Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday

2 participants

Aller en bas

Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday Empty Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday

Message  Isatis Dim 12 Sep 2021 - 20:16

Love, Austen
Tome 4 : Finley embraces heart and home
de Anyta Sunday


Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday 0-310





Résumé (Trad' Bdp):

Sa mère est l'amour de sa vie. Jusqu'à ce qu'il rencontre son demi-frère.  

Pendant des années, cela a juste été Finley et sa maman. Mais voilà qu’à présent, elle compte se marier et tous deux emménagent dans un manoir avec un beau-père qui le regarde de haut. Cet homme  est clairement homophobe et ne veut pas que Finley contamine (pour ainsi dire...) son fils.

Comme si cela pouvait se produire. Hors de question qu'il choisisse une personne qui partage son ADN.  Même si Ethan et son père ne se ressemblent pas du tout.  Même si Ethan et son père n'agissent pas de la même manière.  Même si... Cela ne peut pas arriver. Ils sont whānau maintenant, ils font partie de la même famille, des limites ne peuvent être franchies.

Sortie VO le 13 septembre 2021 en autoédition

_________________
Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday Sans_t14
“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
Isatis
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10416
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 41
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday Empty Re: Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday

Message  Isatis Lun 13 Sep 2021 - 15:57

Dans Finley embraces heart and love, Anyta Sunday revisite Mansfield Park, c'est avec bonheur que j'ai redécouvert ce classique avec une trame bien respectée et franchement de tous les romans de Jane Austen, c’est certainement un des plus difficiles à revisiter. Cet opus est jusque-là le plus mélancolique et tourmenté de la série, l’humour est présent quoique bien plus discret mais cela donne à cette histoire un charme particulier.

Finley est orphelin de père et  sa vie bouleversée quand il déménage avec sa mère à Mansfield, la demeure de Tom, son beau-père. Ces deux-là sont à couteaux tirés et ils ne font pas vraiment l'effort d'améliorer leur relation. Pourtant, ce changement de vie lui permettra de se lier avec Ethan, le fils de Tom, mais tout se complique lorsque Finley se met à éprouver plus que des sentiments fraternels pour son demi-frère...

L’amour interdit est au cœur du récit, Ethan et Finley sont dans une situation intenable, ils sont parfaitement conscients que ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre peut briser leur famille. Pendant des années, ils essaieront de combattre leurs sentiments, en s’éloignant l’un de l’autre et cela fait très mal de les voir se torturer ainsi. Mais ce côté doux-amer est contrebalancé par le fait que la tendresse est omniprésente entre Ethan et Finley.  Et j’ai adoré la façon dont l’autrice a su retranscrire la façon dont ils se comprennent sans forcément échanger de mots. Encore une fois, Anyta Sunday offre des passages qui ont fait battre mon palpitant un peu plus vite ou me faire complètement fondre. Ces deux garçons sont à croquer ensemble, j’ai aussi adoré que la culture Maorie soit présente dans le roman à travers les personnages de Finley et de sa maman.


Les protagonistes sont assez nombreux, adorables ou insupportables, certains m’ont bien fait grincer les dents et ont fait naître en moi une incroyable frustration.
Les jumeaux Cress et Ford m’ont agacée au possible avec leur côté manipulateur,
Spoiler:
d’ailleurs j’aurais aimé que Rush soit mis au courant pour Maria  et  largue cette garce vite fait bien fait, c’est horrible de laisser le lecteur dans l’interrogation. Bon ok, ce sont des personnages secondaires mais quand même !
Je suis obligée d’évoquer Maata, la mère de Finley, et Tom, le père d’Ethan. Le manque de communication de ces derniers avec leurs gosses m’a consternée  et j’aurais aimé que le moment où la vérité éclate donne lieu à des dialogues plus approfondis.

Les apparitions de Bennet mais aussi des héros des tomes suivants sont quant à elles très sympas !

J’aurais adoré avoir un épilogue, la fin a été un peu trop précipitée à mon goût, aaah c’est si cruel de la part de l’autrice,
Spoiler:
d’autant plus qu’il faut attendre la toute dernière partie pour que les héros soient véritablement ensemble !


Si ce tome n’est pas mon préféré de la série, j’ai passé un très bon moment et je suis incroyablement excitée à l’idée de lire Elliot, song of the soulmate (même si mon capitaine Wentworth porte une barbe  Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday 295776373 ) car Persuasion est mon roman favori de Jane Austen !

❤❤❤,75 / 5

_________________
Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday Sans_t14
“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
Isatis
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10416
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 41
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday Empty Re: Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday

Message  Agalactiae Lun 13 Sep 2021 - 19:04

Finley embraces heart and home est la réécriture de Mansfield's Park de Jane Austen. Ayant vu que les adaptations en film de ce roman, comme pour les autres titres, il est fort probable que je ne détecte pas les nombreuses références qui peuvent être disséminées dans le roman d'Anyta Sunday.

J'ai bien aimé ce roman, même si j'ai eu du mal à "rentrer" dans le roman au départ. Comme souvent dans cette série, il me manque un truc au départ. J'ai l'impression d'être parachutée dans la vie des personnages trop brutalement mais aussi je ressens un manque de profondeur.
Pour celui-ci, ça me l'a fait au début, puis ensuite j'ai réussi à me sentir un peu plus concernée par les personnages. Ici, il s'agit de l'histoire de deux demi-frères qui se découvrent un attachement qui va au-delà des liens fraternels. Anyta Sunday n'en est pas à son premier coup d'essai, ce roman m'a d'ailleurs fait beaucoup penser à Rock, de par l'histoire bien sûr, mais par le style employé ici.

Je me suis prise d'affection pour Finley et Ethan. Ce sont deux jeunes qui vont devoir apprendre à vivre ensemble du fait de la recomposition familiale. J'ai aimé le style du livre même si, je dois avouer, par moment c'était assez frustrant.
Les personnages ne faisaient pas leurs âges par contre, du moins je l'ai ressenti comme ça. A cet âge-là on peut imaginer un autre langage mais aussi des comportements un poil plus rebelles.
Les phrases écrites en langue Maori apportent une réelle touche d'originalité au récit, tout comme les citations de Katherine Mansfield.

Le livre est plutôt court, et c'est dommage que trop de choses soient survolées ou bien passées sous silence. Je pense notamment au manque de communication permanent entre les deux jeunes mais surtout du côté des parents, enfin de la mère de Finley et du père d'Ethan, et ce, durant tout le livre mais surtout lors d'une certaine révélation finale, entre autres. La fin est un peu trop précipitée à mon goût aussi.

Moi qui aime les slow burn ainsi que les histoires plutôt interdites, même si Finley et Ethan ne partagent pas le même sang, j'ai été touchée par cette histoire. De nombreux passages m'ont donné le sourire aux lèvres et des papillons dans le ventre. Et malgré mes nombreuses remarques, j'ai passé un chouette moment de lecture !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 75 / 5

_________________
Love, Austen - Tome 4 : Finley embraces heart and home de Anyta Sunday Sans_t11
Agalactiae
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 4009
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum