Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Aller en bas

Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  ninou-lilou le Jeu 29 Oct 2015 - 20:56

Les cèdres de Beau-Jardin
de Belva Plain



Mon édition 1984 et son résumé:


Résumé:
Native d'un duché allemand, Miriam a huit ans quand elle arrive avec son frère, en 1835, à La Nouvelle-Orléans. Et d'abord l'éblouit la superbe réussite de son père, le luxe qui l'entoure. Elle ignore tout du pays, du cruel destin des esclaves. Plus tard, mariée de force à un homme qu'elle hait, Miriam affronte la vraie vie: tourments, préjugés, passions refoulées. Certes son domaine de Beau-Jardin, avec ses arbres rares, ses fleurs, ses cascades, l'enchante mais, derrière la blanche façade, se cache un affreux secret... Soudain la guerre de Sécession éclate et le déchirement du pays l'atteint au cœur: son frère est dans le camp nordiste et l'homme qu'elle aime se bat pour le Sud.
Vivra-t-elle jamais cette plénitude de l'amour dont elle rêve ?

Résumé:
Louisiane, début du XIX e siècle. Après une enfance misérable en Bavière, Miriam et David rejoignent leur père qui a fait fortune aux Amériques. Entourés de domestiques, évoluant dans la meilleure société, les enfants vivent un doux rêve – qui se révèle bien précaire... Mariée trop jeune, et par intérêt, à un riche planteur, Miriam croit trouver le bonheur dans les bras d'un amant sudiste. David, parti étudier la médecine dans le Nord, ne peut accepter l'asservissement d'un peuple et prend naturellement fait et cause pour Lincoln. La guerre de Sécession se chargera d'écarteler leurs passions...


Date de sortie le 2 mars 2009
Chez Pocket


Mon avis:
Quand Ferdinand Raphael revient dans son petit village bavarois, 8 longues années se sont écoulées depuis la mort tragique de sa femme lors d'une révolte antisémite. Parti en Amérique, il y a fait fortune et vient récupérer ses enfants: David 15 ans et Miriam 8 ans. C'est leurs parcours que l'on va suivre tout au long de ce récit, ainsi que celui de Gabriel rencontré sur le bateau qui les emmène jusqu'à la Nouvelle-Orléans. Pendant la traversée Gabriel va non seulement leur apprendre à parler le français mais également sauver la vie de David.
Arrivés dans leur nouvelle demeure, les enfants sont très bien accueillis par la nouvelle épouse de Ferdinand, Emma, ainsi que du reste de la belle-famille exepté toutefois par Eulalie (une des filles d'Emma) qui leur fait ressentir qu'elle n'aime pas les juifs. Mais cela n'est rien comparé à la gêne qu'éprouve David a possédé un esclave...
David est impulsif et se sent malgré lui enclin à tenir tête à son père qu'il connait si peu mais qui est pourtant si généreux. Après plusieurs mois et un ultime accrochage, David demande à être envoyé dans le Nord pour faire ses études de médecine. Se faisant il se rapprocher de Gabriel qui y fait également ses études pour être avocat.
Abandonnée par son frère, Miriam n'a d'autre choix que de vivre au milieu de cette famille et se retrouve marier à 16 ans sans avoir pu donner son avis. Son époux, Eugène, est un peu plus âgé qu'elle et très riche. Il n'est pas méchant mais n'ayant pas était avertie de ce qu'il se passait pendant la nuit de noce, et lui n'ayant pas était très délicat, elle ressent une forte aversion à son égart qui ne partira jamais... De cette union naitront des jumeaux (garçon et fille) et c'est David qui les mettra au monde.
C'est par hasard que Miriam découvre l'infidélité de son mari et après une franche explication et comme il n'a pas l'intention d'arrêter de voir sa maitresse, en échange il lui promet de ne plus la toucher. Aussi, quelques années plus tard, quand elle fait la connaissance d'André et que leur attirance est réciproque, n'a-t-elle aucun remord à entamer une liaison avec lui.
Pour ce qui est de Gabriel, après des années d'absence, quand il revoit Miriam il en tombe amoureux mais hélas son amour n'est pas réciproque... Il deviendra donc un ami proche tout en gardant ses distances et en paraissant glacial.
Pendant toutes ces années qui s'écoulent, la menace d'une guerre gronde en fond jusqu'à finalement éclater. A partir de là le pays est divisé en 2 mais également la famille de Miriam, car si elle vit à la Nouvelle-Orléan (Sud), elle n'en partage pas moins les opinions de son frère David qui lui a rejoint le Nord. Gabriel s'engage pour le Sud et quant à André pendant un temps sa position n'est pas très définie...

Les cèdres de Beau-Jardin est un roman historique qui se déroule pendant la guerre de Sécession. L'auteure nous fournit moult détails sur ce conflit qui a partagé l'Amérique durant 4 longues années et fait un véritable carnage. On en apprend beaucoup également sur les conditions de vie à cette époque, pour les femmes, les esclaves et également les ressortissants juifs.
J'ai beaucoup aimé suivre le parcours de tous ces nombreux personnages tous plus ou moins attachants mais par contre je suis horriblement déçue de la fin. Mais qu'est-ce que c'est que cette fin ?? J'ai cherché s'il y avait une suite, la réponse est NON !! Bon, ce n'est pas non plus catastrophique, mais enfin on reste quand même avec beaucoup de questions en suspens.
Aussi c'est à notre imagination de finir le travail de l'auteure ! Pfff... et il y a plusieurs possibilités

Ma note est de



**PS: le résumé n'est pas très correct: on peut même dire qu'il a été mixé ! Je ne peux pas rentrer plus dans les détails sinon je dévoilerais l'énorme information de la fin, mais celles qui l'ont lu ou qui liront ce livre comprendront Wink
ninou-lilou
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 10001
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  clotho le Jeu 29 Oct 2015 - 21:00

Il a l'air génial ce roman ! Une belle chronique familiale si j'ai bien compris ?

_________________
clotho
clotho
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 5591
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation : Vers l'Infini et l'Au-delà o/
Humeur : Zombie Girl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  Pristi le Jeu 29 Oct 2015 - 21:09

Je n'ai jamais encore lu de roman de Belva Plain, pourtant je les regarde à chaque fois.
Pristi
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3247
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 43
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  rrhummy le Jeu 29 Oct 2015 - 21:12

Très jolie présentation Ninou, le roman a l'air vraiment pas mal.
rrhummy
rrhummy
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4113
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  Bookinette le Jeu 29 Oct 2015 - 21:43

@Pristi a écrit:Je n'ai jamais encore lu de roman de Belva Plain, pourtant je les regarde à chaque fois.
 Pareil, je ne connais pas encore...

Par contre la fin risque de me refroidir, je n'aime pas les questions sans réponses ou les fins trop ouvertes...
Bookinette
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3493
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  superdidine72 le Jeu 29 Oct 2015 - 22:26

Il n'a pas l'air mal du tout. je vais voir si je peux le trouver.

superdidine72
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 935
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 46
Localisation : A l'ombre de la tour Eiffel
Humeur : Bof bof

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Message  ninou-lilou le Jeu 29 Oct 2015 - 22:29

C'est vrai que la fin fait rager car elle n'est pas nette comme dans nos A&P habituels, mais je ne regrette pas d'avoir lu cette histoire car elle est vraiment très instructive sur cette période qu'est la guerre de Sécession. Et puis les personnages sont très attachants.
C'est le 1er roman de Belva Plain que je lis mais je la connaissais déjà de réputation Okay
ninou-lilou
ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 10001
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “You take care of my cop, body and soul.”

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum