Le cycle d'Avalon 4 : La prêtresse d'Avalon de Diana Paxson d'après des notes de Marion Zimmer Bradley

Aller en bas

Le cycle d'Avalon 4 : La prêtresse d'Avalon de Diana Paxson d'après des notes de Marion Zimmer Bradley

Message  mabi le Dim 28 Oct 2018 - 18:53

Le cycle d'Avalon 4 :
La prêtresse d'Avalon
de Diana Paxson d'après des notes de Marion Zimmer Bradley
Présentation :
Au IIIe siècle, Eilan, fille d'une prêtresse et d'un prince de Grande-Bretagne, part sur l'île d'Avalon suivre l'apprentissage rare et magique réservé aux servantes de la Déesse.
Au contact des femmes d'exception qui enseignent et règnent sur ce lieu mythique, l'enfant se familiarise avec les rites et les sortilèges, mais aussi avec les lois de cette lignée de magiciennes. En grandissant, elle découvre les rivalités et le courage nécessaire pour se forger une identité parmi ces condisciples ambitieuses. Jusqu'au jour où, devenue adulte, Eilan a des visions répétées d'un officier romain.
Bien que promise à un avenir de grande prêtresse, elle décide de quitter l'île pour suivre son cœur et accomplir son étrange destin, celui d'épouse puis de mère d'empereur. La fascinante destinée d'une femme partagée entre passion et politique, magie et réalité, qui est aujourd'hui entrée dans l'histoire sous le nom de sainte Hélène.
Mon avis :
Deux siècles ont passé, le christianisme s'implante de plus en plus dans l'empire romain supplantant les anciens cultes. Les usages romains détrônent les anciens et les mariages doivent répondre à certains critères.
Eilan, fille bâtarde d'une grande prêtresse d'Avalon et d'u prince anglo-romain, conçue lord de la cérémonie du "grand mariage", revient sur l'île sacrée, à la mort de celui-ci, pour y être instruite dans le culte de la Déesse.
De caractère marqué, elle s'affronte à sa tante, la nouvelle grande prêtresse. Affrontements qui conduiront au bannissement d'Eilan.
Son mariage avec Constance, à l'ancienne mode, n'est pas reconnu par les romains qui ne la considèrent que comme une concubine, à peine plus qu'une catin... Pourtant leur enfant transformera le monde. Eilan, devenue Hélène, parcourra le monde romain du troisième siècle .
Face à la monté de la nouvelle religion, l'ancienne prêtresse est ébranlée dans sa vie, mais pas ses convictions. Son fils sera-t-il à l'origine de sa mort?

Ce tome est très différent des autres. En effet, si le nom de Marion Zimmer Bradley est écrit en gros sur la jaquette, la véritable auteure est Diana Paxson.
Le style et la forme narrative son différents. Ce qui m'a déstabilisé au début de la lecture. Quant à la construction, elle est aussi très différente des livres écrits par Marion Zimmer Bradley. Même si les recherches ont été faites par et pour cette dernière, le livre ne peut, en aucun cas, lui être imputé. Il tranche trop avec l'ensemble de la série.
Ma noteSad  Sad  ,5/5
La note est faible bien que le livre ne soit pas mauvais, mais il y a supercherie par l'apposition du nom de Marion Zimmer Bradley sur la jaquette. Tout dans le style et la forme crie au mensonge.
avatar
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 7271
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 64
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum