Point of contact de Melanie Hansen

Aller en bas

Point of contact de Melanie Hansen

Message  Zazazoo le Jeu 15 Fév 2018 - 16:26

Point of contact
de Melanie Hansen



Résumé : (Traduction forum BdP)

Seul l'amour peut réparer un cœur irrémédiablement brisé.

Il y a toujours eu un fil conducteur dans la vie de Trevor Estes : son fils, Riley, fort et constant comme un battement de cœur. Mais lorsque Riley est tué au combat, toute la vie de Trevor s'écroule et il ne sait pas comment surmonter le deuil.

Puis Jesse Byrne, ami de Riley et coéquipier au front, débarque à la porte de Trevor avec une boîte remplie d'objets ayant appartenu à Riley. La douleur bien trop familière de Jesse procure à Trevor une improbable source de réconfort : celle de savoir qu'il n'est pas tout seul, et c'est exactement ce dont il a besoin.

Trevor n'aurait jamais imaginé qu'il trouverait quelqu'un qui emplirait de nouveau son cœur d'espoir. Alors que tous deux commémorent la mémoire de Riley, leur lien sans nul autre pareil gagne en profondeur, et se transforme en quelque chose d'irremplaçable, en quelque chose sans lequel aucun des deux hommes ne peut vivre.

Mais s'engager dans une relation ne peut pas être si simple. Être ensemble signifie pour Trevor prendre le risque de perdre le dernier lien qu'il avait avec son fils ... ce qui entraîne Jesse à se demander s'il lui suffira toujours, ou si Trevor sera toujours hanté par le passé.

Sortie le 26 mars 2018 chez Carina Press
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11838
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point of contact de Melanie Hansen

Message  Zazazoo le Ven 16 Fév 2018 - 19:14

Point of contact est de ces romans qui vous éparpille en mille morceaux, vous font souffrir mille morts, mais sont en même temps tellement beaux ...

Ainsi que le mentionne le résumé, le sujet central de ce roman de Melanie Hansen est le deuil, qui plus est le deuil le plus terrible qui soit, puisque l'un des personnages perd son fils au combat, en Afghanistan.

La construction de ce roman est déconcertante, la première partie est à la fois dépaysante, drôle, pleine de camaraderie, mais aussi terrible et tragique à la fois. Elle nous broie le cœur à petit feu et quelque part, on pourrait reprocher à l'auteur de faire preuve de cruauté, mais en même temps, ces passages-là sont très importants. Toutes ces aller-retour entre passé et présent, entre le Colorado et la vallée de  Korengal apportent une vraie densité au récit, et nous montre que ce roman n'a rien d'une romance classique. Du coup, j'ai lu toute cette première partie d'une traite, quasiment en apnée. J'ai apprécié que l'auteur dépeigne une situation dépourvue de manichéisme, qu'elle montre les choses dans toute sa complexité, leur crudité aussi. On est très loin d'un patriotisme exacerbé, même si dans le fond, ce livre est pour moi un très bel hommage à tous ces hommes et ces femmes engagés dans l'armée, ainsi que toutes ces familles à tout instant susceptibles de perdre un être cher. Et cet engagement à toute épreuve m'a questionnée ...

La seconde partie est bouleversante, la douleur de Trevor est terrible à lire, mais l'auteur ne verse pas dans le misérabilisme. Melanie Hansen décrit avec justesse, délicatesse et pudeur le combat quotidien de cet homme pour s'en sortir, les questions qui l'agitent, les regrets qui l'animent ... L'arrivée de Jesse dans sa vie va lui donner un point d'ancrage, et il va s'accrocher à lui de toutes ses forces. Ce dernier est un véritable pilier dans ce roman, et pas seulement pour Trevor. Leur relation est belle à lire, le glissement entre amis et amants s'opère très progressivement, et ils franchissent nombre d'étapes avant d'en arriver là.

Jesse est un personnage solaire, d'une force à toute épreuve, pourtant, il reste vulnérable, car lui aussi a vécu l'enfer. Il porte la culpabilité du survivant et souffre de stress post-traumatique, même si celui-ci semble mineur. Trevor s'est toujours donné à fond pour son garçon, voilà 20 ans qu'il se définit comme un père, et lorsqu'il perd Riley, son identité est brouillée ...:
I don't know know who am I am if I'm not Riley's dad anymore.
Sans voyeurisme, voir Trevor passer par les différentes étapes du deuil, y compris avoir des détails très techniques, cliniques même, à certains égards, est à la fois poignant et fascinant.

La romance est tout en finesse et en délicatesse, Trevor et Jesse forment un beau couple, lumineux et complice, après tout ce qu'ils ont traversé, et partagé. Ce roman ne vous laissera assurément pas indemne, votre petit cœur sera malmené, mais c'est là que réside toute la beauté de la lecture non ? 26 petites lettres, et autant de combinaisons possibles pour vous faire vivre les plus folles émotions ...

avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11838
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum