute la première partie se passe à la Jamaïque, mais j'ai préféré la deuxième partie avec le retour en Angleterre et la présence de toute la fantasque famille Sherbrook. J'ai eu beaucoup de plaisir à avoir des nouvelles de Douglas et Alex, à côtoyer à nouveau la facétieuse Sinjun et même leur dragon de mère  (Quand on lit cette série, on ne peut plus se plaindre de sa belle-mère... titter )

Quelques petites faiblesses encore dans le récit mais rattrapées par quelques passages à l'humour irrésistible !


Une histoire qui a fait battre mon cœur un peu plus vite, un héros charismatique qui restera assurément dans ma liste de prédilection...

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5/5
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3491
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fiancées - Tome 2 : La Fiancée de la Jamaïque de Catherine Coulter

Message  Invité le Jeu 25 Fév 2016 - 20:43

À la demande de Douglas Sherbrooke, comte de Northcliffe...son frère Ryder Sherbrooke le deuxième fils de la famille Sherbrooke 25 ans célibataires, un coureur de jupons notoires et aux multiples maîtresses, quitte l'Angleterre pour se rendre à la Jamaïque, afin d'enquêter sur des événements surnaturels signalés à Kimberly Hall, la plantation a sucre de la famille Sherbrooke.

Arrivé à destination, et attendant l'arrivée de l'intendant de sa plantation dans une taverne, il entend une rumeur persistante qui circule à propos d'une Sophia Stanton-Greville, jeune fille de dix-neuf ans anglaise qui, après que ses parents soit morts, a été envoyée avec son petit frère à la Jamaïque pour vivre avec son oncle planteur, celle-ci aurait trois amants est surnommée la "catin de la Jamaïque".

Quelques jours plus tard Ryder Sherbrooke est invité à une soirée chez Théo Burgess l'oncle de Sophia, pendant la soirée la nièce du planteur tenta de séduire Ryder avec insistance, celui-ci est intrigué par cette femme maquillée et habillée d'une façon outrageuse et sans équivoque qui confirment la rumeur sur son absence de moralité.
Une suite plus sombre que le premier, Sophia a subie des supplices ignobles... elle ne fait pas confiance aux hommes, mais avec son passé douloureux et bouleversant c'est inévitable.

Elle est courageuse forte fière et touchante malgré les humiliations les coups, sa témérité frôle parfois l'inconscience.

Ryder au début de la romance est absolument sublime de  charisme en preux chevalier servant, secourant la demoiselle en détresse et son petit frère handicapé d'un oncle hypocrite cruel et dépourvu de conscience.

Ensuite tout dérapa, en plus d'ajouter  une iniquité arbitraire,(j'ai le droit d'avoir une flopée de maîtresses , je suis un débauché au grand cœur mais cela ne m'empêche pas de mépriser et de juger durement une jeune fille au passé supposé scandaleux) et il enfonce le clou avec son comportement en tant qu'époux qui m'a révolté, 
Spoiler:


les scènes répétées de viol en tant que mari dans ses bons droits m'ont tout simplement écouré !


Dommage, c'est vraiment une belle histoire gâchée par un pseudo héros qui sans égard pour les sentiments de son épouse pire,
Spoiler:
il les ignore quand elle ne veut pas qu'il la touche, ne se gêne pas pour lui imposer des rapports forcés !

Qu'elle finit par l'aimer moi je dis syndrome de Stockholm !

J'aurais bien mis  quatre cœurs, c'est vraiment un très beau roman hélas, le soi-disant héros m'a dégoûté.

coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum