Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

Message  Elea le Sam 31 Déc 2011 - 14:42

Nord et Sud - Elizabeth Gaskell


Synopsis : C'est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l'héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l'Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l'Eglise et déracine sa famille pour s'installer dans une ville du Nord. Margaret va devoir s'adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s'éveille à travers les liens qu'elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l'opposent à leur patron, John Thornton. En même temps qu'un étonnant portrait de femme dans l'Angleterre du milieu du XIXe siècle, Elizabeth Gaskell brosse ici une de ces larges fresques dont les romanciers victoriens ont le secret.

Mon avis : C'est un très beau livre de la littérature anglaise que nous offre là E. Gaskell. Ce petit pavé de 500 pages (presque 700 pour les éditions de poche) m'a beaucoup plu, et je l'ai lu bien plus vite que je ne l'aurai cru. C'est un livre qui nous pousse à la réflexion sur la condition humaine, sur les idées préconçues que l'on peut avoir et sur la destinée incertaine des hommes. Ce n'est pas un roman d'amour. Pas seulement. Bien que l'histoire entre Margaret et Thornton soit présente, c'est surtout un livre sur les luttes sociales. Mesdemoiselles, ne vous attendez pas à une histoire d'amour exaltée et omniprésente. Ici, la relation entre Margaret et Thornton évolue lentement, difficilement, et laisse presque un goût d'inachevée (presque rassurez-vous).

Mais commençons par le début de l'histoire, qui est certes un peu long, ce qui est normal pour un livre classique. L'auteur passe de longues pages à nous brosser le paysage et la situation d'une jeune fille de pasteur de l'époque, mais cela se laisse volontiers lire, puisque le roman, bien que conséquent, est découpé en petits chapitres d'une dizaine de pages. Ces chapitres courts facilitent la lecture et font rebondir l'action, même s'il faut avouer que sur la fin certains passages trainent en longueur avant le dénouement final.

La première rencontre entre Margaret et Thornton annonce tout de suite la couleur de leurs futures relations. Ce dernier trouve Miss Hale trop hautaine, et elle-même le trouve vulgaire car c'est un industriel donc un simple commerçant, bien qu'il soit riche. On assiste par la suite à de nombreux débats entre ces deux personnages sur les conditions de vie dans les usines. Margaret rencontre en effet des ouvriers et, émue par leur style de vie, elle soutient leur cause, même si elle ne comprend pas entièrement le fonctionnement de cet étrange monde industriel et de cette ville du Nord si sale (le ton m'a parfois fait pensé à La bête Humaine ou encore à Germinal de Zola). Thornton lui se montre implacable, bien qu'il finira par devenir plus souple par la suite, et on ne l'en aimera que davantage.

Margaret se retrouve alors bien malgré elle en plein milieu d'une grêve qui dégénère, et elle va comprendre que les ouvriers ne sont pas forcément dans leur bon droit, et que la situation est plus complexe qu'il n'y parait, même si elle est exaspérée par le fait que les patrons ne veulent pas rendre des comptes à leurs employés et expliquer pourquoi ils doivent baisser les salaires. Cetet question, ainsi que la condition des ouvriers en général, est longuement abordée, et pourrait en rebuter certaines qui préfèrent la romance pure. Au début personnellement, j'ai trouvé ça un peu long et déconcertant, mais les conflits entre ouvriers et patrons éclatent, et alors l'action prend le relais. On se retrouve entrainer dans cette lutte, et comme Margaret on ne sait pas quel parti prendre. Mr. Thornton est fascinant dans son obstination à ne pas céder, à la fois exaspérant et impressionant, et on retient notre souffle jusqu'à la fameuse scène de l'émeute où la tension est à son comble (je n'en dirais pas plus, mais ça vaut le coup de lire ce livre juste pour ce passage que j'ai adoré). Wink

Ses sentiments pour Margaret le rendent plus attendrissant, et je l'ai ainsi trouvé très intéressant comme personnage, alors que Margaret elle-même peut paraître parfois franchement énervante avec son caractère hautain, mais elle nous étonne car elle est aussi très généreuse et courageuse, et qu'elle sait reconnaitre ses torts. Ces deux personnages vont ainsi changer dans leur manière de voir le monde et de se voir l'un l'autre, et cela m'a beaucoup fait penser au style de Jane Austen et à Orgueil et préjugé. C'est peut-être un peu dommage, mais j'imagine que c'est normal qu'il y ait des ressemblances dans ces deux livres qui ont été écrits presque à la même période, même si j'ai peur que E. Gaskell ne se soit un peu trop inspirée de l'histoire de Lizzie et de Mr. Darcy pour écrire celle de Margaret et de Mr. Thornton.

Il n'empêche que le ton général est très différent d'un Jane Austen car l'histoire est beaucoup plus dure. Margaret traverse en effet des épreuves difficiles tout au long du roman, il y a beaucoup de passages tristes, et on ne peut qu'admirer son courage à toute épreuve. Les relations qu'ont Margaret et Mr. Thornton avec leur famille respective sont très bien décrites, et même si elles accaparent une grande partie de l'histoire, elles se lisent assez facilement, puisqu'elles ont souvent un rapport avec leur relation à tous les deux.

Pour conclure donc, je vous recommande ce très bon livre si vous aimez les histoires d'amour sur fond de récit historique. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé, et j'ai maintenant hate de voir comment la BBC a adapté ce classique. Wink


Dernière édition par Elea le Sam 31 Déc 2011 - 15:42, édité 2 fois

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

~ Mes vidéos Youtube ~
avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7552
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous le soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

Message  Sandrine Syndelle le Sam 31 Déc 2011 - 15:31

Merci Elea pour ce superbe commentaire. ca fait un moment que je vous vois parler du film avec le beau richard et j'ai demandé à mon homme de m'offrir les DVD, or il m'a dit hier, "mais tu ne lis pas le livre avant???

je suis venue sur le forum pour voir... et tu l'as mis...
avatar
Sandrine Syndelle
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1613
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 49
Localisation : Satellite B652
Humeur : Carpe Diem

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

Message  Lisa McLivres le Dim 8 Avr 2012 - 18:00

Ah elea!
Comme je suis contente de voir ce superbe livre sur ce forum!!! J'ai adoré!!! Et la bbc en a fait une somptueuse série avec un richard armitage à tomber par terre!
avatar
Lisa McLivres
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 876
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

Message  Invité le Dim 15 Juil 2012 - 21:58

J'avoue avoir été un peu déçue à la lecture de ce roman qui m'avait été chaudement recommandé. Le romantisme n'y est pas aussi fort que chez Jane Austen et les sentiments des deux personnages apparaît tardivement. Malgré ça, ce livre laisse une impression durable et les personnages forts laissent leur empreinte longtemps sur le lecteur.

Un bon livre, à lire absolument (malgré ma déception initiale).

J'ai le dvd qui m'attend au chaud pour une soirée tranquille !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

Message  amandine le Dim 26 Aoû 2012 - 21:12

J'aimerais bien le lire mais je l'ai en anglais ^^ Et comme le livre est plutot gros, je préfèrerais commencer par la version traduite
avatar
amandine
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 133
Date d'inscription : 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum