L'enfant de Hautelande de Panazô

Aller en bas

L'enfant de Hautelande de Panazô

Message  mabi le Dim 15 Juil 2018 - 15:30

L'enfant de Hautelande
de Panazô




Résumé :


Faisant suite à "La Janille", "L'enfant de Hautelande" est le second roman de Panazô.
En mettant en scène les gens d'en bas, ceux des villages,  et les gens d'en haut, ceux du "château" et des "bandes noires", Panazô nous relate un drame humain d'une intensité extraordinaire.
1927 : Un enfant naît au château de Hautelande en Limousin. C'est un bâtard; on va donc laver la honte en l'abandonnant. Clotilde, à qui on a arraché son fils, ne pourra jamais supporter cette lâcheté, ce crime...
1930 : Le comte de Hautelande marie sa fille Clotilde pour qui va commencer une étrange aventure.
1935 : C'est le drame. Qu'est devenu l'enfant abandonné? Pour Clotilde, plutôt la mort que de ne pas revoir son fils! Le retrouvera-t-elle?
Pas de temps morts, un suspense de la première à la dernière ligne et le plaisir de retrouver la jolie Janille de Beauregard.
"Aller droit au cœur", tel a toujours été le soucis de Panazô. Il y réussit parfaitement dans ce roman plein de sensibilité, de vérité...

Paru en 1984 aux Éditions L. Souny


Mon avis :
J'avais trouvé ce livre, très décollé, dans une "boite à livre". En bonne samaritaine des livres je l'ai pris dans l'intension de le restaurer. Je n'avais même pas lu la quatrième de couverture. Heureusement, toutes les pages étaient là. 
La lecture de cet ouvrage fut une merveilleuse surprise : une histoire passionnante, bien encrée dans sa période, avec des descriptions justes nous immergeant dans ces années sensibles de l'avant seconde guerre mondiale.
Les personnages semblent, au début, enfermés dans leurs conventions sociales. Mais la sensibilité et la largesse de cœur des personnages principaux vont réduire à néant ces barrières sociales et les rapprocher comme aucune révolution n'aurait réussi à le faire.
Une plongée dans l'humanité souffrante qu'elle soit de la "haute" ou du "peuple". L'auteur nous démontre bien que, quelque soit l'origine sociale, la même opprobre frappait les "filles mères".
Seuls les moyens d'en sortir diffère et l'on voit une "noble" se battre pour retrouver son enfant et une "fille de la terre" construire sa vie au côté de la sienne envers et contre tous.

Bref, un énorme coup de coeur Evalluation
Et, cerise sur le gâteau, il rempli un item du défi lecture de cette année

ma note : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  /5
avatar
mabi
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 7236
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 64
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum