Red, White & Royal blue de Casey McQuinston

Aller en bas

Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Empty Red, White & Royal blue de Casey McQuinston

Message  Isatis le Mar 26 Mar 2019 - 19:34

Red, White & Royal blue
de Casey McQuinston



Red, White & Royal blue de Casey McQuinston 41xlir10


Résumé (Trad'Bdp) :



Quand sa mère est devenue Présidente,  Alex Claremont-Diaz a rapidement été désigné comme l’équivalent américain d’un jeune prince royal. Beau, charismatique, petit génie, son image vaut de l’or pour la Maison-Blanche. Il n'y a qu'un seul problème : Alex est à couteaux tirés avec le véritable prince de Galles, Henry. Et lorsque les tabloïds s’emparent d’une photo montrant une altercation entre les deux hommes, les relations américano-britanniques s’aggravent.

Les chefs de famille, d’État et leurs conseillers élaborent alors un plan de prévention des dommages: l’instauration d’une trêve entre les deux rivaux. Ce qui a commencé au départ comme une amitié factice et « Instragramable » devient plus profond et plus dangereux que ce qu’Alex ou Henry auraient pu imaginer. Bientôt, Alex se retrouve confronté à une romance secrète avec un Henry, étonnamment peu pompeux, qui pourrait faire capoter la campagne électorale et renverser deux nations, tout en  posant les questions suivantes : l’amour peut-il sauver le monde après tout ? Où trouvons-nous le courage et le pouvoir d'être les personnes que nous sommes censés être? Et comment pouvons-nous apprendre à laisser transparaître notre vrai visage?

Red, White & Royal Blue de Casey McQuiston le prouve: le véritable amour n'est pas toujours diplomatique.


Sortie VO le 14 mai 2019 chez St Martin's Griffin

_________________
Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Sans_t14
“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
Isatis
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 9513
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 39
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Empty Re: Red, White & Royal blue de Casey McQuinston

Message  Agalactiae le Mar 26 Mar 2019 - 20:05

J'ai hâte qu'il sorte celui-ci, je l'attend depuis un moment cheesygrin

_________________
Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Signat10
Agalactiae
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2921
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Empty redblue

Message  Isatis le Mar 26 Mar 2019 - 20:09

Vouiiii on est nombreux à l'attendre... je ne suis pas très fan des familles royales mais là sera l'exception Smile

_________________
Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Sans_t14
“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
Isatis
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 9513
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 39
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Empty Re: Red, White & Royal blue de Casey McQuinston

Message  Zazazoo le Sam 18 Mai 2019 - 11:32

Mais quel bonheur que ce roman ! Si j'ai mis bien plus de temps que d'habitude à lire ce livre, je l'ai savouré de la première à la dernière ligne, et je me suis vraiment régalée du début à la fin !

Ce roman nous plonge dans une espèce de réalité alternative, mêlant ainsi personnages de fiction et personnalités politiques bien réelles (qui sont simplement évoquées, mais du coup, cela donne un air de vraisemblance au récit), une réalité dans laquelle le fils de la présidente des États-Unis fricote avec le petit-fils de la Reine d'Angleterre !

Ce qui débute par une opération de comm' habilement orchestrée prend un tour bien différent lorsqu' Alex et Henry grattent sous la surface et découvrent qui est réellement l'autre. C'est touchant de découvrir qui est Henry, derrière ce masque de stoïcisme et de flegme britannique, tout comme c'est touchant de découvrir ce qui se cache derrière l'exubérance et l'assurance d'Alex.

La façon dont l'auteur explore l'identité d'Alex, ses préoccupations, son idéalisme est à mettre en perspective avec la période durant laquelle l'auteur a écrit ce livre, soit après l'élection américaine de 2016. Ce livre fait passer un beau message de tolérance, d'acceptation des différences, et sous la présidence Trump, on peut dire que Casey McQuinston a voulu ici plonger son pays dans une réalité nettement plus douce et carrément plus tolérante, et pas seulement au niveau de la sexualité de ses personnages. Car Alex et sa sœur ne sont pas blancs, ils ont des racines mexicaines et américaines, et ils viennent du Texas (plus conservateur, tu meurs ! quoique ces jours-ci, c'est plutôt du côté de l'Alabama et de la Georgie que les vieux mâles blancs font des ravages, mais ceci est une autre histoire ...). Du coup, un métis tel que lui face à un prince anglais, aristo de père en fils depuis des générations, cela fait un sacré choc des cultures !

C'est vraiment une chouette histoire que l'auteur nous offre ici, et outre la romance, on plonge dans les coulisses du pouvoir et des élections américaines, ce qui pourrait déplaire à certains lecteurs, mais moi, j'ai trouvé cela passionnant, et la fin est d'ailleurs haletante !

Les personnages secondaires sont extras, et très présents. Ils sont bien développés et ont une personnalité attachante, ne servent pas de faire-valoir et j'ai pris plaisir à les voir évoluer aux côtés d'Alex et Henry (et je ne remets toujours pas de la diatribe de Zahra vers la fin du livre, j'ai adoré son pétage de plomb !)

Ce que j'ai préféré dans ce livre, c'est la correspondance entre Alex et Henry, tout bonnement adorable, j'aurais pu lire un livre entier compilant leurs sms et emails tant c'est charmant et bien écrit (et plus on avance dans le bouquin, meilleur c'est !). Après, la romance en elle-même fait plus penser à ce qu'on pourrait trouver en young-adult, car c'est très doux, et les scènes intimes se déroulent en dehors de notre regard (ce qui ne m'a pas dérangée, soit dit en passant).

En revanche, j'ai quand même eu du mal avec la narration au présent, et j'ai trouvé que bien souvent, il y avait des ruptures assez brutales dans le récit : d'une ligne à l'autre, on peut passer à tout autre chose, à un autre lieu, ou faire un bond dans le temps, sans aucun saut de ligne ou astérisque ou autre signe nous indiquant le changement. Peut-être est-ce parce que j'ai lu une copie en avant-première, et que dans la version finale (et payante), toute cette typo a été ajoutée/corrigée, mais cela m'a gênée à plusieurs reprises.

Pour autant, j'ai passé de délicieuses heures de lecture avec ces deux jeunes hommes et leurs amis de choc, et je crois que je peux dire que c'est un livre que je relirai avec plaisir, tant l'humour et le sarcasme des échanges entre les deux héros, mais aussi cette belle tendresse, a fait mouche pour moi.

❤ ❤ ❤ ❤/5

_________________
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 13150
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 35
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Empty Re: Red, White & Royal blue de Casey McQuinston

Message  Agalactiae le Mer 22 Mai 2019 - 21:10

Ce livre me fait envie depuis un bon moment, le synopsis étant super accrocheur. Par la suite, j'ai pu voir la promotion de dingue que ce roman a bénéficié, et comme j'ai tendance à me méfier des engouements de ce style, j'ai été un peu refroidie. Faut dire qu'on le voyait partout, mais partout !Une fois le livre sorti, ma curiosité étant trop forte, je n'ai pas pu m'empêcher tout de même de sauter dessus lol

C'est l'histoire d'Alex et Henry, deux jeunes hommes qui ne se supportent pas mais, pour le bien de leurs familles, doivent prétendre être meilleurs amis. On devine vers où cette fausse amitié va mener, sauf que lorsque l'un est le fils de la Présidente des États-Unis et l'autre membre de la famille royale d'Angleterre, cela complique un peu les choses.

J'ai vraiment bien aimé les personnages ! J'ai adoré les prises de bec entre Alex et Henry, surtout lorsqu'ils s'envoient des pics par sms ou mails interposés. Dommage que cette période n'ait pas duré plus longtemps à vrai dire... D'ailleurs, on nous annonce qu'ils sont ennemis jurés, mouais bof...
Très rapidement, les deux jeunes hommes se découvrent des points communs et deviennent amis. Aussi rapidement, un des deux fera un premier pas et leur relation va prendre une toute autre nature.
J'ai bien aimé suivre l'évolution de leur relation, même si tout va trop vite...

Il y a une ambiance particulière, l'auteur nous immisce vraiment dans ce monde politique, ce monde à la fois d'hypocrites, de coup-bas, de paillettes et d'apparences. On a toute une flopée de personnages secondaires, en passant des frères et sœurs de chacun, aux parents, que ce soit la première Dame des États-Unis ou les prétendants aux trônes d'Angleterre, aux conseillers. Ces personnages ne sont pas là pour faire jolis et servent à l'histoire du livre, à celle d'Alex et Henry mais aussi à l'histoire de leur couple. Le côté de politique est donc bien présent, ne sert pas que de décor de fond, et même si ce n'est pas ce que je préfère, c'est le gros point positif du livre.
J'ai bien aimé le style de l'auteur, c'est dynamique et prenant. C'est plein d'humour ! La fan de Starwars en moi raffolait des nombreux clins d’œil ici et là liés à la saga
Spoiler:
(le moment "never tell me the odds" était excellent, entre autres bien sûr, il collait parfaitement en plus ^^, sans parler du débat entre l'épisode 5 et 6 qui était excellent ! Bravo à l'auteur qui a su caser aussi le nom du Chef du village des Ewoks lol !!)
J'attendais impatiemment de lire les emails que s'échangeaient Henry et Alex, il faut dire que j'adore ça dans les romances. Les derniers étaient d'ailleurs joliment écrits, remplis d'amour et d'émotions.

Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait souvent un manque de transition entre certains passages. Au départ, j'ai cru que c'était du à un manque de compréhension de ma part, mais ça se répète vraiment beaucoup. J'avais comme l'impression d'avoir loupé des paragraphes et souvent, je revenais en arrière...
Comme je le disais, j'ai bien aimé la relation entre les deux personnages, mais faut avouer qu'il y a quand même un manque de crédibilité à leur histoire, ça et le fait que tout est très stéréotypé. Et au niveau de leur romance, il m'a manqué pas mal de choses.

Après j'ai passé un bon moment de lecture. C'est dépaysant, l'auteur nous immerge complètement dans cet univers, avec ses personnages attachants. Ceci dit, je ne comprends pas l'engouement de dingue qu'il y a autour de ce livre, il y a tellement de magnifiques MM qui mériteraient d'être mis en lumière...


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5 - 75 / 5

_________________
Red, White & Royal blue de Casey McQuinston Signat10
Agalactiae
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 2921
Date d'inscription : 16/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum