Attachement de Rainbow Rowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attachement de Rainbow Rowell

Message  Julie-Ambre le Jeu 26 Avr 2012 - 23:35

Attachement
de Rainbow Rowell




Spoiler:
Présentation de l'éditeur

Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble.


Sortie prévue le 24 août 2012.


Dernière édition par Julie-Ambre le Mer 18 Juil 2012 - 15:08, édité 2 fois

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9824
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  clotho le Sam 12 Mai 2012 - 23:35

Aujourd'hui, j'ai dû garder le lit. J'avais besoin de me remonter le moral. Et comme pour le moment, les deux romances contemporaines de Milady Central Park que j'ai lu m'ont enchantées, j'ai décidé de lire celle-ci.

Et j'ai adoré. J'ai été scotchée toute la journée. Impossible de lâcher le bouquin ! J'en ai presque oublié que j'étais pas en grande forme !
Ce roman est beau, mais étrange. Très étrange. Je pense qu'il ne plaira pas à tout le monde, à cause de l'histoire, mais aussi du comportement des personnages.

En fait, c'est belle et bien "l'histoire d'une histoire d'amour", mais celle-ci est quasi inexistante. Si on se fie aux critère de notre boss, ce livre n'est pas à strictement parler une romance !
Je ne peux pas vous expliquer pourquoi, sinon, ça vous dévoilerait toute l'histoire. A vrai dire, c'est compliquer de faire une critique sans tout dévoiler.

Ce qui m'a plu, c'est que le roman est centré sur le point de vue du héros ! Et oui, c'est l'homme le narrateur. ça change. Il faut dire que ce héros est particulier... C'est ce qu'on appelle un "nolife". Un Tanguy un peu paumé, qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie à 28 ans.
Il passe son temps sur des ordinateurs, au boulot comme chez lui, enfin, chez maman. Il ne s'est toujours pas remis de son amour de jeunesse brisé. Ses horaires de travail ne facilitent pas sa vie sociale : fin d'après midi à 1heure du matin, dans les locaux d'un journal. Il déteste son boulot, qui consiste à lire les mails de ses collègues de jour qu'il ne voit jamais...
N'ayant aucune vie sociale ou presque, il s'attache à l'une des critiques cinéma de son journal, Beth. Elle enfreint les règles, en se servant de sa messagerie professionnelle pour discuter avec sa collègue et meilleure amie. Leurs messages sont drôles, intelligents, pleins de vie. Elles parlent de leur vie, de leurs conjoints.
C'est assez touchant de voir qu'il les apprécie à travers leurs messages seulement. Il tombe amoureux de Beth alors qu'il ne l'a jamais vue. Peu à peu, il reprend goût à la vie, il décide de changer, de sortir avec des amis. Il a honte de lire ses mails mais ne peut s'en s'empêcher. Il sait qu'il ne pourra jamais la fréquenter, car il devrait avouer son métier et son secret... Jusqu'au jour où il lit dans un de ses message qu'elle a aperçu un beau gosse dans le journal... Qui se trouve être lui !

C'est une belle histoire, une ode à la vie et à l'amour. Mais ce n'est pas une romance comme on a l'habitude d'en lire ici. C'est assez introspectif, parfois drôle, grinçant, triste. Je me suis vraiment engouffrée dans le roman, même si c'était parfois un peu bizarre, presque voyeur. J'ai passé un très bon moment, même si je n'étais pas morte de rire comme avec Jane-coeur à prendre- Jones ou Smoking et Layette.


/5, même si, pour être honnête, il m'a fallu attendre la moitié du roman pour vraiment adorer.

_________________
avatar
clotho
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 5591
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation : Vers l'Infini et l'Au-delà o/
Humeur : Zombie Girl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  ninou-lilou le Lun 20 Aoû 2012 - 12:10

Je viens de le terminer et je l'ai adoré du début à la fin Je n'ai pas grand chose à rajouter par rapport au commentaire de clotho, sous peine de me répéter Wink Mais j'ai quand même trouvé que la romance existait ! même si elle n'est pas comme on a l'habitude dans nos A&P !!!

J'ai trouvé que c'était joliment écrit. D'un côté on suit la vie et les pensées de Lincoln et de l'autre on découvre Beth à travers ses emails avec sa copine Jennifer. J'attendais avec impatience de lire ces passages épistolaires car ils sont pour la plus part rigolos mais par moment ils sont aussi très sérieux, très tristes.

La romance à proprement parler se forme sur le tard, voire à la fin du livre mais pour moi elle a commencé dès le début: pour Lincoln quand il a commencé à s'intéresser à Beth et pour Beth quand elle a flashé sur lui. Et j'ai beaucoup aimé le final, c'est vraiment très mignon bulle

Ma note est de /5 et je recommande fortement ce livre très raffraîchissant
avatar
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9861
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Elea le Mer 5 Sep 2012 - 23:52

C'est un avis mitigé pour moi. J'ai bien aimé dans l'ensemble, mais j'ai trouvé que ce livre était assez creux, car il ne s'y passe pas grand chose.

Certes il se lit très facilement, le style est très fluide et les chapitres courts, mais on ne peut pas dire que l'histoire soit fascinante. Lincoln n'a pas une vie trépidante, et même si c'était sympa pour une fois de suivre le point de vue du héros, j'avoue m'être ennuyée pendant une grande partie du roman. Je n'ai pas trouvé Lincoln très crédible, en mec super baraqué mais timide/nolife. Car il faut avouer que le pauvre garçon n'a pas vraiment de vie sociale, et qu'il n'a rien pour lui, à part des mains de camionneur (c'est à se demander comment il fait pour taper sur un clavier d'ordinateur). Du coup, j'ai trouvé certaines scènes très longues et répétitives, notamment celles avec sa môman.

Je pense que ce qui m'a le plus embêté dans ce roman, c'est qu'il est présenté comme de la romance alors que ça n'en est pas. L'histoire d'amour est au final très peu présente, et très longue à se mettre en place, je suis donc un peu déçue. Lincoln tombe amoureux de Beth en lisant les mails qu'elle envoie à sa meilleure amie Jennifer sur leur lieu de travail, mails qu'il est chargé de contrôler. Le côté voyeur ne m'a pas du tout dérangé, j'ai même trouvé que c'est très mignon tout ça, de voir comment il réagit à telle ou telle nouvelle, comment ils ont failli se croiser, comment ils se croisent enfin sans se reconnaître... Mais ce jeu de chat et de souris est au final trop long, et tombe un peu à l'eau.

Pour ma part, je dirais que c'est avant tout un livre qui concerne l'amité et le questionnement de soi, qui est bien traité. C'est donc un bon livre dans l'ensemble, avec des personnages touchants (j'ai moi aussi adoré les échanges épistolaires entre Beth et Jennifer qui sont pleins de vie), et de très beaux moments, mais il est trop lent pour avoir réellement capté mon attention. A lire si vous aimez les histoires de geek et les relations qui prennent leur temps.

, 2 / 5

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7782
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous mon plaid bien au chaud
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  rrhummy le Jeu 8 Nov 2012 - 8:48

@clotho a écrit:Honnêtement, je pense que ce roman va avoir des avis mitigés. Mais j'ai trouvé que c'était une très belle histoire, même si parfois bizarre ^^

Je crois que ce commentaire de Clotho résume bien le livre...

Je trouve que le côté atypique de la construction du livre c'est-à-dire l'alternance entre récit et emails de Beth et Jen et le fait que le narrateur soit le héros très sympa et je crois que c’est ce qui m’a principalement fait apprécier ce livre.

Que dire des personnages principaux, Lincoln est une grande chose un peu perdue qui ne s’est toujours pas remis de la rupture avec sa petite amie du lycée. Il a un côté un peu "godiche" qui m’agace parfois chez certaines héroïnes de romans, mais ici ça m’a fait rire. Quant à Beth, elle a plus de personnalité mais elle est malgré tout restée pendant près d’une décennie avec un gars qui s’intéresse plus à sa musique et à sa petite personne qu'à elle...

Comme le souligne Elea plus haut au final, il faut bien avouer qu'il ne se passe pas grand chose de "concret". L'histoire d'amour se passe principalement dans la tête de nos deux héros et on assiste à un dénouement – dont je n’ai personnellement pas été fan – dans les 20 dernières pages environ (le livre en fait un peu moins de 500).

Mais c’est un livre qui sort un peu de l’ordinaire et rien que pour ça je lui mettrais un :

.5/5
avatar
rrhummy
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3743
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 39
Humeur : En mode "J'attends Noël"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  emmysoun le Ven 7 Déc 2012 - 8:23

Je viens de le terminer . Je l'ai lu en une journée.

J'ai beaucoup aimé l'alternance des mails des deux copines avec les pensées secrètes de notre héro. L'alternance donne du rythme à l'histoire. Ca le rend dynamique.

Contrairement à la plupart des livres de romance que j'ai lus (attention, je ne suis pas une grande prêtresse mais je prends des cours), l'histoire romantique se passe avant tout dans l'imaginaire, les pensées, le ressenti des personnages et cela m'a beaucoup plu. En le lisant nous nous mettons nous aussi à ressentir ses pensées, à imaginer. On rentre facilement dans la peau des personnages, que ce soit Beth/Jennifer ou notre héro car les évènements qui leurs arrivent touchent notre quotidien à toutes.Cela est d'autant plus facile de se mettre à leur place à mon sens que beaucoup de filles/femmes ont l'imagination débordante et je pense que c'est une des clefs de réussite de cet ouvrage auprès de beaucoup de gens. Les femmes aiment rêver plus que les hommes je trouve, mais cette remarque fait peut être sexiste quand j'y pense alors je n'irais pas plus loin. OUPS

Je ne m'attendais pas à trouver une histoire romantique issue en grande partie des pensées des gens. J'aime être surprise. ce livre m'a fait penser dans le même genre d'idées (bien que très différent) aux films tels que CE QUE PENSENT LES FEMMES par exemple, véritable succès soit dit en passant en regardant les statistiques.

Mais, au-delà de la surprise, ce livre réunit à lui seul à mon sens tout un panel d'éléments divers qui font de cet ouvrage un livre loin de nous ennuyer car grosso modo:alternance de mails et de pensées, humour très présent (en tout cas qui M'A offert des franches parties de rigolades), histoires d'amours réelles (hé ouais, y'en a aussi), diverses histoires secondaires avec des intrigues, personnages au caractère différents parfois niais, parfois au caractère bien trempés, belles histoires d'amitié etc.


Je pourrai continuer surtout que j'ai l'impression d'avoir oublié des évènements qui ont ajouté à mon bonheur mais je risque de planter le forum en écrivant un roman.


J'espère qu'il vous plaira et je vais lire vos avis/ ressentis futurs avec grand plaisir.
Bises à toutes et bonne journée
avatar
emmysoun
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 242
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 38
Localisation : région parisienne
Humeur : romantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Tiphaine le Dim 9 Déc 2012 - 12:35

Et bien moi je l'ai adoré ce bouquin et il m'a fait passé un très bon moment, chose qu'on demande à tout livre que nous lisons ! Il remplit bien sa mission

J'ai aimé l'alternance des chapitres les mails entre Beth et Jennifer et le point de vue de Lincoln que je n'ai pas du tout imaginé comme un geek ! Je m'explique quand on me dit Geek moi je pense à un mec avec des lunettes , un peu gauche et j'ai ressenti tout le contraire avec Lincoln :p

C'est vrai que la romance à proprement parler n'est pas présente tout au long du livre , mais au moins grâce au point de vue de Lincoln et aux mails échangés ça nous permet d’imaginer tout ça !

En tout cas, je dois dire que je craque pour les romances de Milady :-)

Tiphaine
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 153
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 29
Localisation : Lille

http://accroauxmots.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Quelle déception !

Message  Choupounie le Jeu 20 Déc 2012 - 17:36

Pour ma part, ce roman a été une réelle déception. Sur la papier, le résumé avait tout pour me plaire. Je me suis empressée de le lire desuite après l'avoir acheté. J'avais fondé de grands espoirs dessus car je trouvais le sujet plutôt original.

Seulement voilà, ça ne décolle jamais.

Spoiler:
Il n'y a aucune interaction réelle entre les héros avant les dernières pages du livre. Le héros qui espionne les mails ça va 5 minutes, mais une histoire d'amour sans scènes de complicité entre les héros pour moi, c'est pas possible.
En gros le livre se termine au moment où l'histoire commence.
avatar
Choupounie
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 49
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 33

http://Mon blog : http://pralinetpassion.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Valinina le Sam 22 Déc 2012 - 9:54

Alors là, je ne suis pas du tout d'accord avec Choupounie ! Moi, j'ai A-DO-RÉ ce bouquin que j'ai fini à minuit et demi hier soir tant je pouvais pas le lâcher !! Very Happy

L'alternance des emails de Beth et Jenifer, et la narration de la vie de Lincoln a donné un charme certain à ce roman.

Commençons par ce grand benêt de Lincoln . On a l'impression que sa rupture avec sa première copine quand il avait 19 ans a, en quelque sorte, bloqué son développement émotionnel. A croire qu'à 28 ans, il avait encore le mental d'un gamin de 19. Toujours chez maman, vie sociale inexistante... mais le fait de lire les emails de Beth et Jenifer a relancé sa maturation émotionnelle et il a enfin commencé à vivre. Il se libère du joug de maman, se fait des amis... et tombe amoureux. Et on assiste à cette évolution avec émotion... Sans compter que l'homme qu'il devient est... hummmm ! Wink

Et que dire des filles et de leurs emails ? Elles sont charmantes, elles parlent de tout sans tabou. On rit avec elles, pleure avec elle.
Spoiler:
Que d'émotions on apprend la fausse couche de Jenifer et la rupture de Beth !
J'ai adoré chaque passage où elles parlaient de "Mon Mec Mignon", c'était trop drôle !

Bref, j'ai rit (énormément), pleuré (un peu), été émue (beaucoup). J'ai trouvé la fin parfaite, exactement comme elle devait être...

C'est un livre que je relirais avec grand bonheur !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Valinina
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 25
Date d'inscription : 10/12/2012
Age : 42
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Miaw le Dim 23 Déc 2012 - 17:01

J'ai bien aimé ce livre, surtout le personnage masculin qui est adorable et geek paumé comme j'aime mais malheureusement la fin est atrocement bâclée Mad . Dommage, mais je lirais le prochain de cet auteur !
avatar
Miaw
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 32
Date d'inscription : 21/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Coquelicotte le Ven 11 Jan 2013 - 21:52

Pour moi ce n'est pas vraiment une romance... le héros Lincoln est à croquer mais Beth m'a agacée. Je n'ai pas réussi à comprendre ce qu'il lui trouve. De plus la fin est ultra bâclée, vraiment dommage car il y a de bons moments Wink .

/5

Coquelicotte
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 26
Date d'inscription : 05/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  bbisle le Dim 17 Fév 2013 - 14:02

Que dire de plus sur le livre......rien mais je vous le conseille. Même si comme le dit Clotho "il faut attendre la moitié du roman pour l'adorer".

Alors pour moi ce sera /5
avatar
bbisle
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 312
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 44
Localisation : Ile de la Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Micotte le Sam 13 Avr 2013 - 18:12

Perso j'ai pas du tout aimé, j'ai eu énormément de mal à me mettre dedans, je l'ai lâché, j'y suis revenu...mais non rien à faire... malheureusement il a fini sur Bibliotroc...
avatar
Micotte
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 105
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 33
Localisation : Vaison la Romaine

http://aurelie-bonanno-autoedition.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Angeline le Sam 29 Juin 2013 - 22:14

Je dois bien avouer que j'ai été un peu déçue par la conception de ce livre. Il s'agit d'une alternance de chapitres sous la forme suivante : un chapitre d'échange d'e mails entre deux amies, Jennifer et Beth et un chapitre consacré à Lincoln.

J'ai pas été séduite par l'amitié entre les deux amies, on a l'impression que leur relation se résume à des mails alors qu'elles travaillent dans la même entreprise, alors qu'elles pourraient se parler de vive voix. Première petite invraisemblance du livre.

Quant à l'histoire d'amour entre Lincoln et Beth est inexistant pendant de 400 pages sur 460. On tourne en rond une grande partie du livre.

Sinon niveau personnages, je n'ai pas trouvé leurs personnalités très attachantes et intéressantes, je les ai même trouvé un peu caricaturaux.
Comment un geek coincé peut devenir le beau prince charment en quelques jours?

J'ai été plus absorbé par le couple secondaire formé par Jennifer et Mitch. Leur histoire est plus intéressante et ils sont beaucoup plus attachants.

Pour résumer, j'ai pas trouvé l'intrigue très réaliste ou très crédible. C'est pas le meilleur chick lit que j'ai lu.

De plus, je trouve le couverture du livre affreuse.

Evidemment, ce n'est que mon jugement personnel, je vous laisse faire votre propre opinion sur ce livre. 

coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Angeline
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 93
Date d'inscription : 29/06/2013
Age : 30
Localisation : France

http://dansmabulledoree.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Pimprelune le Dim 30 Mar 2014 - 16:59

J'avoue que je n'ai regardé les commentaires sur ce Forum qu'après l'avoir acheté... et j'y suis vraiment allé à reculons pour le lire, je me tâtais même pour le mettre direct au troc  tusors  tellement les avis lus m'ont fait peur : des dialogues (creux ?), pas d'action, pas de sentiments, pas de scènes d'amour, etc
Heureusement que cela ne m'a pas arrêtée !

Moi, j'aime beaucoup la couverture, même si je trouve - en refermant le livre - que ça ne reflète pas l'atmosphère du titre (je reviendrais sur cette remarque plus loin dans mon avis...  Cool ), mais ce n'est pas étonnant, le style Art déco, ça me botte, avec ses lignes nettes, ses couleurs tranchées, ses dessins minimalistes et épurés... Bref, passons  bulle 

Dès les premières lignes, je n'ai pas réussi à décrocher, et il a fallu que je continue de lire - hier soir  Rolling Eyes  - en tenant le livre ouvert d'une main, et en enfournant la nourriture de l'autre.

Inutile de dire que je ne me rappelle pas de ce qui a franchi mes lèvres, par contre, j'ai été tout de suite prise par l'alternance des chapitres, un coup les mails entre Beth et Jennifer, un coup la vie et les pensées de Lincoln, j'ai beaucoup ri
Joli florilège:
Beth : «On était dans la boutique de robes de mariées pour le 1er essayage...[...] et j'ai dit que ce vert d'eau rappelait un aquarium mal entretenu», la réflexion sur les robes des demoiselles d'honneur  titter / «Si jamais nous avons besoin de l'ADN  de Tim pour un test de paternité, l'une d'entre nous aura mérité qu'on la pousse du haut d'une falaise.» / Jennifer : «Oui, mais il ne sort pas [le cordon ombilical] de nulle part. Ce n'est pas comme si on avait déjà un cordon dans l'utérus qui n'attendait qu'une prise pour se brancher.» sur les impressions pour sa grossesse  / «PΩtain. Elle est bien meilleure que la mienne : le débile-énaire» sur le titre de journal pour le passage à l'an 2000
et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde devant tous les sujets abordés par ces trentenaires-copines.

Je ne me rappelle plus qui a dit que ces deux femmes auraient pu se parler de vive voix plutôt que de dialoguer par mail, mais je crois comprendre la mécanique: j'ai - moi aussi - plus de facilité (et d'aisance ?!? ) à écrire ce que je pense, qu'à le dire...
D'autre part, je trouve que la formulation question/réponse des messages électroniques (la distance que pose l'écran - pas de face-à-face - entre les intervenants met l'accent sur les propos, pas sur la gestuelle ou les expressions)
Chouette style !:
ce qui - pour un auteur - est pain béni, non ?  :mrgreen: 
, fait la part belle aux sens des échanges, principe qui a plu pour «FSOG», me semble-t-il  scratch 

Enfin, la différence entre les chapitres de dialogues des 2 filles et le train-train quotidien de Lincoln est aussi intéressante dans le sens où l'on pourrait penser que les plus détachées de la réalité (puisqu'apparemment uniquement accro du "contact" virtuel) sont Beth et Jennifer, et le plus ancré dans la vraie vie, le jeune homme  Shocked 
--> Pas dutout, c'est même le contraire  !

Donc, déjà, l’articulation, le style m'ont énormément plu, et le fond, la matière (les anecdotes, les sentiments, les situations) tout autant !
D'un côté ce duo qui papote - mais aborde aussi des questions sérieuses (la famille, l'amour, l'amitié, le travail, les envies et les attentes...) - et de l'autre cet asocial timide et renfermé (rythme de travail nocturne qui chamboule son existence/jeux de groupes informatiques avec les mêmes personnes depuis des lustres/non-tentative de rencontrer de nouvelles têtes... et à fortiori avoir une amourette...) qui a tous les comportements du geek, donne tout son sens à l'histoire : mettre en relation ces "pipelettes vivaces et réactives" et ce jeune homme amorphe, déphasé et se laissant mener par quiconque ?

C'est avec ce suivi de courrier que Lincoln va s’ouvrir aux autres, qu'il va trouver l'élan pour se sortir de sa dépendance maternelle, apprendre à devenir seul responsable de sa vie (alors que - jusqu'ici - il a toujours suivi les directives de quelqu'un : sa petite amie de jeunesse (Université, buts sociaux...), son supérieur, sa mère)

(Petite digression sur la couverture - arrivée à ce point du roman - qui apparaît tellement nette et précise, alors que fourmille tout un tas de sentiments et d'émotions, rien n'est anodin...
ni rectiligne, justement, ce qui choque avec son contenu  Shocked  ! Fermeture de la parenthèse  Smile
)


Alors bien sûr, Lincoln est à part (voir son histoire d'amour - incroyablement intense... et douloureuse à sa fin  Mad  (il en pleure  Crying or Very sad ) - avec Sam, ses relations avec sa mère - toujours logé-nourri par celle-ci  :o  - et sa sœur Eve (qui le secoue pour le faire réintégrer le monde "normal"), son attirance intellectuelle - il n'a jamais, jamais vu Beth en vrai  Shocked  , et pourtant il en tombe amoureux  scratch - pour celle dont il dévore les écrits intimes), il est beau garçon mais il ne le sait pas (aucun risque d'être un énième rouleurdemécaniqueimbudelui-même), il est droit, honnête, respectueux, attentif aux autres (Doris, sa collègue de travail, sa mère, les 2 jeunes femmes auxquelles il ne veut pas mentir sur son "voyeurisme"*, son pote Justin, sa copine Christine et son mari Dave), serviable, gentil... en un mot BON !!!


*son travail - à l'aide d'un filtre à courriel de son entreprise - est de repérer les échanges trop fréquents et personnels de messages sur le lieu de travail, un journal baptisé Courrier (Ah, le pouvoir de l'échange des mots  cheesygrin , et quel beau nom pour le lieu où tout va enfin bouleverser les habitudes de Lincoln... via les courriers).
Lincoln est d'ailleurs censé y mettre un terme en envoyant des avertissements et en punissant les auteurs pris sur le fait, (mais ces mails sont sa drogue au bonheur, à la joie, à la viiiiie !!!) !

Au fil des mails des filles et des actions de Lincoln, on avance dans cette histoire, on rencontre des personnages nouveaux, on assiste à l'évolution de tout le monde (le mariage de Kiley - la sœur de Beth -, la perte du bébé de Jennifer, la rupture entre Beth et son "fiancé" Chris - courantd'air est un terme plus approprié - la rencontre entre Jennifer et Lincoln autour d'un pneu crevé, le déménagement de Lincoln, sa démission, son changement de poste, le retour de Sam, les inquiétudes de la mère du jeune homme...), bref, non, le récit ne manque pas de rythme, après la période "introspection et sentiments" --> environ la 1ère moitié du livre concernant les courriels féminins (car du côté de l'asocialgeek, il y a toujours du mouvement, des déplacements...),
Le style est LÀÀÀÀ !!!:
ce qui - encore une fois - accentue le côté "endehorsdelasociété" de Lincoln par cette dichotomie  Okay 
et la 2ème parie rentrant de plein pied dans le... CHANGEMENT !

C'est cependant exact qu'on aurait souhaité un dénouement plus détaillé, plus sensoriel aussi, mais il y a des petites phrases qui rattrapent le tout :

«Simplement que... j'ai su ce que je ressentais pour toi avant de t'avoir vue, alors même que je pensais ne jamais te voir.»
...
Comme s'ils étaient deux pour un seul parachute.

...
«Je ne savais pas que quelqu'un pouvait m'aimer comme ça. M'aimer à l'infini, sans jamais avoir besoin... d'espace.»
Lincoln ne dormait pas. Il bascula sur elle.
- «Dans l'espace, il n'y a pas d'air», déclara-t-il.

Pour toute cette tendresse, cette émotion sous-jacente (qui affleure tout le long du récit), je mets

Ma Note :  coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation , 75 : 5
avatar
Pimprelune
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4466
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 50
Localisation : Aix En Provence
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Serendipity le Jeu 29 Mai 2014 - 21:05

C’est bon mais c’est long !
J’ai failli abandonner plusieurs reprise dans la 1er moitié du livre.
Vérifier les mails est le travail de Lincoln. C’est donc à travers les échanges de mails que l’on apprend à connaître Beth et jennifer. J’en ai d'ailleurs trouvé certains un peu longs voire pas très utiles. De plus, on sait peu de choses sur Lincoln (j'ai eu du mal à me l'imaginer).
Puis presque arrivé à la seconde moitié du livre ça se dégoupille  Okay on n’en apprend davantage sur Lincoln (qui en vaut la peine) et sur la vie des filles qui se trouve chamboulée. Ce qui apporte un rythme plus agréable à lire. J’ai trouvé la fin très belle et pour le coup, là, j’aurais préféré que ça traîne un peu plus.

3,5 / 5
avatar
Serendipity
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1577
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

http://lectures-de-serendipity.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Zazazoo le Mer 6 Mai 2015 - 13:41

J'aime beaucoup l'écriture de Rainbow Rowell, je trouve qu'elle a l'art de glisser de jolies choses dans ses récits, de mettre en scène des personnages un peu atypiques mais attachants.

Lincoln m'a plue, son côté nolife/fils à maman/geek m'a charmée. Il est en quelque sorte resté bloqué à ses 19 ans, incapable d'avancer après une rupture amoureuse. Ses scrupules à lire tous ces emails, le fait que malgré il ne puisse pas s'en empêcher, son attachement progressif pour Jennifer & Beth ainsi que la façon qu'il a de prendre les gens sous son aile ont achevé de me donner le sourire à chacune de ses apparitions.
J'ai moi aussi apprécié cette alternance entre le récit et tous les échanges entre les deux amies, tous ces moments "râtés" entre Beth et lui, tous ces passages où les filles parlent du "mec mignon".

Voilà un livre attachant, atypique certes, mais qui m'a mis du baume au coeur !

♥ ♥ ♥.5/5
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10800
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  Penny le Sam 27 Mai 2017 - 9:05

Réédition prévue le 22 septembre 2017 chez Milady
Collection Romans

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5398
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attachement de Rainbow Rowell

Message  BookSlove007 le Lun 14 Aoû 2017 - 1:20

Première lecture VO !  Very Happy

Hourraaaa, j'ai enfin franchi le pas ! Et je ne suis pas déçue. Après avoir eu un coup de cœur avec Eleanor&park, j'ai décidé d'accorder à Rainbow Rowell le privilège d'être ma première auteur que je lis en VO. Cette auteur a le don de créer des histoires simplettes mais prenantes . Le style est fluide et très accessible. Et tout ce que je trouve à dire sur la romance est : C'est trooooooop Miiiignoooooonnnn !

Le petit hic c'est le manque d'action. L'intrigue stagne énormément et on se voit lire et relire des passages ou se lamente continuellement Lincoln. Mais bon, une lecture agréable en somme. cheesygrin
avatar
BookSlove007
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 49
Date d'inscription : 09/06/2017
Age : 14
Localisation : MAROC
Humeur : au fin fond de mon monde, là ou personne ne me trouve

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum