Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Zazazoo le Mer 27 Mai 2015 - 17:44

Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens
de Becky Albertalli




Résumé :
Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…
Sortie le 7 avril 2015
Chez Hachette Jeunesse

Mon avis :
J'ai eu un coup de coeur pour ce roman young adult bourré de tendresse et de fraîcheur. On suit le quotidien de Simon, un ado de 16 ans plutôt bien dans ses baskets, qui assume son homosexualité, même s'il n'a pas encore fait son coming-out. Il entretient une relation épistolaire avec un mystérieux garçon du même lycée que lui, surnommé Blue.
Ils ont fait connaissance grâce au "Tumblr" du lycéen sur lequel Blue avait laissé un message qui avait immédiatement interpellé Simon.

C'est là que j'ai trouvé le post de Blue. Son message (...) ne faisait que cinq lignes, mais celles-ci étaient grammaticalement correctes et étrangement poétiques, et elles n'avaient rien à voir avec tout ce que j'avais pu lire auparavant.
Il y était surtout question de solitude. Ce qui est drôle, parce que je ne me considère pas comme quelqu'un de solitaire. Mais quelque chose dans la façon dont il décrivait ce sentiment me paraissait très familier. Comme s'il avait puisé ses idées dans ma tête.
De la même façon qu'on peut mémoriser les gestes d'une personne sans jamais connaître ses pensées. Ce sentiment que les gens sont pareils à des chambres spacieuses et aux fenêtres minuscules.
Ce sentiment d'être nu, quoi qu'on fasse.
Ce sentiment qu'il avait à la fois d'être si caché et si exposé quant à son homosexualité.
J'ai ressenti une panique et une gêne étrange en lisant ce passage, mais aussi comme un murmure d'exaltation. Il évoquait l'océan qui sépare les êtres. Et leur but : trouver un port qui vaille la peine d'être rejoint à la nage.
Franchement, je n'arrive même pas à expliquer ce que j'ai ressenti en lisant ça. Il fallait à tout prix que je fasse sa connaissance.

Le roman alterne entre ces échanges par mail et le récit du quotidien de Simon, des tranches de vie le montrant en cours, à la maison ou aux répétitions de son club de théâtre. Les personnages secondaires sont très présents, notamment les amis de Simon : Abby, Leah et Nick. Ce roman parle aussi de l'amitié, des relations parfois tendues, compliquées par les petites mesquineries de l'adolescence, les choses qu'on ne dit pas et qui peuvent blesser les autres. Simon est un jeune homme très réaliste, même s'il n'est pas "out", comme il dit, on le sent à l'aise avec son homosexualité, on le voit être troublé face à certains camarades du lycée, c'est mignon comme tout et très frais. L'auteur insuffle beaucoup de tendresse et de douceur dans cette histoire, les échanges entre Blue et Simon (qui se cache sous le pseudo de Jacques) gagnent en profondeur et en intensité au fil des pages, on voit des sentiments se dessiner, les premiers émois naître, même s'ils ne se connaissent pas et n'échangent "que" des mots.
En parallèle on voit aussi Simon faire connaissance avec Martin, un jeune garçon qui lui fait du chantage mais qu'il va pourtant découvrir sous un nouveau jour. Ce personnage suit une évolution intéressante, j'ai aimé le parti pris de l'auteur à son sujet.

J'ai aimé aussi la simplicité de Simon, cette façon qu'il a de ne pas faire un drame de son homosexualité.

Au fait, petite parenthèse : tu ne trouves pas que tout le monde devrait en passer par le coming out ? Pourquoi l'hétérosexualité serait-elle la norme ? Chacun devrait déclarer son orientation, quelle qu'elle soit, et ça devrait être aussi gênant pour tout le monde, hétéros, gays, bisexuels ou autres. Je dis ça, je dis rien.

Simon est un jeune homme tout bonnement adorable ! J'ai vraiment aimé ses échanges avec Blue, son honnêteté, sa façon de s'intéresser aux autres. Son trouble face à deux autres garçons est délicieux, vraiment Simon est un héros adorable !

Les passages au théâtre sont très bien aussi (les scènes, les autres ados, la prof que j'ai là encore beaucoup aimé aussi), j'ai apprécié voir le héros ancré à ce point dans ce quotidien, cela donne une vraie épaisseur au livre. Et que dire de cette fin ? On passe par toutes sortes d'émotions dans le dernier tiers du livre, pour finir en beauté !  

J'ai été tenue en haleine presque tout au long du livre et je suis la première surprise à ne pas avoir dérangée par la jeunesse des personnages, curieusement même si j'aime la littérature jeunesse/ado, je ne raffole pas des "romances" les mettant en scène. Ici tout est très doux, on est dans la suggestion, dans les premiers émois, dans une vraie complicité. Pour celles qui craindraient une romance M/M avec des héros aussi jeunes, soyez rassurées, tout est suggéré, et reste très romantique. Wink
D'ailleurs en parlant de complicité, mention spéciale à Théo et Alice qui m'ont collé un sourire jusqu'aux oreilles avec leur petite machination !

Un très joli YA donc !

♥ ♥ ♥ ♥ .5/5


Dernière édition par Zazazoo le Mer 27 Mai 2015 - 20:13, édité 2 fois
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10504
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Elea le Mer 27 Mai 2015 - 18:37

Rrrroohh ça donne envie !  cheesygrin

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

~ Mes vidéos Youtube ~
avatar
Elea
Lady Administratrice

Messages : 7560
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 28
Localisation : Sous le soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Laenic le Mer 27 Mai 2015 - 20:12

@Elea a écrit:Rrrroohh ça donne envie !  cheesygrin
Je plussoie !  cheesygrin

_________________
avatar
Laenic
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 3218
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 34
Localisation : Entre deux livres
Humeur : Heureuse...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Penny le Mer 27 Mai 2015 - 20:14

Il vient de se produire quelque chose d'incroyable: ce petit a fait un bond immédiat dans ma wish-list. cheesygrin 
En lisant l'avis de Zaz, puis un avis VO parlant de l'auteur comme l'enfant né de l'amour entre John Green et Rainbow Rowell, je me suis demandé comment avais-je pu passer à côté de ce YA parfaitement taillé pour moi! 

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Zazazoo le Mer 27 Mai 2015 - 20:15

Merci les filles ! J'avais un bon feeling avec ce livre et mon instinct ne m'a pas trompée, je me suis vraiment régalée !
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10504
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  EmilieJolie le Mer 27 Mai 2015 - 23:02

Tu m'avais déjà accroché mardi avec ton teaser Zaza mais là avec un avis comme celui-là c'est clair que je suis conquise. 
Je sens que ce petit rejoindra vite ma PAL  cheesygrin
Merci pour ce superbe avis.
avatar
EmilieJolie
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 35
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Pristi le Mer 24 Juin 2015 - 16:46

J'ai beaucoup aimé cette jolie histoire, suivre Simon si attachant, sa complicité avec ses amis, ses échanges de mails avec Blue, se demander qui il est... Cela fait du bien de lire un livre plein de tendresse, de charme, d'émotions et qui est vraiment rafraîchissant.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5/5
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2421
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 42
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Penny le Mer 15 Juil 2015 - 14:32

Ce que j'aime dans la romance YA, c'est cette énergie qu'ont les héros, la modernité de l'histoire et des personnages, avec à chaque fois  un petit truc en plus. Ici, il prend la forme d'une romance racontée par un ado homosexuel qui entretient une relation épistolaire avec Blue, un jeune homme de son lycée dont il ne sait rien, mais dont il va lentement tomber amoureux au fil de leurs échanges de mails.

L'histoire commence alors que Martin, un des élèves du lycée qu'il n'apprécie pas vraiment, lui avoue avoir découvert son homosexualité et avoir fait des captures d'écran de ses conversations avec Blue.
En échange de son silence, Simon devra faire en sorte d'intégrer Martin à ses sorties entre amis, dans l'espoir que Martin puisse se rapprocher d'Abby, une des amis de Simon pour qui il a le béguin.
Le récit alterne les mails que s'envoient les deux jeunes hommes et les pensées internes de Simon sur les péripéties de la vie quotidienne. Avec en filigrane cette question : mais qui est donc Blue ?

Les amis sont drôles, soudés et on reconnaît bien chez eux chacun de adolescents que nous avons connus ou été. Mais parce que Simon nous livre ses pensées, on s'attache beaucoup plus à lui.
Avec ses références de geek, ses réflexions loufoques, ses sentiments grandissants, ses doutes et ses chagrins, il devient au fil des pages un confident, un petit frère, un ami, ou tout autre jeune homme qu'on voudrait rencontrer en chair et en os.
De plus, son homosexualité donne une dimension plus psychologique à l'histoire. Outre les réflexions pertinentes et justes de Simon à ce sujet, on assiste à tous les types de réaction possibles, avec plus ou moins de plaisir (ou de dégoût selon le cas), et nous sommes les spectateurs de tous les types de comportement, des plus humains aux plus abjects.

J'ai aimé suivre la lente montée des sentiments de Simon pour Blue, et lorsque l'identité de ce dernier est dévoilée, nous assistons de plus au début de leur relation, moment magique par excellence. Une bonne décharge de swoon qui fait un bien fou au moral.
Et que dire de la fin? Tellement mignonne, forte et drôle à la fois? Une fin idéale pour ce jeune homme assez idéaliste et romantique.

Bref, un excellent moment de lecture. Un héros touchant, une histoire drôle et émouvante, des premiers émois amoureux d'un adolescent homo.
Un vrai délice.

Ma note: 4.5/5

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  ness38 le Ven 11 Sep 2015 - 19:24

je viens de le terminer , que dire !!!! il m'a tenue en haleine , m'a donné de petits papillons dans le ventre !!!! c'est pas trop cheesy mais juste ce qu'il faut pour nous faire sourire !!
simon est adorable , s'assume bien , est trés bien entouré ( famille bizarre certes avec leurs habitudes mais unie et trés chaleureuse ) et des amis comme on les aime , présents , se disputant l'amitié de simon ( qui ne l'aimerai pas ce choupinet de simon)
blue , ah blue !!!! je me suis posée 36000 questions a son propos , malgré le mystère l'entourant , j'ai adoré son rapprochement avec simon , ses petites phrases bien tournées , et
Spoiler:
ce PS dans le teeshirt !!! je suis tombée amoureuse en meme temps que simon
je l'ai commencé sans savoir que ça allait etre un coup de coeur et j'adore ça!!!
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
ness38
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 226
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 41
Localisation : between reality and fantasy!!!
Humeur : ma PAL s'allonge !!! mais ça va toujours aussi bien!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  LaMarquise le Mer 30 Sep 2015 - 23:05

Aaaah, ce bouquin était tellement mignon! 
j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire, et je trouve qu'il est vraiment bien pour un M/M young adult.
Je ne m'attendais pas du tout au rôle de Martin dans l'histoire, et j'ai aimé suivre ce personnage tout au long du livre.
Simon lui, entretient une belle amitié avec un autre élève du lycée qu'il n'a jamais rencontré. mais cette amitié va se transformer peu à peu en amour et il est temps de se rencontrer.. (qui se souvient du film: you've got mail de Mag Ryan et Tom Hanks?) c'est un peu le même fond d'histoire.. deux personnes qui se voient souvent, sans savoir qu'ils sont en réalité, les meilleurs amis du monde.
le moment de rencontre "réelle" m'a enchanté, c'était adorable.
une légère et agréable lecture que j'ai eu dans un moment ou j'en avais besoin.
ma note:  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5
avatar
LaMarquise
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 658
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 26
Localisation : La tête plongée dans un livre, l'esprit dans un monde lointain.
Humeur : Juvénile et coquette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Perle le Jeu 1 Oct 2015 - 19:53

Je lis très peu de YA contemporain mais les avis de Zaza et Penny m'ont convaincue et au final je ne regrette pas de m'être fiée à elles ! C’est un livre vraiment sympathique et très mignon.

Même s'il n'a pas fait son coming-out, Simon est en accord avec lui-même et bien dans ses baskets. Il est bien intégré dans son lycée et a une bande de potes qui l'adorent.
Du fait de la narration, on est vraiment dans sa tête et j'ai beaucoup aimé ce personnage. Comment ne pas le trouver attachant et attendrissant ?

J'ai également aimé l'alternance entre narration à la 1ère personne du point de vue de Simon et les échanges épistolaires entre celui-ci et Blue. Leurs mails m’ont d'ailleurs bien plu et souvent fait sourire.
Comme Simon, j'étais très intriguée de découvrir l'identité du mystérieux Blue.

J’ai trouvé que c’était une histoire qui sonnait juste et qui m’a semblé réaliste. C'est adorable, frais et moderne, bref une jolie découverte et c'est le genre de lecture qui fait du bien !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5
avatar
Perle
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 2942
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 27
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Penny le Mer 4 Nov 2015 - 15:33

La société Fox 2000 vient d'acquérir les droits pour une adaptation au cinéma de ce livre. Very Happy
Reste à savoir si cela aboutira et si le film sera à la hauteur de cette petite pépite!

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5349
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Zazazoo le Mer 4 Nov 2015 - 16:16

Hmmm hé ben j'espère qu'ils trouveront des acteurs sympas, je ne sais pas du tout ce que ça peut rendre en film ... scratch scratch

Merci pour l'info Penny ! : Okay
avatar
Zazazoo
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 10504
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 33
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens de Becky Albertalli

Message  Agalactiae le Jeu 13 Juil 2017 - 13:17

C'est l'histoire de Simon, 16 ans... son quotidien au lycée avec ses amis, ses "moins" amis, sa famille et sa rencontre avec Blue...à travers un écran d'ordinateur.

J'avais ce petit YA depuis très longtemps dans ma PAL... Je ne lis pas souvent de YA, je l'ai déjà dit, j'en ressors souvent frustrée... Je ne sais pas pourquoi j'ai attendu tout ce temps pour le lire tout simplement car j'ai adoré ma lecture !

Dès les premières pages, on est pris par Simon, son humour, sa gentillesse, il est si attachant... J'ai craqué pour lui... J'ai adoré les passages avec sa bande de copains, ses réflexions, ses interactions avec son père et sa mère....
J'ai adoré ses échanges avec Blue ! Ahh ces e-mails... les interactions entres ces deux jeunes hommes étaient tellement drôles, mignonnes, pleine de réflexions et de bon sens, touchantes... J'avais un sourire niais tout le long... Et tout comme Simon, on ne cesse de s'interroger sur la véritable identité de Blue, car ces deux jeunes gens fréquentent le même lycée ! C'est tellement tendre et mignon.... Chacun traversant les même doutes et interrogations, ils deviennent l'un pour l'autre le confident, la personne de confiance... Une très belle amitié va naître, jusqu'à ce que d'autres types de sentiments s'y mêlent...

J'ai aussi vraiment apprécié le personnage de Martin, vraiment très intéressant. J'ai aimé le voir évoluer... arf et puis cette fin... J'en étais tellement ravie !
Et puis toute cette bande d'amis, Nick, Leah, Abby, qui entoure Simon et avec lesquels il est très proche...

Une belle et émouvante histoire qui traite bien sûr de l'homosexualité, de l'acceptation de l'entourage, amis et famille, de pardon aussi, puis bien sûr du premier amour... et qui fait passer de jolis messages, le tout avec délicatesse et une bonne dose d'humour !

J'ai dévoré ce livre, je n'ai pas pu m'empêcher de le lire en une seule traite ! Un petit livre qui donne le moral et le sourire aux lèvres ! Je le relirai un jour, c'est certain !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 5 / 5
avatar
Agalactiae
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1322
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum