Disasterology 101 de Taylor V. Donovan

Aller en bas

Disasterology 101 de Taylor V. Donovan

Message  Isatis le Jeu 4 Jan 2018 - 17:12

Disasterology 101
de Taylor V. Donovan




Résumé (Trad' Bdp):

Kevin Morrison avait tout. Une maison pour laquelle il a travaillé dur, une épouse aimante et trois beaux enfants. Mais ce n’est pas avant la fin de son mariage qu'il a réalisé ce que signifiait le vide ressenti presque toute sa vie. Faire son coming out en tant qu'homme gay, à trente-six ans, n'est pas une mince affaire, il est pourtant déterminé à suivre son cœur. Rencontrer un homme partageant ses valeurs et qui soit bon avec ses enfants serait un bonus. Mais quand cette personne se présente dans un emballage unique, nécessitant une manipulation très spécifique, Kevin doit décider s'il est prêt pour ce genre d'amour.

Obsédé par l'ordre et la symétrie, mais aussi par une peur paralysante des germes, Cedric Haughton-Disley a vécu dans l'isolement et la solitude aussi longtemps qu'il s'en souvient. Désespéré d'être un jour normal, il réalise des changements indispensables dans sa vie. Si  son traitement fonctionne, cela pourrait très bien se procurer une certaine qualité de vie ... même si c'est tout ce qu'il peut obtenir, car trouver l'amour et avoir une vraie relation ne sont possibles que dans les rêves ses plus fous. Mais quand une rencontre fortuite laisse Cedric désirer plus, il décide d’y croire et de poursuivre l’homme qu'il veut.

Ensemble, les deux hommes forment un couple improbable. Cedric a besoin d'organisation et Kevin représente le chaos. Afin de rester ensemble, ils doivent tous deux réalsier des compromis, mais seront-ils en mesure de faire face aux problèmes de Cedric et à une catastrophe éventuelle ou cela risquera-t-il de les séparer?


Sortie en VO le 17 juillet 2013 chez MRL Press

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8997
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disasterology 101 de Taylor V. Donovan

Message  Isatis le Jeu 4 Jan 2018 - 18:15

Ce livre attendait que je m'intéresse à lui depuis des années.  Et c'est une vraie pépite que j'avais en réserve ! Voilà un roman que j’ai aimé de la première à la dernière ligne, autant pour son couple que pour la qualité des scènes imaginées par l’auteur, empreintes de joie ou de tristesse, de désespoir ou d’espoir. Je serais bien embêtée de choisir ma préférée...
Taylor V. Donovan s’intéresse ici à un de mes thèmes favoris et un des plus complexes à traiter, et elle s’en sort parfaitement ! Les histoires mettant en scène des personnes souffrant de troubles mentaux sont souvent celles les plus riches en émotions et Disasterology 101  ne déroge pas à la règle.

J’ai aimé le réalisme de cette histoire, même si c'est un aspect parfois dérangeant pour le lecteur, et le fait que les TOC, très sévères,  dont souffre l’un des héros ne disparaissent pas ou ne s’atténuent pas d’un coup de baguette magique. On sent que l'auteur a bien travaillé son sujet et cela donne lieu à des scènes particulièrement éprouvantes.
Cette romance est  donc particulièrement émouvante et pas seulement en raison  des troubles de Cedric mais aussi parce que lui et Kevin vont faire pour la première fois l’expérience du véritable amour, chacun va tant apporter à l’autre…et forcément cela m’a complètement fait fondre.

Je ne reviendrai pas sur l’intrigue, le résumé étant assez détaillé, mais je ne peux m’empêcher d’évoquer la rencontre mémorable entre les héros, où l'on oscille entre sourire et  malaise. Je n’en dirai pas plus pour conserver le mystère mais je ne m’attendais pas à ça… j’ai adoré que cette expérience soit si marquante au point que ces deux hommes ne peuvent effacer l’autre de leur esprit.

Aaaaah mon Cedric, je ne l’oublierai pas de sitôt. Je suis tombée amoureuse du mélange détonnant formé par son look de voyou, avec une coupe de cheveux qui m’a fait swooner comme une malade (mais genre j’ai fait une fixette sur ses cheveux pendant tout le roman lol) et son élocution sooo british. Pour lui, chaque jour est une lutte quotidienne contre les obsessions et angoisses  qui le dévorent, et autant de rituels et compulsions visant à les atténuer …
Mais si ce personnage est vulnérable  ce que l’on retient de lui c’est surtout son incroyable force de caractère,  et ses innombrables efforts entrepris  pour ne pas se laisser submerger par ses angoisses. Il se démène comme un lion  pour faire en sorte que ce qu’il vit avec Kevin ne disparaisse pas. Et je n’ai pu m’empêcher de scruter chacun de ses progrès et applaudir mentalement à chacune de ses victoires.
Kevin, lui aussi est un personnage fort auquel on s’attache rapidement. Un homme posé, o.k il a décidé de d'explorer son homosexualité mais ce n’est pas pour cette raison qu’il se transforme en chien fou. J’ai aimé sa maturité, sans laquelle il n’aurait pu gérer sa relation complexe avec Cedric. La compréhension et la patience dont il fait preuve à l’égard de son "Pretty thug" en font le partenaire rêvé, même si on ressent à quelle point c’est parfois difficile pour lui. Et c’est aussi un papa formidable, d’ailleurs ces trois enfants sont géniaux, la petite Ava est à croquer !
Un vrai respect existe entre  Cedric et Kevin, le souci de l’autre est constant, ils sont attentifs et à l’écoute de l’autre, à ses désirs comme à ses limites

Les scènes intimes sont forcément très attendues, même si elles sont source d’appréhension tant le trouble de Cedric demande des précautions et soins  particuliers. Ces passages sont d’une intensité rare car chaque seconde compte, chaque geste a son importance, les personnages sont sur le fil du rasoir mais du coup les sensations en sont décuplées. Il s’agit alors d’un vrai don de soi où la confiance devient le maître mot. Ce désir que ressentent les deux héros l’un pour l’autre se  transmet à nous, c’est dingue de voir à quel point ces deux-là sont ravagés par cette envie de l’autre. Mais encore une fois, la dure réalité nous saute alors  aux yeux, je n’en dirai pas plus mais il aurait été facile pour l’auteur d’évacuer ce genre de « détails » ou de sujets plus tabous, je suis heureuse qu’elle ne l’ait pas fait.

Le roman se suffit amplement à lui-même mais Kevin et Cedric avaient un tel potentiel, ils leur restaient tellement de choses à vivre et à explorer ensemble que je suis déçue qu’il n’y ait pas un second tome...
Spoiler:
avec un voyage en Angleterre, l'évolution de leurs relations intimes, de nouvelles scènes avec les enfants...

,5 /5

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8997
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disasterology 101 de Taylor V. Donovan

Message  Zazazoo le Dim 14 Jan 2018 - 17:58

Avec ce roman, Taylor V. Donovan signe une histoire poignante, qui n'épargne ni les personnages, ni le lecteur.

Voici un roman riche en émotions, pas toujours facile à lire tant l'auteur va jusqu'au bout de son sujet, à savoir les troubles mentaux pour l'un de ses personnages. Elle n'enjolive rien, ne choisit pas la solution de facilité et nous offre une histoire tout sauf lisse.

Les troubles de Cedric ne s'effacent pas comme par magie, et Kevin et lui vont devoir travailler dur pour faire marcher leur couple, faire plus de concessions qu'un couple 'normal' ne le ferait. L'attitude de Cedric m'a parfois énervée et fait mal pour son homme, mais en même temps, Cedric va puiser tellement loin dans ses ressources, il se jette tellement à l'eau pour Kevin qu'il est difficile de lui en vouloir vraiment. J'ai aimé la patience de Kevin, on sent que c'est un homme bon, habitué à faire preuve de patience et de douceur, à prendre soin des siens. J'ai parfois souhaité qu'il soit plus ... vindicatif mais en même temps, il ne peut pas vraiment tout envoyer valser, même si, quelques fois, j'ai vraiment eu envie qu'il envoie balader Cedric. Ces deux hommes font pourtant leur maximum pour s'adapter à l'autre et sont prêts à aller loin pour toucher du doigt ce bonheur qu'ils entrevoient.

Si j'ai aimé la force tranquille de Kevin, son côté père de famille/épaule rassurante, j'ai également beaucoup aimé la personnalité multi-facettes de Cedric, à commencer par son look décalé et sa façon de s'exprimer. C'est fou comme il peut être surprenant !

Ce livre m'a fait éprouver des sentiments parfois ambivalents, mais il m'a profondément touchée, j'ai vraiment été percutée de plein fouet par ce que traversent Kevin et Cedric ... Une chose est sûre, ce couple figure parmi les plus originaux et touchants que j'ai pu rencontrer dans mes lectures ...

4.5/5
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11988
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disasterology 101 de Taylor V. Donovan

Message  PetitNez le Lun 5 Nov 2018 - 10:16

Je vois les avis d'Isa et de Zaza, et je me demande comment elles font pour écrire d'aussi bon avis : de mon côté c'est la cata  Smile.

Alors je suis tombée par hasard sur ce bouquin et j'en suis absolument ravie. 

J'ai passé un moment absolument terrible à lire ce livre, avec mon petit cœur qui a battu tout ce qu'il a pu du début à la fin. J'ai été profondément touchée par Cédric, par les difficultés qu'il rencontre et par l'énergie qu'il met à essayer d'avancer et à contrecarrer son esprit. On entend parler assez régulièrement des troubles obsessionnels compulsifs et là ils sont expliqués de l'intérieur, et c'est poignant. C'est une lutte quotidienne et il s'en sort comme il peut. Et sa famille, en essayant de le protéger, ne fait peut-être qu'un peu plus le pousser dans ses retranchements (surtout sa mère).

Kévin, lui, a d'autres problèmes, assumer son homosexualité après 15 ans de mariage qui ont abouti à 3 formidables enfants qui sont, il faut l'avouer, absolument géniaux avec Cédric. Ce qui m'a le plus plu chez lui, c'est sa vision de Cédric : il ne voit pas le handicap, il ne voit pas les difficultés, il voit juste un homme qui lui plaît terriblement et il va tout faire pour l'avoir. Cédric devient plus ou mon son objectif personnel : pour moi, le fait qu'il insiste autant pour avoir Cédric tient plus au fait qu'il correspond à la personne avec laquelle il a envie d'être. Il a bien essayé de rencontrer d'autres hommes avant, mais c'est Cédric qui correspond à ce qu'il attend d'une relation, peu importe les difficultés qu'il va rencontrer. D'ailleurs petite dédicace à Vaughn au début du roman  Smile.

Bref, comme à chaque fois qu'un roman me plaît énormément, je n'arrive pas à dire pourquoi il me plaît. Autant quand je n'aime pas, je trouve les mots, autant là, c'est juste un moment magique où les émotions sont traduites avec justesse, où chaque personnage trouve sa place.

Les scènes de découverte entre Cédric et Kévin sont délicieuses, et non rien à enviées aux relations entre des personnes qualifiées de "normales". On arrive à sentir le besoin viscéral de Kévin de toucher et d'être touché en peau à peau avec Cédric, et la terreur (autant que l'excitation) que cela entraîne chez Cédric.

Comme Zaza, quand je suis arrivée à la fin du livre, j'étais presque déçue de ne pas en avoir plus. Plus sur l'évolution de la relation, sur l'organisation avec les enfants, sur la cohabitation sur le long terme, les projets, etc. Ce qui veut dire que quelque part, le livre est réussi puisqu'on en veut encore.

Je vais essayer d'autre livre de cet auteur je pense, parce que personnellement, ce livre est un petit coup de cœur et a fait énormément de bien au mien.

Petit coup de  coeur Evalluation

PetitNez
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 463
Date d'inscription : 10/04/2018
Age : 32
Localisation : Ain
Humeur : Bonne, toujours !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum