Stappleton - Downes - Tome 3 : Dark Angel de Mary Balogh

Aller en bas

Stappleton - Downes - Tome 3 : Dark Angel de Mary Balogh

Message  everalice le Mer 11 Juil 2018 - 9:00

Stappleton - Downes
Tome 3 : Dark Angel
de Mary Balogh 




Résumé (everalice) : Jennifer Winwood est fiancée depuis cinq ans à un homme qu'elle connaît à peine mais dont elle pense qu'il est honorable et bon : Lord Lionel Kersey. Quand tout à coup, elle se retrouve en but aux assiduités du séducteur le plus célèbre de Londres, Gabriel Fisher, le comte de Thornhill. Jennifer ne sait pas qu'elle n'est qu'un pion entre les mains des deux hommes, qui se livrent à une lutte impitoyable et sans merci, ni qu'elle deviendra un prix qui aura bien plus de valeur que la simple vengeance. 
Parution originale en 1994 chez Signet.
Réédition en 2010 chez Bantam.
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stappleton - Downes - Tome 3 : Dark Angel de Mary Balogh

Message  everalice le Mer 11 Juil 2018 - 9:48

Magistral ! Quel bonheur de renouer avec le plus pur talent de Mary Balogh, dans cette veine qui lui est si particulière de la romance régence psychologique !
Ce roman, paru en 1994, n'a en rien perdu de son acuité, tant l'oeuvre de cette auteur, classique dans la forme et dans l'écriture, ciselée, précise et d'une finesse incomparable, garde de force malgré le passage des années. Tant il est clair qu'elle a su prolonger, dans une oeuvre à nulle autre pareille, la veine, en ligne directe, des romans de Jane Austen et de la grande Georgette Heyer.
Ses héros, ses héroïnes, ses décors, ses scénarios, jamais ne sont des copiés-collés de trames modernes à peine  déguisées,  au faux airs de "aux temps d'antan...". Tout sonne juste, dans le moindre détail. On se demande par quel sorcellerie elle parvient aussi bien à se glisser dans la tête de ces personnages si éloignés de nous dans le temps, dans les préoccupations, ou dans les conventions... Et lorsqu'elle ajoute du piquant, un rien de cruauté, un zeste d'attirance physique, des imperfections et des défauts, des faux-pas et des chausses-trappes, pour composer au final un bouquet romantique et divinement équilibré, on atteint là le summum du bonheur pour la lectrice fervente.
Car si j'ai été un rien, non pas déçue, mais disons que j'ai trouvé sa dernière série des Westcott un peu en deça de mes espérances (à part le tome 3, Someone to Wed) je suis bien heureuse d'avoir pioché dans ses titres les plus anciens, car, comme le dit si bien l'adage, c'est bien dans les vieux pots...
L'amour est beau, l'amour viendra en son heure, auprès de ce preux chevalier que représente aux yeux de Jennifer, une toute jeune femme de 20 ans qui n'a jamais quitté sa campagne natale, lord Kensley. Le si blond, si magnifique, l'étincelant joyaux du beau monde, aux yeux bleus ensorcelants et aux manières si raffinés. Cinq ans de rêveries amoureuses et d'anticipation fébriles ont maintenu Jennifer dans un état d'émerveillement frais, et naïf, cinq ans à se languir de recueillir enfin le fruit de cet amour idéal. La voici à Londres, heureuse, vive et amoureuse, pétrie de bonnes manières et de bonnes pensées, toute à son bonheur futur : enfin les fiançailles seront officialisées, et dans un mois, elle se mariera dans la grande église de St-Georges. Un chemin tout tracé pour le paradis...
C'est là qu'interfère lord Thornhill, le brun, le ténébreux, l'effrayant comte au passé sulfureux. Le monde bruisse de son retour du continent, environné du parfum d'un scandale impardonnable. 
S'ensuit une merveilleuse histoire de vengeance qui n'est pas sans faire penser aux Liaisons dangereuses : le roué séduit la pure jeune fille, le blond gandin viendra certainement à bout de ces procédés machiavéliques.
Evidemment, rien ne marche comme dans le schéma préconçu.
A ce jeu de dupes et d'apparences, tout le monde se fourvoie, sur les autres, et aussi sur soi-même, chacun joue un rôle, trompe les autres ou se trompe. Dans ce jeu des apparences, qui est le diable, qui est l'ange? Le blond irradiant de beauté, le brun séducteur? L'amour est-il aveugle? Quel être existe réellement derrière le physique de chacun? Et si une jeune fille tout juste passable et timide trouvait le bonheur, car derrière cette façade se cache une personne réelle? Et si la vérité affichée était un mensonge? Et si les croyances ancrées en soi n'étaient que des vues de l'esprit mises en brêche par la réalité?
Ce roman à la profondeur insoupçonnée, dans lequel l'auteur, étonnamment, nous promène dans la tête de plusieurs personnages, notamment dans celle de Samantha, la cousine de Jennifer et future héroïne du tome suivant, en plus d'être diaboliquement intelligent, sait aussi se faire très romantique, avec des scènes vraiment belles et pleines de pudeur (vous avez déjà souvent vu des héros pleurer?), et l'une particulièrement incroyable : la nuit de noces racontée, non pas du point de vue de l'héroïne comme c'est toujours le cas, mais de celui du héros... Une scène juste magnifique et qui serre le cœur.
Si j'ai un souhait à émettre, en dehors de celui d'avoir un jour le temps de relire ce bijou, c'est que J'Ai Lu le propose à la traduction, comme ils ont traduit le tome 2, Un bijou si précieux
coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation  , 5 / 5
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

message

Message  Zahra le Mer 11 Juil 2018 - 11:42

Il me reste encore pas mal de série de Mary Balogh dans ma PAL et je ne connais pas celle là mais je la note!
Impossible de passer à côté d'un tel avis Everalice  Twisted Evil !
avatar
Zahra
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2141
Date d'inscription : 21/11/2014
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stappleton - Downes - Tome 3 : Dark Angel de Mary Balogh

Message  everalice le Mer 11 Juil 2018 - 13:53

Merci Zahra ! Je crois qu'il te plaira !
C'est vrai qu'il m'a emballée, celui-ci, alors que j'avais trouvé le précédent un peu fade  cheesygrin
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum