Le corsaire des Caraïbes de Meagan McKinney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le corsaire des Caraïbes de Meagan McKinney

Message  mabi le Sam 9 Avr 2016 - 21:51

Le corsaire des Caraïbes
de Meagan McKinney
ancienne couv':

Présentation :
Les bras de Richard se refermèrent sur elle, la submergeant d'un flot de sensations : le contact de son torse musclé, la force de ses mains, le parfum savoureux de l'homme qui avait le pouvoir d'exacerber et d'apaiser chacun de ses sens. Cet homme capable de lui donner l'illusion qu'elle avait été créée pour son seul plaisir... Les doigts d'Aurora parcoururent le contour de son visage, à jamais gravé dans sa mémoire. Sa peau burinée par le soleil et la mer, ses yeux qui pouvaient percer le cœur d'une femme et en faire son esclave à jamais. Aurora s'abandonne... pour découvrir que son amant d'une nuit est très intrigué par le mystérieux médaillon légué par son père. Indice ô combien précieux pour retrouver la piste de l'Étoile d'Aran, la légendaire émeraude. Richard, prince charmant ou vil suborneur ?

Mon avis :
Aurora Dayne, orpheline et institutrice dans l'établissement où elle a grandi, s'enfuit pour échapper au pasteur qui le dirige. Il lui a demandé sa main qu'elle lui a refusé. Quel manque de reconnaissance!
Elle a reçu une lettre, des Caraïbes, lui proposant une place de dame de compagnie. Son passage sur le Seabravery est réservé, elle n'a qu'à embarquer avec toutes ses maigres possessions.
Il y a peu de passagers car Richard, le propriétaire du navire, est attendu pour cette traversée. Heureusement, la veuve Lisbeth Lindstrom est du voyage et lui sera une compagne agréable.
Si richard n'a pas de nom patrimonial, c'est qu'il lui a été volé, comme sa vie, par son demi-frère. Une belle ordure, celui-là. Tous deux ont en commun une mère et la recherche d'une émeraude fabuleuse : l'Étoile d'Aran, un porte bonheur qui anéantira les ennemis de son détenteur.
Chacun des deux frères veut absolument être celui-là. Aurora est le chainon manquant de la quête.
Un synopsis prometteur, hélas, de bis repetitas en longueurs sans nom, le récit est émaillé d'invraisemblances impossibles. Ce qui aurait pu être un livre agréable est un texte d'une fadeur épouvantable. Entre un héro torturé et despotique  et une jeune première "qui dit non, non, non...." tout en pensant oui , une veuve et un capitaine qui se chamaillent à tour de bras avant d'y tomber et un méchant vicieux à souhait, nous avons là des personnages qui auraient bien eu besoin d'un petit coup de plumeau.
Je me suis ennuyée à cette lecture. mais un peu moins que les précédentes.
Une mauvaise passe?
Quant aux jaquettes.... Vive mes couvre-livres!


Ma note :   ,5/5
avatar
mabi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6934
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 63
Localisation : En train de faire baisser ma Montagne A Lire (enfin, j'essaye!) C'est mal barré!!!! :(
Humeur : J'ai décidé d'être heureuse, c'est bon pour la santé!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum