Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan

Aller en bas

Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan  Empty Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan

Message  Emmatom le Lun 15 Oct 2018 - 11:37

Toxic Love - Tome 1
de M.J. Swan


Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan  41z1b210

Spoiler:

Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan  37886002

Résumé:

Elle croyait qu’elle n’avait plus rien à perdre… jusqu’à ce qu’elle le rencontre.

Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie. 

Mon avis :

C'est certain, je deviens soit trop exigeante dans le domaine de la dark romance (ou de la romance en général), soit ce livre ne me correspondait tout simplement pas. Je n'aime pas généralisé en disant que "c'est mauvais" parce qu'après tout il a plu à une majorité de lectrices donc il n'était juste pas fait pour moi.

En lisant le résumé, je m'attendais à quelque chose de vraiment sombre, de très violent, à un univers se rapprochant des Hades Hangmen donc où on ne fait pas dans la dentelle ou où on est loin d'être dans un monde pour enfant. Le début annonçait quelque chose de plutôt cool, c'est un point positif que j'accorde à l'auteur, pour le coup, elle commence sur une scène qui est faite pour intriguer et elle réussit.

On rencontre Calie, jeune étudiante venant de perdre sa mère dans un tragique accident de voiture. Son père, très peu de temps après l'enterrement de sa femme, va presser Calie pour qu'ils déménagent sans qu'elle ne sache pourquoi et elle aura beau poser des questions, elle n'aura aucune réponse. Calie finit par se faire une nouvelle amie en la personne d'Erika qui est sa compagne de chambre à l'université et prends doucement ses marques dans cette nouvelle ville qu'elle ne connait pas. Elle y voit l'occasion de repartir de zéro, de faire son deuil et d'être qui elle a envie d'être. Puis son père est brutalement assassiné. Tout s'effondre à nouveau pour elle qui tombe dans un monde qu'elle ne connait pas, prise sous l'aile de son oncle qu'elle n'a jamais connu (ou presque).
Calie n'est pas un personnage que j'ai apprécié. Elle est plutôt plate, fade, effacée et ... je n'ai pas su la cerner, tout simplement. L'auteur la fait pleurer toutes les trois pages (j'exagère, à peine) et bien que je comprenne le choc et le côté très tragique du fait de devenir brutalement orpheline, je n'ai pas compris pourquoi on la faisait tomber dans la case pleurnicheuse alors qu'elle est censée, d'après ce que je lisais, avoir un caractère assez dur, encaisser sans broncher et qu'elle veut seulement connaître la vérité sur ce qui est arrivée à sa famille.

Puis C'était lui que j'attendais, le personnage "sombre" et "dark" de l'histoire censé amener un peu d'action quand même. J'ai attendu ... attendu et attendu encore mais plus j'avançais dans le roman moins il me plaisait et plus j'étais déçue. Je voulais un personnage assez brutal, torturé, qui a un vécu assez moche (bon, ça oui mais c'est pas super exploité). Au lieu de tout ça, j'ai vu un personnage qui oscillait entre gentillesse sortit de nul part à l'égard de Calie ou froideur, tout aussi sortit de nul part. On a essayé de lui donner un côté "bad boy"(même si je déteste ce mot) mais j'avais l'impression de voir un adolescent en pleine crise de puberté, pas très charismatique et pas très développé non plus, en fait. Là aussi, tout autant que Cali, on a voulu le faire passer pour quelque chose que je n'ai ressenti à aucun moment. Et ce n'est pas en lui faisant dire quelques gros mots qu'on fera de lui un dur à cuir ou un "vrai bonhomme". Mais ce n'est que mon avis.

Je suis plutôt dur avec ce roman parce qu'il avait vraiment du potentiel mais j'imagine que je n'ai pas su le voir. J'avais la sensation de lire une vaste parodie de livre MC et c'est tout. Les dialogues sont plutôt plats, si il y a de l'action ça sort un peu de nul part, les révélations viennent à Calie sur un plateau d'argent ou alors dans des dialogues qui m'ont parus très peu crédibles. De même au plan érotique, les scènes sensuelles le sont mais la première entre Ezio et Calie sort de nul part. La romance également, je ne l'ai vu à aucun moment prendre forme mais brutalement ils sont amoureux. Je n'ai pas trop suivi la logique de l'histoire, ni là où voulait nous mener l'auteur. C'est dommage, la plume n'est pas du tout médiocre, loin de là, tout est bien rythmé, les mots sont plutôt bien choisis mais ça bloque au niveau des dialogues, de l'intrigue, des personnages, bref, du reste.

Je ne sais pas si je lirais le tome 2 du coup mais je ne suis pas du genre à m'arrêter à une mauvaise expérience donc on ne sait jamais.

Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan  GiphyToxic Love - Tome 1 de M.J. Swan  Giphy/5
Emmatom
Emmatom
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3067
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 22
Localisation : Cannes
Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan  Empty Re: Toxic Love - Tome 1 de M.J. Swan

Message  Zazazoo le Mar 23 Oct 2018 - 18:07

Réédition annoncée pour 6 février 2019
Dans la Collection &H
Zazazoo
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12549
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 35
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum