Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

Aller en bas

Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

Message  Elea le Sam 2 Sep 2017 - 16:37

Les optimistes meurent en premier 
de Susin Nielsen




Résumé :

Depuis la tragédie qui a anéanti sa famille, Pétula, seize ans, a développé de nombreuses phobies ; et prétend qu'une prudence et une hygiène extrêmes lui permettront de parer à la moindre Catastrophe. Mais est-ce bien réaliste ?... Au lycée, contrainte et forcée, elle fait partie d'un atelier d'art-thérapie. Les adolescents "à problèmes" qui y assistent se supportent tout juste : Jusqu'à ce que Jacob, "l'homme bionique", fasse son apparition. Appareillé depuis qu'il a perdu son avant-bras, le jeune homme, grand cinéphile, est aussi moqueur qu'attentif aux autres. A ses côtés, Pétula se sent enfin revivre. Mais il se pourrait qu'il cache lui aussi un secret trop lourd à porter...

Paru le 30 août 2017 dans la collection Helium.

_________________

"De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle."
Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8509
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Au chaud sous mon plaid
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

Message  Elea le Lun 11 Sep 2017 - 19:20

Un joli young adult sans prétention, mais bourré de messages positifs et qui m'a touché mine de rien.

Pétula est une jeune fille qui a subi un traumatisme assez important suite à un drame familial, et qui en est ressortie changée. Elle a littéralement peur de tout, ce qui lui complique la vie, évidemment. Elle fait partie d'une sorte de club au lycée qui tient plus de la thérapie qu'autre chose, et va rencontrer Jacob, un jeune homme qui a perdu un bras.

Ce roman est à la limite entre romance et parcours initiatique, car grâce à Jacob et aux autres membres de son groupe, qui ont tous une personnalité forte, bien que parfois un peu cliché, Pétula va essayer de vaincre ses peurs et de s'ouvrir de nouveau aux autres. C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé, car je l'ai trouvé très attendrissante. Elle lutte comme elle peut, elle fait de son mieux, mais parfois ce n'est pas suffisant.

J'ai également beaucoup apprécié les relations qu'elle entretient avec ses parents. La description de cette famille brisée fait peine à voir, mais pourtant on n'est jamais dans la surchage de pathos, et là encore c'est quelque chose que j'ai aimé. L'auteur n'en fait pas trop, et c'est très bien ainsi.

Bref, un petit roman émouvant, simple et agréable à lire, qui a su me conquérir.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5

_________________

"De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle."
Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8509
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Au chaud sous mon plaid
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

Message  Zazazoo le Sam 6 Jan 2018 - 22:36

Les optimistes meurent en premier est un roman de Susin Nielsen qu'on pourrait presque qualifier de tragi-comédie tant on flirte en permanence entre gravité et drôlerie.

Ce roman ado, c'est l'histoire de Petula (!), ado de 16 ans écrasée par le poids de la culpabilité (pour des raisons qu'on découvre assez vite), affublée de diverses phobies dont une liée à l'hygiène et complètement obsédée par la mort et les risques du quotidien. Malgré ce tableau plutôt sombre, Petula est un personnage plutôt drôle, elle ne se fait pas d'illusions sur elle et porte sur sa personne un regard critique. Ses crises d'angoisse et ses problèmes psychologiques l'ont contraints à intégrer un club d'art-thérapie de son bahut, un club composé d'ados aux vies difficiles.
Petula va faire connaissance, au début du livre, avec Jacob, nouveau venu au bahut ET dans leur petite équipe de bras cassés.

Le roman gravite principalement autour des séances d'art-thérapie, ce qui donne lieu à des scènes souvent amusantes, mais qui peuvent vite se teinter de gravité. La petite bande d'ados éclopés de la vie chapeautée par une adulte complètement à côté de la plaque en ce qui concerne ses propositions pédagogiques est une vraie source de bonheur tant leurs échanges sont truculents.

Le deuil, la toxicomanie, la culpabilité, les relations familiales, les premiers émois amoureux, les hauts et les bas de l'amitié, la confiance ... tous ces thèmes sont abordés dans ce roman, avec, je dois le dire, beaucoup de justesse.

J'ai particulièrement aimé le sens de l'amitié tel qu'elle est montrée dans le livre, cette communauté qui se soude autour de Jacob, et la façon dont il va s'y prendre pour que ses amis fassent la paix avec eux-même (la scène liée à Ivan est pour moi le meilleur passage du livre).

Une jolie histoire donc, sans misérabilisme, avec des personnages joliment croqués !

3.5/5
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12035
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen

Message  Serendipity le Mar 9 Jan 2018 - 23:05

Un titre qui m'a d'abord intrigué puis en lisant l'extrait je me suis laissée embarquer par ce petit groupe de lycéens dont la vie a basculé et qui suivent une thérapie au sein du lycée. Malgré tout chacun reste à distance, comme Pétula qui par excès de prudence se coupe de toute vie sociale.
Alors on pourrait penser cette histoire assez pessimiste d'autant que comme le pense Pétula "les optimistes sont des imprudents qui ne tiennent pas compte des dangers qui les entourent" mais c'est sans compter sur l'arrivée du nouveau '' l'homme bionique'' qui va créer des interactions dans ce groupe où va naître peu à peu des amitiés et une petite romance. 
Si chacun a une histoire émouvante, en particulier celle de Pétula qui est plus approfondie, leurs réparties et leurs personnalités sont assez amusantes pour ne pas tomber dans une histoire sombre, d'ailleurs je la trouve plutôt optimiste même si je dois mourir en premier  titter  
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,75 /5
avatar
Serendipity
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1858
Date d'inscription : 09/01/2014
Localisation : Normandie
Humeur : Badine

http://lectures-de-serendipity.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum