A Dieu ne plaise de Martine Hermant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Dieu ne plaise de Martine Hermant

Message  mabi le Mer 19 Déc 2012 - 14:55

A Dieu ne plaise
Martine Hermant
Editions Créer

Présentation :

Robert Merle avec sa série d'ouvrages "Fortune de France", avait ouvert la voie des romans historiques conservant le langage de l’époque décrite.

Martine Hermant remonte plus loin encore dans le temps en nous livrant une histoire du Moyen Âge où tendresse et violence traversent le récit.

Vous allez revivre, avec Lysandre, les joies les émois et les peurs qui peuplent son univers.

Vous approcherez avec inquiétude le sorcier Viez Garol et sa fille l’Herminia, que craignent les villageois mais que ces derniers vont consulter pour être guéris de leurs maux.

Vous découvrirez la grande foire La Saint Ambroix de Bourges et son animation au pied de la cathédrale, les tournois avec leurs fastes et leur violence, et puis la rencontre avec l’amour courtois que des dames de haute lignée professent pour essayer de réduire le comportement brutal des hommes.

Vous approcherez les « parfaits », pourchassés par la croisade des français du Nord, leur calme et leur bonté qui séduira Anieuse, la suivante de Lysandre, au cours du pèlerinage jusqu’à Orcival en expiation imposée par son époux et seigneur.

Une grande fresque animée qui vous tiendra en haleine au cours de ce voyage du Berry à l’Auvergne.



Mon avis :

Martine Hermant surfe sur la vague qu’a initialisé Robert Merle avec ses treize tomes de Fortune de France. Hélas pour elle, si le langage du XVIème siècle est encore compréhensible aux modernes que nous sommes, le français du moyen-âge s’apparente à une langue étrangère. Ce n’est pas le glossaire à la fin du livre (dont il n’est jamais fait référence et que j’ai découvert par hasard) ni les notes en bas de page qui rendent la lecture plus aisée. D’autant plus que le glossaire ne reprend pas la totalité des mots traduits dans les notes. L’écriture de l’auteur ayant déjà une certaine lourdeur est encore appesantie par la nécessité de retrouver les traductions en feuilletant les pages.

Une seule solution pour arriver au bout de ce volume : avoir un répertoire où noter les mots au fur et à mesure de leur apparition.

Sinon, l’héroïne, mal dans sa peau, complexée et analphabète affraid, passe son temps à couper les cheveux en quatre. Même son confesseur ne comprend pas ce qu’elle se reproche, c’est pour dire si elle « bat la campagne ». Elle tente d’assoir son autorité, qu’elle n’a pas naturelle, par de petites mesquineries particulièrement agaçantes, à l’égard de serviteurs efficaces et zélés.

Quant au mari, un seigneur désargenté en mal de progéniture, il est d’une lourdeur et d’une goujaterie telles que s’en est caricatural.

Je me suis arrêtée à la page 99, pour me reposer avec un autre livre (La vierge et le vampire de Kerrelyn Sparks, c’est carrément plus jouissif !!! Twisted Evil). Je le reprendrai… plus tard (j’ai positivement horreur de ne pas terminer un livre), en attendant, je dois le rendre à la bibliothèque…

Ma note : (provisoire) ,5/5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6915
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Dieu ne plaise de Martine Hermant

Message  winry le Mer 19 Déc 2012 - 17:20

hé bé ! tu n'as pas mâché tes mots.

pour avoir étudié l'ancien français (12°-13° siècle) à la fac, je confirme que c'est une langue étrangère, avec son vocabulaire et sa grammaire spécifique, et ça n'est pas évident à apprendre.
avatar
winry
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2525
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 44
Localisation : marseille
Humeur : ma pal se transforme en hal, c'est grave docteur ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Dieu ne plaise de Martine Hermant

Message  mabi le Lun 14 Jan 2013 - 21:59

Deuxième jet de lecture, je m'arrrête à la page 256/413. Fin de la première partie.

Que s'est-il passé? Pas grand chose.

Lysandre est de plus en plus casse pieds. Elle est furieuse. Pourquoi? Parce que son époux, à qui elle se refuse, est allé déverser chez d'une serve la sève printanière que sa femme refusait sous prétexte qu'elle est grosse et que cela pourrait nuire à l'enfant. Allez, environ 200 pages sur le sujet... et sa grossesse n'est pas finie....

Je m'accorde un break et vais lire quelque chose de plus drôle.

La note octroyée ne montera pas, au contraire. Pour le moment, j'ai plus envie de mettre un zéro pointé qu'autre chose.

A part une bonne documentation des vêtements et des habitudes alimentaires il n'y a rien de folichon.

Comme je suis obtimiste, j'espère que la seconde partie sera un peu plus mouvementée... On peut toujours rèver!!!!
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6915
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Dieu ne plaise de Martine Hermant

Message  mabi le Ven 18 Jan 2013 - 20:52

Deuxième partie, pages 257 à à 352 : cela frémit et commence à devenir intéressant. J'ai bien fait de m'obstiner.

A partir de la page 352 cela s'accélère. Ouffffff tant mieux!!!!

Il ne reste plus qu'une cinquantaine de pages.....
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6915
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Dieu ne plaise de Martine Hermant

Message  mabi le Sam 19 Jan 2013 - 13:28

Je l'ai terminé!!!!!
Hier je disais : "A partir de la page 352 cela s'accélère. Ouffffff tant mieux!!!!". Hélas, comme un vieux mateau fétiche, Martine Hernant reprend sa naration lourde et lente pour assommer son lecteur dans un épilogue où l'héroïne retombe dans sa vie morne et étroite.

Pour la soixantaine de pages un peu plus vives, je lui octroirai /5. Et encore, c'est bien payé!!!!

A part si vous aimez les livres où les héros passent leur temps en introspections stériles, passez votre chemin!!!!!
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6915
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum