Le Psyché d'Antéros - Frédérique de Keyser (+18 ans)

Aller en bas

Le Psyché d'Antéros - Frédérique de Keyser (+18 ans)

Message  Sandrine Syndelle le Mar 20 Nov 2012 - 11:25


Et si vous aviez la possibilité de regarder dans le miroir d'un Dieu…
Que verriez-vous dans celui d'Antéros ?
L'empreinte du temps, des cœurs emplis de passion et de volupté, des âmes assaillies de craintes et de tourments.
âmes humaines ? Cœurs de créatures fantasmagoriques ?
Le pire comme le meilleur peuvent s'épanouir à l'abri de cette chrysalide.
Mais lorsque l'Amour déploie ses ailes, il est capable de tout.

+ 18 ans


Quand les dieux grecs philosophent, les Muses s'évadent de l'Olympe pour murmurer à l'oreille de privilégiés. Des histoires enchanteresses venues du fonds des âges, des histoires d'amour et d'amitié, de sincérité et loyauté, de souffrances et de peur, de sexe et de volupté! De quoi inspirer Frédérique de Keyser qui nous livre ici un recueil de cinq nouvelles de romance érotique paranormales, toutes empreintes de ce sadisme émotionnel qui la caractérise si bien, servies par une plume douce et inspirée, tantôt câline et coquine, tantôt plus sombre et intense...et elle nous embarque pour un voyage à travers le temps!

Je ne livrerai pas ici la nature des personnages afin de préserver le mystère, mais chaque nouvelle est différente et l'épilogue en est le lien...
- Lycoris nous entraîne en 79 après Jésus christ alors que Pompei vit ses dernières heures! La jeune femme est une courtisane aisée qui s'éprend d'Invictus, un gladiateur libre! Leur relation est intense et passionnelle car les appétits de son corps sont soumis aux exigences de sa nature! Pour cette nouvelle ( ai si que la suivante d'ailleurs), j'ai apprécié les références historiques dont l'auteur s'est servi pour nous faire vivre à ces époques, et si ici l'on sent l'imminence du danger, on en apprécie encore plus la beauté de cette histoire d'amour!

- l'enfant des brumes nous transporte dans les highlands du 14 eme siècle dans un manoir coincé dans les brumes du temps, où vivent deux frères, Cailean et Cináed MacGregor, prisonniers d'une malédiction lancée par une druidesse éconduite! Quand surgit la douce et effrontée Auréa qui pourrait bien être leur salut! Agreable transition s'il en est car la tragédie de Pompei etait plus oppressante, et ici, tout est frais léger, reposant, passionnant, sensuel à souhait! Le texte coule de source, l'écriture fluide, limpide, belle à l'image de la romance qui nous est contée...

- Sigisbée nous enchante avec Himéros, damaret arrogant à la beauté du diable, profitant de ce que la Venise décadente du 18 eme siècle a à offrir, notamment en la personne d'une douce et jeune veuve, Doralice, venue goûter quelques instants de plaisir dans une maison libertine!
Que de poésie dans cette nouvelle, le talent de l'auteur frise le Nirvana, je me suis délectée, régalée, toutes ces couleurs (j'en ai oublié la puanteur que doivent être actuellement les rues de Venise ah ah ah), ses sensations colorées qui titillent nos neurones, laissant de doux parfums au fond de la gorge, des pétillements sur les papilles, de la soie sur le bout des doigts, une douceur dans le fond du coeur...

- Maison Garance fut une maison close du Paris de 1900, que Clovis parapsychologue un peu spécial vient d'acquérir! Il y rencontre un fantasme ambulant, Clémentine, ancienne pensionnaire de l'établissement, dont la nature un peu spéciale pourrait poser quelques soucis à l'épanouissement de leur amour...
Pour cette nouvelle nous retrouvons l'évolution spirituelle de l'auteur, celle qu'elle aime nous faire partager sans nous abrutir d'explications ardues!

- Thanateros nous propulse dans un futur proche dans lequel quelques rebelles tentent de contrecarrer les plans des " envahisseurs"! C'est dans ce but que Vincent approche la sublime Lily, mais la présence de son garde du corps Zagan risque de faire échouer sa mission... A moins que ce ne soit la formidable attraction qu'il éprouve pour la jeune femme...là encore le petit côté machiavélique de Frédérique nous prend aux tripes, on a envie de claquer Vincent et de bercer Lily...

Nous avons donc un gentil petit recueil très original, qui tient la route et développe une conception de l'amour tout à fait novatrice et philosophique, ce que peu d'auteurs peuvent se targuer de faire en y mêlant une belle sensualité très poétique un érotisme épuré, basé sur de bonnes intrigues au fil du temps, de l'espace et du surnaturéalisme. Là, à chaud, Je ne peux dire laquelle de ces nouvelles j'ai le plus ou le moins aimé.

J'ai eu un coup de coeur pour les mots et les couleurs de la Venise libertine, une tendresse pour les personnages de l'enfant de la brume, de l'émotion avec Sigisbée et Thanatéros, un coup de foudre pour Zagan, j'ai aimé chacune des petites étoiles qui brillaient à côté des héroines... En ce qui concerne la mythologie de ces histoires, mon coeur balance vers la dernière!!!quant à l'époque, c'est la Rome antique bien sûr!
Encore un pari réussi pour une auteure Française à découvrir absolument!
avatar
Sandrine Syndelle
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1613
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 50
Localisation : Satellite B652
Humeur : Carpe Diem

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum