L'infirmière de Henry Denker

Aller en bas

L'infirmière de Henry Denker Empty L'infirmière de Henry Denker

Message  mabi le Mer 21 Aoû 2019 - 15:16

L'infirmière
de Henry Denker
L'infirmière de Henry Denker 1_l_in10




Résumé:
Il ne s'est jamais laissé marcher sur les pieds et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer ! Ce n'est pas parce qu'il a eu une attaque cardiaque qui l'a laissé hémiplégique que l'on va en plus lui dicter sa conduite ! Et surtout pas madame Washington, l'infirmière que ses enfants lui ont imposée.
Une infirmière... noire et en plus goy ! Faire ça à un vieux juif new-yorkais plein de préjugés... Mais elle va voir ce qu'elle va voir ! Il se montrera tellement odieux qu'elle partira sans demander son reste. Enfin, c'est ce qu'il croit. Parce que c'est lui qui va trouver à qui parler et que bientôt, un lien très fort l'unira à cette femme douce et sensible mais indomptable…



Mon avis :

Un vieux juif new-yorkais se retrouve à l’hôpital pour avoir défendu son sac à provisions contre un jeune agresseur afro-américain. «On ne me vole pas !» «Quelques points de suture et il n’y paraitra plus. En plus, si vous souriez la cicatrice se perdra dans le pli de la joue» lui affirme le jeune interne. Mais le vieux monsieur ne le croit pas. Un médecin de qualité ne peut pas être jeune et noir, bon sang ! Puis, tout à coup, la cata ! Le vieux monsieur fait une attaque. Il ne peut plus rentrer chez lui sans une infirmière à domicile. Ses enfants dénichent la perle rare. Tu parles ! Une grosse femme noire et irascible. Mais c’est qu’elle voudrait le commander… Commence entre les deux personnages une lutte pour la domination pour l’(im)patient et pour le bien de celui-ci pour l’infirmière. Peu à peu ils vont s’apprivoiser et devenir importants l’un pour l’autre. Toujours en déguisant leurs sentiments pour ne rien laisser paraître…

Une tranche de vie à New-York, à la fin des années 60, quand les mentalités évoluaient lentement. On y voit le vieux monsieur évoluer ente le refus de son handicap et sa quasi guérison. Une belle démonstration de ce que le psychisme peut sur le physique.

Un livre intéressant, bien écrit, dont la traduction ne comporte pas d’anglicismes mal compris. C’est agréable !

Ma note : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  /5

_________________
Livrophagite aïgue et chronique : maladie textuellement transmissible
L'infirmière de Henry Denker Guirla10
Jamais sans mon livre.
Mabi : livrophage incurable et heureuse de l'être
mabi
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 7749
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 65
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum