Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Aller en bas

Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  Julie-Ambre le Mar 1 Sep 2015 - 22:23

Délicieuse dépendance
d'Eve Borelli



Résumé

Un mot griffonné à la va-vite sur un morceau de sopalin. Voilà le type de rupture à laquelle Agathe a eu droit après plusieurs mois d’une relation passionnée avec celui qu’elle croyait être l’homme de sa vie. Elle aurait dû s’en douter : Nico, talentueux rugbyman, était bien trop sexy pour rester avec un médecin de campagne comme elle. Mais, aujourd’hui, après des semaines passées à lutter contre les souvenirs, elle doit affronter le retour de son ex en ville à l’occasion d’un match. Si jamais elle le croise, elle s’est juré de rester distante. Oui, elle sera digne, imperturbable, invulnérable… une vraie reine des glaces ! Alors pourquoi son cœur s’emballe-t-il dès qu’une ombre passe devant sa fenêtre ?

Sortie numérique prévue le 18 septembre 2015 chez Harlequin HQN

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 10072
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  Laenic le Ven 11 Sep 2015 - 10:27

Agathe est en mode : je n’arrive pas à me concentrer tant les souvenirs de mon ex m’assaillent, les muy caliente évidemment ! Pourquoi ses pensées tentatrices débarquent maintenant ? Et bien peut-être parce que l’équipe de rugby nationale doit se poser dans la ville d’Agathe pendant deux jours et devinez qui se trouve dans cette équipe ? Son ex évidement. Nico. Celui aux doigts de fée, aux muscles parfaits, aux… bref *long soupir*.  Le retour de la star du rugby du pays reste quand même un tantinet problématique car le Nico en question a largué Agathe... sur un sopalin, sans tambour ni trompette, de quoi quand même refroidir la belle.
Heureusement elle pourra compter sur son assistant royaliste anglais, sur un rat « bleu, blanc, rouge », sur le coach Gros Louis pour la divertir pendant ce week-end de dingue.

On retrouve l’écriture enjouée d’Eve Borelli teintée d’érotisme. Elle nous embarque encore une fois avec brio dans son univers avec des personnages drôles et burlesques sans tomber non plus dans le very very too much. J’ai adoré Agathe et Nico dont l’histoire en si peu de pages reste crédible. Les évènements s’enchainent tranquillement sans aller trop vite ce qui n’est vraiment pas chose aisée avec le format « nouvelle ». Le pari est réussi pour Eve Borelli celui de nous divertir, de nous faire rire et frissonner de plaisir en quelques pages.

J’ai passé un très bon moment de lecture rugbynesque et je vous conseille cette nouvelle.
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation

_________________
[
avatar
Laenic
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 3306
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Entre deux livres
Humeur : Heureuse...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  lessa42 le Ven 11 Sep 2015 - 20:50

hâte de la lire celle-ci...
avatar
lessa42
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 809
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 48
Humeur : bonne :)

http://solysbooks.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  Zazazoo le Mar 22 Sep 2015 - 8:16

Je ne connaissais pas encore Eve Borelli, mais avec cette nouvelle, c'est désormais chose faite.

Tout d'abord j'ai trouvé le style pétillant et frais, la narration à la première personne étant ici drôle et enlevée, un brin loufoque avec cette héroine un peu siphonnée sur les bords quand son ex revient dans les parages.

Le meilleur ami gay est très drôle, sans doute caricatural, mais il m'a beaucoup amusé avec son english accent, son obsession pour la famille royale et ses expressions rigolotes.

Gros Louis et son fidèle rat, ahlalala la bonne tranche de rigolade ! Le coach en tient une sacrée couche, et finalement on se prend d'une certaine tendresse pour ce vieux bonhomme, comme Agathe.

Et Nico ? Hé bien Nico est un beau spécimen, qui garde un peu de mystère, le genre d'homme auquel on aurait bien du mal à résister.

J'ai vraiment passé un agréable moment avec cette nouvelle, que je recommande à toutes les fans de romance doudou pétillante, la french touch en plus.

♥ ♥ ♥.5/5
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 12035
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  lessa42 le Ven 25 Sep 2015 - 21:27

Bon, après la nouvelle précédente (celle de Gilles Milo-Vaceri) et même si c'est dans un autre style, j'avoue que la rupture du couple dès le départ m'a agacée : deux histoires à la suite sur le même thème pfffffffff ben non, pas pour moi! 

bref, plus légère que la précédente mais quand même le coup du sopalin, plus que moyen, hein? et quand on apprend la raison, ça énerve encore plus.

Là, encore bien écrit, mais j'ai moyennement accroché à l'histoire. Bon, j'avoue qu'à part celle d'Emily Blaine, je ne suis pas emballée lol sympa mais sans plus quoi.
avatar
lessa42
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 809
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 48
Humeur : bonne :)

http://solysbooks.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  Ceylyne le Sam 26 Sep 2015 - 22:12

C'est une nouvelle sympathique, même si elle ne restera pas parmi mes préférées! 

J'ai aimé Agathe qui tente de se défaire de l'emprise de son ex, le contexte général et les personnages, et le style de l'auteure qui rend cette nouvelle toute légère, drôle et sexy!
 
Par contre, et même si j'ai aimé les nombreux "souvenirs" d'Agathe (qui pointent d'ailleurs le bout de leur nez aux moments les plus inopportuns  cheesygrin ), j'ai trouvé qu'ils occupaient une grosse place dans cette nouvelle. Je trouve que cela se fait un peu au détriment de Nico, que j'aurais aimé connaître un peu plus  Wink 

Bon, là, concrètement je fais un peu ma difficile  titter  Délicieuse dépendance est une nouvelle très agréable à lire en cette période de coupe du monde, mais qui aurait pour moi mérité un peu plus de Nico!

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,25/5
avatar
Ceylyne
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1476
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 30
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Délicieuse dépendance d'Eve Borelli

Message  Bookinette le Jeu 1 Oct 2015 - 16:12

Une petite lecture bien sympathique, un point de départ intéressant, il y a de très jolis moments et on ressent beaucoup d'empathie pour Agathe mais j'a trouvé qu'il y avait bien trop d'invraisemblances pour adhérer à cette nouvelle...

Tout d'abord, c'est totalement invraisemblable qu'un médecin
Spoiler:
accepte de soigner un rat, un chien c'est déjà peu probable, mais alors un rat !   Je n'y crois pas du tout.... Toute cette histoire de rat m'a terriblement ennuyée
 

Ensuite, j'ai trouvé très bizarre 
Spoiler:
cette histoire de la quitter du jour au lendemain sur un bout de sopalin,
quand on voit la jolie relation qu'ils avaient, c'est totalement incompréhensible qu'il ne soit pas venu la voir pour en parler.... ça ne colle pas pour moi...

Dommage, il y avait un vrai potentiel pour me plaire un peu plus....

coeur Evalluation coeur Evalluation ,8/5
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3493
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum