Alexander McCall Smith – Isabel Dalhousie 05 – La douce tranquillité des samedis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexander McCall Smith – Isabel Dalhousie 05 – La douce tranquillité des samedis

Message  Seska le Lun 12 Mar 2012 - 16:11

Alexander McCall Smith – Isabel Dalhousie 04 – La douce tranquillité des samedis

En tant que directrice de la très sérieuse Revue d'éthique appliquée, Isabel Dalhousie se fait un devoir d'aider les gens qui l'appellent à l'aide. C'est aussi sans doute parce qu'elle adore se mêler de ce qui ne la regarde pas. Et lorsqu'une femme, rencontrée dans un dîner mondain, lui demande d'enquêter dans le milieu pharmaceutique, sur une affaire qui a ruiné la réputation de son mari, Isabel n'hésite pas à bousculer son quotidien déjà bien occupé. Mais elle doit aussi faire face à ses problèmes de couple avec Jamie, son jeune et bel amant et au désagréable come-back de son pire ennemi... Avant de goûter de nouveau à la tranquillité des samedis d'Édimbourg, Isabel devra être plus philosophe que jamais et affronter les problèmes avec un flegme very scottish !

Mon avis :

Je suis revenue un peu en arrière… comme je ne lis pas vraiment cette série dans l’ordre, j’ai parfois quelques difficultés dans certaines scènes (surtout les ex de Cat, la nièce d’Isabelle).

Nous retrouvons donc Isabel, maman du petit Charlie, avec pour compagnon l’ex (ou plutôt un des ex) de sa nièce qui est de 15 ans son cadet (et qui est aussi le père de son enfant).

Dans ce roman, Isabel se transforme (ou du moins essaye…) en détective privé afin d’aider un homme accusé d’avoir falsifié un rapport pharmaceutique sur un médicament. Elle essaie, aussi, désespérément de maitriser sa jalousie vis-à-vis des nouvelles amitiés de son compagnon Jamie. Elle a un peu de mal a assumer la différence d’âge, et a toujours peur que Jamie la quitte… Elle a du mal à croire qu’un jeune homme comme lui, beau, intelligent et gentil, soit véritablement amoureux d’elle.

Encore une fois l’intrigue policière (et c’est un bien grand mot pour la désigner) n’est qu’au second (voir troisième…) plan. Non, encore une fois il s’agit de la vie d’Isabel, ses diverses relations amicales, romantiques, familiales (n’oublions pas Cat…). Nous la voyons évoluer et être rassurée quant à sa relation avec Jamie, ses relations toujours tendues avec sa nièce qui ne lui a pas pardonné vraiment sa relation avec Jamie (alors même que c’est Cat qui a quitté Jamie et ne voulait plus avoir aucune relation avec lui !). Elle m’énerve un peu la nièce….

En conclusion encore un livre reposant, que l’on en envie de lire lors d’une visite à Edimbourg (lieu où se passe le roman) avec peut être un cup of tea ?

Seska
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 686
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 47
Localisation : France
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum