Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Message  Julie-Ambre le Dim 5 Fév 2017 - 19:21

Butterfly Dreams
de A. Meredith Walters




VO:

Résumé (Traduction Forum BdP)

Elle attend de mourir...

Corin Thompson est paralysée par son obsession avec la mortalité. Ayant perdu ses deux parents, elle est terrifiée à l'idée de mourir elle-aussi jeune, et elle perd tout son contrôle dès le moindre signe de maladie. Mais quand Corin rencontre quelqu'un qui a survécu à une vraie rencontre avec la mort, elle commence à voir le monde sous un nouveau jour.

Il apprend à vivre...

Alors que Corin se bat avec sa névrose, Beckett Kingsley tente de reconstruire une vie qui paraît bien trop temporaire. Avec son coeur qui pourrait lâcher à tout moment, il veut juste apprécier le temps qu"il lui reste. Et cela inclure poursuivre la fille qu"il ne se serait jamais attendu à trouver.

Ensemble, Corin and Beckett apprendront à se détacher de leurs peurs et à trouver le réconfort dans les plaisirs de la vie quotidienne. Qui sait ce que le futur leur réserve ? Après tout, rien n'est éternel... la seule promesse qu'ils ont est celle du présent.


Sortie prévue le 10 mai 2017 dans la Collection &H (Harlequin)

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9679
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Message  Julie-Ambre le Mar 28 Mar 2017 - 17:54

Ajout de la couverture !

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9679
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Message  Isatis le Mar 28 Mar 2017 - 18:13

Rhooo ils ont gardé la couv' originale ! J'adore
Il me fait très envie ce petit...

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8061
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 37
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Message  Isatis le Mar 9 Mai 2017 - 19:44

Butterfly dreams est un roman qui me faisait les yeux doux depuis un certain temps, j’imaginais alors vivre une lecture « coup de poing » et bouleversante. Mais si l’émotion et bel et bien au rendez-vous, je n’ai pas été remuée comme je m’y attendais. Si la dernière partie est très intense, au point de ne pas pouvoir lâcher le livre avant la dernière ligne, il s'agit avant tout d'une histoire d'amour très douce.
Voilà un roman que j’ai pris plaisir à lire et qui aborde des sujets particulièrement délicats : le deuil, la mort, la maladie... mais l’ambiance n’est jamais écrasante pour le lecteur, bien au contraire. L'alternance des points de vue est un choix judicieux qui permet le lecteur de s'immerger totalement dans le récit.

Corin est hypocondriaque, chaque nouveau symptôme est pour elle synonyme de maladie grave. Elle vit au quotidien avec ce poids, cette peur permanente de mourir jeune. Nous faisons sa rencontre lorsqu’elle est victime d’une nouvelle attaque de panique en pleine rue et qu’un inconnu parvient à calmer ses angoisses. Inconnu dont elle croisera de nouveau le chemin, quelques semaines plus tard, lors de la réunion d’un groupe de soutien destiné aux malades du cœur.

Il ne faut pas se fier aux apparences, ce livre n’a absolument rien de larmoyant  ce qui s’explique par la personnalité des héros. Je suis tombée très rapidement sous le charme de Beckett, cet homme qui a dû accepter que sa vie change radicalement en raison de son cœur si fragile. Pourtant, voilà un personnage lumineux qui malgré les épreuves restent ouvert aux autres, les réconforte par sa présence et ses mots. J’ai aimé ce personnage tout en nuance, son optimisme est parfois assombri par la tristesse, celle ressentie aux souvenirs de cette vie perdue, mais pourtant il fait face courageusement sans se laisser abattre.
Je n’ai pas autant accroché avec l’héroïne, elle m’a bien souvent agacée, je me demandais d’ailleurs ce que Beckett lui trouvais de si exceptionnel (moi jalouse ? Mais non !!! absolument pas !), mais heureusement petit à petit cette sensation déplaisante a disparu. Paradoxalement, ce personnage féminin dévoré par l’angoisse permanente de mourir d’une terrible maladie apporte de la légèreté au récit. Le passé de Corin, ses névroses font que c'est une solitaire, ses interactions avec ses semblables sont rares, du coup elle se montre très souvent maladroite, sans filtre et a le chic pour se mettre dans des situations gênantes mais pourtant si drôles.

L'auteur a équilibré son récit, le lecteur navigue ainsi entre des scènes qui viennent  alléger l’atmosphère
Spoiler:
ma préférée reste celle mettant en scène un charmant matou et un Beckett stressé d'avoir un spectateur  Smile
et les passages qui serrent le coeur...et donne des papillons dans le ventre, ahlala quand les paroles de Beckett parviennent à toucher Corin au point de lui faire lâcher prise, de faire qu’elle lui accorde enfin sa confiance,  c’est de toute beauté ! Cela me fait penser que justement les papillons sont  omniprésents ...et j’ai beaucoup aimé leur présence tout au long du livre.




,5 / 5

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8061
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 37
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Message  Luxnbooks le Mar 9 Mai 2017 - 20:16

Je remercie les Éditions Harlequin et NetGalley France pour ce roman, je suis tombée amoureuse de cette couverture, alors je suis d’autant plus déchiré face à mon ressenti. J’ai le cœur brisé de ne pas avoir réussi à rentrer dans cette histoire, j’avais tellement d’attente et les premiers avis étaient tellement encourageants que c’était l’une des sorties que j’attendais le plus et me voilà totalement désarçonné à ne plus savoir quoi penser de cette romance qui a pourtant les codes pour plaire aux fans de New Adult.
Corin a vingt-cinq ans et malgré une boutique dont elle est fière, sa vie est loin d’être aussi apaisante qu’une jeune femme de son âge devrait vivre. Depuis la mort de sa mère, suivi par celle de son père peu de temps après, Corin à une peur panique de la mort. Tous les prétextes sont bons pour découvrir des symptômes inquiétants, des maladies graves avec pour seule issue la mort. Pensant que sa patiente pourrait souffrir d’un problème cardiaque, le médecin de la jeune femme va l’adresser à un groupe de soutien de malade cardiaque. D’abord en retrait, la jeune femme va rencontrer l’optimiste Beckett, qui a réchappé à une crise cardiaque. Ils n’ont rien en commun pourtant le destin va les réunir.
J’ai eu un mal fou à apprécier Corin, certes sa situation n’est pas évidente, mais je l’ai trouvé extrêmement nombriliste et jusqu’à sa rencontre avec Beckett on ne peut pas dire qu’elle se préoccupe beaucoup de ceux qui l’entourent. Ce n’est pas une mauvaise personne, seulement ses problèmes occupent une place importante dans sa vie et justement, cela explique sûrement pourquoi elle est si seule. Après, elle a des circonstances atténuantes et il y a quand même un côté triste à son histoire. Sa rencontre avec Beckett va lui offrir une nouvelle perspective et son optimisme va venir remettre question sa manière de voir la vie. Il est vrai que la romance est attendrissante, mais il m’a manqué les papillons si souvent évoqués.
Jusqu’ici le pitch à tout pour plaire et j’étais hyper emballée de le débuter, je me suis jetée dessus et j’étais persuadée de vivre une lecture intense comme je les aime. Malheureusement ça ne s’est passé comme ça, rapidement j’ai ressenti une forme d’ennui dans ma lecture, notamment, car les héros sont dans une sorte de réflexion et même si les dialogues sont présents ils ne sont pas assez percutants. Je déteste abandonner les lectures et vu que l’histoire était malgré tout mignonne j’avais l’espoir que le sujet allait être bouleversant. Je ne saurais expliquer si le problème vient de moi, de l’écriture, du sujet ou tout simplement parce que ce n’était pas le bon moment pour cette lecture. J’ai terminé ma lecture en diagonale, car je n’avais pas envie d’y passer trop de temps sachant que je n’accrochais pas à l’univers, mais je ne doute pas qu’il trouvera son public. Toujours est-il que je suis complètement passé à côté de cette romance et malgré le sujet terrible, ce n’est que vers la fin que j’ai éprouvé quelques émotions.

♥ ♥ /5
avatar
Luxnbooks
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1248
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 27

http://luxnbooks.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Butterfly Dreams de A. Meredith Walters

Message  Elea le Mer 21 Juin 2017 - 21:16

Je ressors de cette lecture assez mitigée. Le thème original m’attirait beaucoup quand j’avais découvert le résumé et au final je suis un peu déstabilisée par ce roman.

Je m’attendais à quelque chose de poignant et intense, et en fait cela n’a pas été le cas. J’ai apprécié certains aspects de l’histoire, concernant par exemple la maladie et le groupe de soutien dans lequel les personnages se rencontrent. La fin, que j’ai trouvée très bien faite.  Mais j’ai eu du mal avec d’autres.

Corin est un personnage assez énervant car elle est toujours en train de se plaindre, et Beckett est un petit trop parfait pour réellement m’avoir plu. Du coup leur relation ne m’a pas forcément emballée, d’autant plus que les dialogues entre nos deux héros sont assez étranges parfois. La manière qu’ils ont de s’envoyer des vannes à longueur de journée n’a pas fonctionné avec moi, surtout quand on sait ce qu’ils traversent. J’ai trouvé qu’il y avait un décalage flagrant entre le thème assez sombre de l’histoire et cet aspect humoristique. Je pense que c’est ce qui m’a empêché de réellement rentrer dans l’histoire.

Si vous aimez les livres traitant de la maladie et de la reconstruction de soi, si vous aimez les couples fusionnels, cela pourrait vous plaire. Personnellement, je n’ai pas été touchée plus que ça par cette lecture. Dommage donc car elle avait du potentiel.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  , 5 / 5

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

~ Mes vidéos Youtube ~
avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7560
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous le soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum