Eclipse Lunaire: Phénix et Lukaina de Agnès K.Mongili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eclipse Lunaire: Phénix et Lukaina de Agnès K.Mongili

Message  sambaval le Ven 10 Aoû 2012 - 22:32


Résumé
Mon nom est Ashandia Parker et je suis un Phénix. Selon la légende, le Phénix est un oiseau fabuleux qui s’immole par le feu et renaît de ses cendres. « Fabuleuse », tout dépend de mon humeur et de ma bonne volonté. « Oiseau », le jour où j’ai de vraies plumes sur le dos, je me prends en photo et je vous en offre avec dédicace ! Pour le reste, y’a de l’idée…
Jusqu’à maintenant, ma vie se résumait à survivre dans une ville où tout un tas de types pas très recommandables aurait eu grand plaisir à faire la peau à une Inaltère en voie de disparition comme moi ou, à défaut, à tenter de coucher avec moi. Enfin, ça, ça concernait surtout cet abruti de Seigneur Dragon d’Homayoon…
Aujourd’hui, mes préoccupations précédentes ont pris du plomb dans l’aile, tout comme la paix qui régnait jusque-là au sein de la communauté Inaltère de la région. La rébellion gronde, les trahisons s’élèvent et, avec elles, les têtes tombent. Les loups sont sur le pied de guerre et la chasse au traître a été ouverte.
De mon côté, je pourrais me contenter de pleurer les morts et de m’immoler de rage ou de tristesse, mais ma rencontre avec une certaine Eilidh Walden va chambouler mes plans. Bien plus, en fait, que tout ce que j’aurais pu m’imaginer…
Mon avis
J'ai découvert cette histoire un peu par hasard, c'est le titre qui m'a attiré ayant toujours eu une fascination pour ce mythe extraordinaire du phénix. Je l'ai rarement rencontré dans la romance paranormale qui utilise plus souvent les vampires, loups garous et autres êtres surnaturels.



Nous avons non pas une mais deux héroïnes: la première est une jeune femme de vingt trois ans Ashandia qui s'apparente au départ plus à une gamine capricieuse et égoïste qu'à une héroïne de fantasy. Elle m'a tapée sur les nerfs les trois quart du livre, sa frivolité et son sale caractère la rendant plutôt antipathique. C’est un Phénix, une des dernières de sa race, elle est donc très précieuse et protégée de ce fait par les Dragons "clan " au sommet de la hiérarchie de ce monde très original où vivent de nombreux Inaltères (nom qui désigne l'ensemble des créatures) Sa colocataire et meilleure amie est Calixa une licorne, toutes deux sont protégées par un dragon garde du corps très séduisant et fascinant: Jaym.

La seconde est aussi une jeune femme Elidih Walden, loup-garou et flic impitoyable, second lieutenant de l'Alpha. Transformée depuis un peu plus de trois ans, elle est insensible à l'argent et à gardé un côté très humain malgré une forte propension à avoir la gâchette facile. Malgré son apparence dure, on s'attache beaucoup à son personnage très simple et entier, elle est profondément touchée par les meurtres des membres de sa meute, le lien très particulier qu'ils entretiennent entre eux leurs faisant ressortir chaque émotion.



Complètement différente d'Ashandia, elles sont pourtant semblables sur bien des points et nous finirons par savoir pourquoi. Elles vont se trouver mêler ensemble à une sale affaire d'assassinats particulièrement cruels et sanglants qui touche tous les êtres surnaturels. L'intrigue est intéressante et assez bien menée, cependant c'est le monde créé par l'auteur qui m'a le plus marqué. Très différent de ceux rencontrés habituellement dans ce genre de lecture, il est fascinant, de plus ce mélange d'êtres si magiques apporte un souffle de nouveauté.



L'écriture de cette jeune auteure est abordable avec encore un petit manque d’assurance certes, vocabulaire très simple mais rythmé donc aucun ennui sauf peut-être dans la première partie où la mise en place des personnages et du contexte à travers de longues descriptions est un peu fastidieuse. Quelques lacunes dans la construction des phrases mais rien d'irrémédiable et un parti pris de faire raconter l'histoire par chaque héroïne un peu déconcertant au départ mais une fois plongée dans le récit, je n'y ai plus fait attention. Mon seul vrai bémol c'est le personnage d'Ashandia, qu'elle est énervante ! Même si son rôle est important pour l'histoire, ses caprices, es pleurs continuels et ses réactions puériles gâchent tout, j’espère que s'il y a une suite (et vu la conclusion je le pense) l'auteure lui donnera plus de maturité et moins d'inconstance.

Au final une sympathique découverte littéraire, qu'adolescents et adultes peuvent lire avec plaisir.

,5/5
avatar
sambaval
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 825
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : Campagne du val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum