Le palais des vauriens - Tome 1 : Lady Derring prend un amant de Julie Anne Long

Aller en bas

Le palais des vauriens - Tome 1 : Lady Derring prend un amant de Julie Anne Long Empty Le palais des vauriens - Tome 1 : Lady Derring prend un amant de Julie Anne Long

Message  Zazazoo le Lun 23 Déc 2019 - 16:12

Le palais des vauriens
Tome 1 Lady Derring prend un amant
de Julie Anne Long


Le palais des vauriens - Tome 1 : Lady Derring prend un amant de Julie Anne Long 61IQT-8zDYL

Résumé :

Delilah Swanpoole, comtesse de Derring, hérite de son perfide époux une bâtisse délabrée dont elle décide de faire le havre de sa libération. Pour elle, l'amour n'est qu'un mythe. Plus jamais elle ne dépendra d'un homme. Arrive alors le capitaine Tristan Hardy, héros de la marine anglaise, sur les traces d'un redoutable contrebandier qui l'ont mené jusqu'à elle. Bien décidé à lui arracher des aveux sur son défunt mari, Tristan entreprend de séduire la jeune femme, sans imaginer un seul instant succomber aux charmes de la belle comtesse.

Sortie le 5 février 2020 chez J'ai Lu Pour Elle
Dans la collection Aventures & Passions

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13904
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 36
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Le palais des vauriens - Tome 1 : Lady Derring prend un amant de Julie Anne Long Empty Les trois premiers chapitres

Message  Misty le Mer 5 Fév 2020 - 11:00

Ce matin j'ai téléchargé l'extrait gratuit d'une trentaine de page et je me suis dit que ce serait une (bonne ?) idée de vous donner mon ressentie sur le début du roman.

Que se passe-t-il pendant ces trente premières pages ?:

Le roman débute dans le cabinet du notaire du Comte de Derring. Sa veuve, Deliah, vient suite à la visite d'huissiers venus saisir des bien vient demander des compte sur l'Etat de la fortune de son défun mari. Elle apprend alors que celui-ci vivait à crédit et qu'elle n'avait plus un sou vaillant. Elle devra également quitter sa demeur de Gosvernor Square dans un semaine. 
Fille unique d'un nobliau désargenté, la voilà revenu à la condition dont elle s'était cru sorti grâce à un mariage avantageux. Il ne lui reste plus qu'une immeuble près des docks, que son mari a gagné au jeu. 
Lors de son entretient avec le notaire, une femme en vêtement de deuil d'une grande beauté fait irruption dans les bureau du notaire. Angélique, apparemment dans une situation tout aussi précaire que Déliah, vient comme elle vérifier que son protecteur lui a bien laissé de quoi vivre... Protecteur qui n'est autre que le mari de Déliah
De retour chez elle, Déliah arrive au moment ou les huissiers finissent de charger les meuble saisie. Seule le mobilier de la chambre de la comtesse a été épargné grace au zèle de Dot, sa femme de chambre.
Pendant ce temps au White, Tristan Hardy, Capitaine des Douane interroge un riche aristocrate sur un traffic de cigare. Celui-ci lui confirme qu'il se les procurait auprès du Défun comte de Derring. Issu des classe les plus populaire de londres Tristan Hardy n'est pas un Gentleman, mais c'est hissé par le travail à une position qui lui permet d'intimidé ces riche nantis qu'il ne semble pas porter en haute estime. Bien décidé à démantelé le traffic de contrebande de la bande du Roc Bleu, il lui faut remonter la piste du comte.
Peu de temps après, alors qu'elle se rend près des docks pour visiter l'immeuble qu'elle a hérité de son mari, Deliah, accompagné de Dot, vont se restauré dans un pub tout près. Là elle tombe sur Angelique, la maitresse de son mari. Curieuse Déliah décide d'aller lui parler. Autours d'un verre de sherry, Angélique raconte son histoire à l'épouse de son ex-protecteur. De nouveau sans ressource et décidé à ne plus dépendre d'un homme celle-ci explique à Déliah qu'elle va peut-être se jeter dans la Tamise. Cette conversation montre à Deliah que le choix de vie d'Angélique est tout sauf un choix et qu'elle a sans doute plus en commun avec cette femme que d'avoir partagé le même homme. 
Elles se rende toute trois dans l'immeuble qui est en fait une ancienne maison close, dans un piteux état mais rien que n'améliorerait un bon coup de ménage et quelques couches de peinture. Déliah a soudain une idée : faire de ce lieu une pension de famille élégante et demande à Angélique de devenir son associée

L'histoire semble assez originale, va nous éloigner des classique bals et partie de campagne tout en restant à Londres, mais dans un décors moins habituel. Les quelques personnages dont on a fait la connaissance durant ces trois chapitres m'ont semblé intéressant. 
Angélique, la demi-mondaine ruinée, Dot la femme de chambre maladroite, le notaire pas très honnête de la lieutenant fleur bleu. 
Les héros quant à eux, leur présentation m'a plu. Déliah semble être une jeune femmes qui c'est toujours conformé à ce que l'on attendait d'elle, d'abord ses parents qui l'on poussé à épouser un homme qui les sortiraient de la misère, puis son mari qui la voyait plus comme un objet de décoration nécessaire à son statut de comte que comme une personne à part entière. 
Tristan lui est un personnage dont on devine le parcours cahotique qui l'a mené des bas fond de St Giles à la fréquentation de l'aristocratie. J'ai d'ailleurs adoré lors de l'interrogatoire le moment ou il demande à son interlocuteur s'il a un chien très obéissant. 

Dans ces trois premiers chapitres, les deux héros ne se sont pas encore rencontrés, mais je gage que la rencontre de l'autoritaire Tristan et de la docile Deliah qui ne veut plus être cette femme objet sans personnalité qu'elle a été toute sa vie va faire des étincelles. 

Donc trois premier chapitre qui donnent vraiment envie de lire la suite. J'espère n'être pas déçue (parce qu'il n'est pas rare que le début soit prometteur mais que tout retombe comme un soufflet après quelques chapitres)
Misty
Misty
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le palais des vauriens - Tome 1 : Lady Derring prend un amant de Julie Anne Long Empty Un premier tome en demi-teinte : 3.5/5

Message  Misty le Lun 10 Fév 2020 - 16:09

C'est un peu ce que je craignais : Un début très prometteur et une histoire qui manque un peu de consistance par la suite. 
Elle n'est pas déplaisante, mais Julie Anne Long court peut-être un peu trop de lièvre à la fois dans ce premier Opus. 

Je pense que l'on peut mettre cela sur le compte du Tome "Prologue" d'une série qui me semble cependant plutôt prometteuse. 

En effet dans ce tome il faut gérer l'histoire d'amour et l'intrigue secondaire (qui m'a plutôt plu), la mise en place de ce qui je pense sera le cadre principal de toute la Série, à savoir "Le Grand Palais de la Tamise" une pension de famille Haut de Gamme. 

L'histoire entre Délilah et Tristan est sympathique mais il m'a manqué un je ne sais quoi pour être convaincu. Sans doute est-elle trop parasité par une ambiance un peu "La croisière s'amuse" avec tout un tas de personnages qui arrivent dans la pension de famille avec leur bagage émotionnel et leur secrets (aussi bien les pensionnaire que le personnel)

C'est cependant une histoire à qui je donnerai sa chance pour le prochain opus, d'autant que l'épilogue de ce tome introduit le prochain.
Misty
Misty
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum