Etoiles, garde à vous ! , Starship Troopers - Robert A. Heinlein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etoiles, garde à vous ! , Starship Troopers - Robert A. Heinlein

Message  Seska le Jeu 5 Jan 2012 - 15:59


Auteur connu de SF, thème que j'adore, je le considère (et ne suis pas la seule heureusement) comme l'un des "Maîtres" de la SF.

Certaines d'entre vous se rappelleront peut être un film (américain) Starship Troopers. Il était certes un peu (désolée pour l'expression) débile, la terre était devenu un Etat militaire et tous ces petits jeunots combataient de grands méchants extra terrestres insectoîdes. Le film était assez drôle (toujours de mon point de vue...). J'ai alors découvert qu'il s'agissait en fait d'une oeuvre de R.A. Heinlein : Etoiles, Garde à vous !

J'ai mis du temps avant de le lire, hé bien je comprends pourquoi ! C'est le jour et la nuit entre les deux ! Pour le côté humoristique j'ai préféré le film, dans le livre rien de drôle (même pour un humour aussi "space" que le mien...).

Résumé du livre :

Après la grande guerre atomique de la fin du XXe siècle, le monde ne fut plus que chaos et désordre. Pour éliminer les hordes barbares qui s'étaient formées, les survivants durent remettre leur sort entre les mains de l'armée. Un siècle plus tard la civilisation, arrivée à l'âge des étoiles, reste dirigée par les militaires. Dans cet univers, Juan Rico s'engage le jour de ses dix-huit ans dans l'infanterie spatiale. Il ne sait pas quel sort terrible attend les fantassins qui, sur les mondes lointains, vont devoir affronter les armées arachnides...

Bon, je vous le dis tout de suite, ayant à l'esprit le film, j'ai eu un petit "choc" en lisant le livre. Mais après... J'ai beaucoup aprécié, même si je le reconnais le style "guerre" n'est pas trop ma tasse de thé...

R.A. Heinlein nous décrit une société militariste. Tout le monde n'est pas citoyen et donc n'ont pas le droit de voter. Ce droit d'être citoyen se gagne en s'engageant dans l'armée, et en prouvant sa capacité à faire passer le "bien de tous" avant son propre intérêt (attention tant que la personne fait carrière dans l'armée, elle n'a pas le droit de voter, c'est après s'etre retiré du service qu'elle en acquiert ce droit).

L'auteur (ancien militaire) ne se moque pas (contrairement au film) de l'armée et encore moins des soldats (fantassins) véritables chair à canon dans le film alors qu'ils sont respectés, et sur-armés dans le livre. Il n'y a pas vraiment d'histoire, nous "vivons" l'engagement du jeune Rico, plus pour suivre un ami que par véritable envie, nous voyons comment il est formé, et sa prise de conscience que s'il reste c'est parce qu'il le veut et qu'il y "croit".

Ici pas de différence sexiste, surtout que de son temps les femmes dans beaucoup de livres SF, n'avaient de rôle que comme secondaire, de faire valoir du héros... On voit que dans cette société hommes et femmes ont les mêmes droits, devoirs et obligations, que ce soit dans l'éducation des enfants que dans l'armée. Même si elles sont plus cantonnées aux pilotages des vaisseaux spaciaux, véritables cargaux qui ont pour mission, entre autre, de faire voyager les troupes vers les lieux de combats et de les récupérer. Rare sont les capitaines hommes, les femmes ayant ici de meilleurs réflexes, et capacités que les hommes et elles sont autant respectées que leur homologue masculin.

Il y a aussi une très (mais vraiment très) forte critique sur les moeurs d'éducation des enfants qui pourraient choquer les plus pacifistes d'entre nous. Il y a une certaine apologie de la violence, peine de mort pour les assassins, et punition corporelle pour l'éducation (fessées entre autres).

Que l'on aime ou déteste, ce livre ne laisse pas indifférent, et je dois dire qu'à la dernière page, je me suis rendue compte que je préférai, et de beaucoup, le livre au film...

Seska
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 686
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 47
Localisation : France
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etoiles, garde à vous ! , Starship Troopers - Robert A. Heinlein

Message  clotho le Dim 8 Jan 2012 - 17:16

Ben j'ai vu le film quand j'étais jeune, mais j'ai plus pris le film pour une comédie de science fiction qu'autre chose !

_________________
avatar
clotho
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 5591
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation : Vers l'Infini et l'Au-delà o/
Humeur : Zombie Girl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etoiles, garde à vous ! , Starship Troopers - Robert A. Heinlein

Message  Seska le Lun 9 Jan 2012 - 15:15

@clotho a écrit:Ben j'ai vu le film quand j'étais jeune, mais j'ai plus pris le film pour une comédie de science fiction qu'autre chose !

Hé bien le film l'est tout à fait ! Pas de doute là dessus ! C'est pourquoi sur le coup quand j'ai commencé à lire je me suis demandé s'il s'agissait bien du livre correspondant au film ! C'est stupéfiant ce que peuvent faire les réalisateurs avec l'histoire d'un autre...

Surtout qu'ils ont fait plusieurs "starship troopers" , 3 ou 4 m'en souviens plus...

Le "pire" d'une certaine manière, est la totale distorsion entre l'image que le film donne de l'armée, et celle qui est donnée dans le livre. La première est comique quand elle n'est pas effarante de débilité et d'horreur (soldats = chair à canon) alors que dans le livre l'instruction des soldats est très complète, et ils ne sont jamais sacrifiés inutillement dans la bataille, leurs camarades et supérieurs hierarchiques n'abandonnent jamais leur camarade blessés. quitte à se sacrifier...

Cela me dérange un peu je dois dire cette manière de prendre une oeuvre et de la transformer jusqu'à ce que le film montre tout le contraire de ce que dit le livre...

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que je vois cela dans le cinéma américain (non pas que le français ne soit pas capable de faire la même chose...), la dernière fois que j'ai vu une horreur (et là franchement pour c'est une horreur !!! ) c'est pour le Comte de Monte Cristo ! la fin était non seulement totalement différente du livre (pardon au lieu de vengeance), mais le personnage avait un caractère totalement différent (sanguin au lieu de froid)....

Seska
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 686
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 47
Localisation : France
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum