Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye

Aller en bas

Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye Empty Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye

Message  Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 19:12

Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye

Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye 5132jy03TUL
Editions Harlequin français 1 Décembre 2015

Résumé :
Angleterre, 1837
Lady Cordelia est une femme libre et indépendante… Une liberté qu’elle a payée au prix fort : depuis qu’elle a fui la demeure familiale sur un coup de tête, neuf ans plus tôt, elle n’a pas revu sa famille. Aujourd’hui, elle veut croire qu’il lui sera possible de renouer avec les siens. Hélas, ses espoirs sont rapidement déçus quand son père exige qu’elle se marie au plus vite, pour effacer le scandale que son départ a causé. Cordelia est révoltée, mais une émotion étrange se mêle à sa colère lorsqu’elle aperçoit le fiancé qu’on lui a choisi : une silhouette élancée, des cheveux d’un roux sombre, le regard perçant… Oui, c’est bien Iain Hunter, cet homme si troublant avec qui elle a partagé une nuit passionnée quelques mois plus tôt…

Elle voulait être une femme libre, elle va devenir l’esclave de sa passion.


Mon avis :

Ce roman est le cinquième et dernier tome de la série les sœurs Armstrong (seul le 1,2 et 5 tomes, on était traduit). 

Lady Cordelia est la sœur cadette de la famille Armstrong, il y a une dizaine d'années révoltée par la tyrannie de son père qui voulait lui imposer un mari s'enfuit avec un jeune homme, après dix ans de séparation la brebis galeuse de la famille a décidé de rentrer au bercail pour faire face à son père dans l'espoir de se réconcilier avec lui et être enfin réuni et sa famille et ses soeurs, car au cours de son «exil» forcé, ses sœurs et elle ne pouvait avoir aucun contact, deux d'entre elles ont épousé des princes arabes et elle veut aller les voir chez elles en Arabie.

Son père toujours dominateur  manipulateur et sournois  voit comme un devoir de faire des alliances avantageuses, alors quand Cordelia et lui se voient pour la première fois dans son bureau depuis sa fugue , il l'a manœuvre voulant la remettre dans ce qu'il considère comme son devoir de laver leur honneur sali et  outragé  par sa scandaleuse fuite et dans ce dessein, il ordonne à sa fille qu'elle épouse Ian Hunter, un ingénieur écossais dans l’industrie navale et impose à Ian de se marier avec sa fille s'il veut un contrat avec les pays arabes avec lesquels les Armstrongs ont des liens familiaux, malheureusement, Ian a besoin de l'aide du père de Cordelia pour l'aider à ouvrir la voie à son entreprise.

Ce que le père de Cordelia ignore, c'est que nos héros se connaissent, et pour cause un an plus tôt ils se sont rencontrés à Glasgow où ils ont eu une relation torride intense et cataclysmique et aucun d'eux n'a oublié cette seule et unique nuit, Ian propose alors à Cordelia, des fiançailles fictives le temps d'obtenir tous deux ce qu'ils veulent de Lord Armtrong.
Voici, nos deux héros partant pour un long et fascinant voyage Cordelia pour enfin voir ses sœurs et Iain pour des contrats de construction des bateaux à aubes . 
Il y a juste un problème aux plans de nos deux héros, les choses sont toujours aussi explosives qu'il y a un an plus tôt entre eux et le temps qu'ils passent ensemble dans ce fameux voyage les rapproche encore plus irrésistiblement avec une attraction qui les attire l'un envers l'autre comme un aimant où va-t-il les mener ? 

Eux apparemment si dissemblables découvrent qu'ils ont plus en commun que ce qu'ils pensaient, ehhh  oui l'amour survient dans des circonstances les plus inattendues! 

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce délicieux roman avec cette magnifique aventure et avec un dépaysement total garanti.  Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye 756077050

J'ai aimé les héros de ce roman Lady Cordelia Armstrong une tête forte, fougueuse et indépendante, devenu riche indépendamment de la fortune de son père ,elle refuse de courber l'échine devant les désirs et les manipulations de Lord Amstrong, et devant une société où les femmes doivent être juste des jolies poupées de salon à la botte des hommes, et cette indépendance, elle l'a payée au prix fort !

Ian,un homme vrai intelligent avec une forte volonté, né sans titre, il a bâti sa fortune de ses propres mains. 
Un homme très mâle, mais avec plus d'intégrité et d'honneur que d'autres sois disant noble, il a réussi seul dans la vie ce beau viril un peu sauvage, mais cela lui va si bien ! titter

Une citation écossaise que j'ai lue dans le roman et que je trouve très bel et juste.



La main du destin ce qui t’appartient ne t’échappera pas.


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye Empty Re: Rebelle et amoureuse Marguerite Kaye

Message  everalice le Mer 11 Oct 2017 - 15:00

A vrai dire, l'histoire de Cordelia et de Iain ne m'a guère charmée. Cela s'explique par plusieurs choses.
1) Les héros se tombent, littéralement, dans les bras dès le premier regard. En 1835, et même si l'auteur ne cesse de nous rappeler que l'héroïne est une femme indépendante, libre, farouchement autonome,..., sa conduite, en général, de même que sa façon de s'exprimer ou d'interargir avec Iain, se rapprochent trop des attitudes actuelles pour la rendre crédible... ou attachante. Et surtout, pour que son désir de s'intégrer de nouveau à la société, ne fasse pas hausser des épaules. Et donc : mais pourquoi revient-elle en Angleterre au début du roman? Voilà une idée de départ basée sur des sables mouvants, et qui manque, à mon avis, cruellement de fond !
2) Je te veux, tu me veux... Ben alors, elle est pas belle la vie? Il est où, le problème, hmm? 
3) Le lancement du projet de mariage tombe comme un cheveu sur la soupe, avec ces retrouvailles improbables du chapitre 1 entre Iain et Cordélia. J'ai dû m'y reprendre à deux fois pour comprendre les motivations du père Armstrong, ainsi que la rapidité de son intervention... Euh, je cherche encore... Oui, bon, les intérêts "relationnels"... Mince, je n'y crois guère.
4) Cordélia est un personnage très fort, certes, mais aussi et surtout, très "rèche". Quant à Iain, il la suit comme son ombre, dirait-on. On sent qu'il aurait pu avoir de l'envergure, car son profil s'y prête, mais, comment dire? Le soufflé retombe... 
5) J'aime bien d'habitude les profils "homme du peuple", "armateur", "constructeur", avec les à-côtés techniques qui donnent du corps historiquement parlant. Bon, là, clairement, ils m'ont laissée froide. Outch...
Au final, dommage de ne pas finir la série (ce roman est le dernier tome  de la série sur les sœurs Armstrong, Princes du désert) sur une plus jolie note ! Pour moi, c'était, on l'aura compris, un rendez-vous manqué. Mais on peut aussi trouver plein de qualités à écriture, ou à l'originalité des héros. Alors pourquoi pas?
coeur Evalluation   coeur Evalluation  / 5
everalice
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4913
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Rennes
Humeur : Youpiii ! Les vacances ! avec tout plein de projets sympa...

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum