Les arbres chantent au printemps d'Hélène Philippe

Aller en bas

Les arbres chantent au printemps d'Hélène Philippe

Message  Julie-Ambre le Ven 15 Mai 2015 - 20:14

Les arbres chantent au printemps
d'Hélène Philippe



Résumé

Quand l’amour aide à cicatriser les blessures…

Depuis ce jour qui a irrémédiablement changé sa vie, Lorraine est incapable d’avoir une relation normale avec un homme. À presque trente ans, elle vit isolée à la lisière de la forêt et se contente de fantasmer sur Éric, son charmant voisin. Mais bientôt, ses petites habitudes sont bousculées : Éric, récemment divorcé, lui demande de garder son fils ; en échange, il s’occupera de l’entretien du toit de son chalet. Adieu l’observation discrète derrière ses voilages, Lorraine doit désormais faire face à celui qui l’attire et l’effraie à la fois. Pire, elle se rend compte que l’attirance est réciproque. Si seulement elle pouvait lui offrir ce qu’il attend...

Sortie numérique prévue le 5 juin 2015 chez Harlequin HQN

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 10072
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arbres chantent au printemps d'Hélène Philippe

Message  Luxnbooks le Dim 7 Juin 2015 - 10:04

La collection HQN aura définitivement ma peau, les sorties de juin sont terriblement tentantes. En voyant le résumé et la couverture je n’ai pas résisté longtemps et je me suis lancée sans hésitation.
Lorraine est une jeune enseignante de 29 ans, malgré son métier le contact avec les autres est difficile pour elle depuis un évènement qui a changé sa vie des années plus tôt. Consciente de sa condition, elle essaye de se socialiser notamment avec ses collègues, mais chaque sortie est difficile pour elle. Son plus gros problème concerne son incapacité à avoir une relation « normale » avec un homme. Vivant dans un coin isolé pour ne pas avoir à se mêler aux autres, elle fantasme néanmoins sur son voisin Eric, qui ne semble pas connaître son existence. Récemment divorcé, il n’a pas d’autre choix que lui demander de garder son fils les vendredis soirs, en échange de quoi il lui propose de s’occuper de l’entretien de son chalet, ainsi que divers travaux pouvant lui faciliter son quotidien.
Ses habitudes vont en être bouleversé et cela va être difficile pour elle de côtoyer un homme pour qui elle éprouve des émotions contradictoires. Comment se comporter quand on est à la fois effrayé et excité par un homme dont elle n’attendait pas l’intérêt. Ma lecture m’a rapidement fait penser au roman de Mily Black que j’ai terminé il y a quelques jours et je n’ai pas réussi à dissocier les deux histoires. Lorraine va rester sur ses gardes et voyant que quelques choses « cloches » Eric va être d’une patience exemplaire. Leur relation démarre peut-être un peu vite pour le lecteur, même si dans le roman les ellipses font passer le temps plus rapidement. Le fils de Eric est d’une maturité déconcertante pour ses 12 ans et il est plutôt drôle quand il s’y met, c’est aussi un des rares personnages secondaires.
J’ai trouvé l’intrigue plutôt réaliste, puis ils se fréquentent, ensuite leur relation évolue et au cours de cette relation Eric tente de dompter les peurs de Lorraine et très progressivement les barrières tombent. Ne vous attendez pas à beaucoup d’action, c’est simplement l’histoire d’une relation avec ses hauts et ses bas et évidemment quelques petits éléments perturbateurs. Mais, nos héros prennent le temps de se connaître, d’instaurer une relation de confiance et la vie fait le reste. Lorraine est touchante, mais je n’ai pas éprouvé beaucoup d’empathie pour son personnage, compte tenu de son histoire je m’attendais à être bouleversée pour elle. Mais au final j’étais juste un peu triste pour elle. Je ne suis pas une grande fan de Eric, malgré sa tendresse évidente et sa patience, certaine de ses décisions m’ont déçue et son côté un peu soumis, notamment avec son ex-femme n’ont pas arrangés les choses.
En bref, je suis un peu déçue, parce que je n’ai pas réussi à ne pas comparer ma lecture à In My (Real) Love Life et pour le coup c’était assez perturbant, car j’aurais aimé m’en détacher et je n’ai cessé de comparer. Hélène Philippe nous offres une jolie romance pleine de douceur et rempli de tendresse. On peut facilement se retrouver dans cette relation, car les personnages sont réalistes et attachants.


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Luxnbooks
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1402
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 28

http://luxnbooks.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arbres chantent au printemps d'Hélène Philippe

Message  ardechoise le Ven 18 Mar 2016 - 20:35

J'ai apprécié la plume de cette auteure, une nouvelle fois. Elle fait de bonnes descriptions, précises, c'est fluide, bref un bon moment en HQN. Elle aborde une nouvelle fois un sujet pas banal (comme dans "Et si c'était possible ?).  Cool. Bref, un bon roman... Toutefois, Eric, m'a pas un peu déçu par son comportement avec son ex-femme. Bof bof. Quant à Lorraine, elle, bon, je la trouve un peu trop sympa... Mais bon, c'est un avis personnel. 

J'ai lu ce livre après "En toi" où là aussi, on trouvait un héros qui agissait (une fois seulement) d'une façon carrément ...beurk Sad.. Et là aussi, l'héroïne pardonne... 

Malgrè cela, cette auteure est "prometteuse", car je trouve ces histoires bien construites, agréables à lire (malgré mes désaccords avec les héroïnes  cheesygrin). 


coeur Evalluation coeur Evalluation /5  (peu, non pour la qualité de l'écriture, mais à cause de l'attitude des héros)
avatar
ardechoise
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2012
Localisation : 28 et 07

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arbres chantent au printemps d'Hélène Philippe

Message  Ceylyne le Mer 27 Déc 2017 - 19:13

C'est une romance qui ne m'a pas du tout convaincue, et encore moins les héros, malgré le lourd passif de Lorraine.

La relation entre Eric et Lorraine auraient pu évoluer plus doucement. Mis à part les problèmes de la jeune femme, tout va très vite entre eux, et au final, je n'ai rien ressenti pour eux, et encore moins pour Lorraine. 

Un des gros points négatifs pour moi a été Eric. Le fait qu'il couche avec son ex-femme alors qu'il est déjà avec Lorraine m'a dérangé. Même si cela arrive au tout début de leur relation, cela m'a refroidie direct, et j'ai eu du mal à l'apprécier après cela. 

Et la fin... pour moi, ce n'en est clairement pas une. Elle est assez frustrante, d'autant plus qu'on ne sait pas trop comment cela se termine avec l'ex-femme psychopathe...

Les oiseaux chantent au printemps est donc une déception pour moi. Malgré une relation entre deux héros qui était prometteuse, elle a été trop rapide pour être pleinement satisfaisante. 

coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Ceylyne
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1476
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 30
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arbres chantent au printemps d'Hélène Philippe

Message  everalice le Mar 22 Mai 2018 - 18:10

Un roman qui se lit vite et bien, voilà mon premier ressenti sur cette lecture. En y repensant, il m'a toutefois manqué le côté poétique, presque sensuel, du premier roman de l'auteur que j'avais vraiment apprécié (Alice au Bois dormant). Celui-ci est de facture plus classique, et s'il est tout de même très bien écrit, son esthétique m'a moins touchée.
On retrouve en tout cas le penchant de l'auteur pour les accidentés de la vie, ainsi que quelques thèmes récurrents comme la forêt, les voisins, la rencontre, l'apprivoisement et la peur.
Lorraine doit vaincre sa phobie pour accepter Eric, tandis que lui doit se défaire de l'emprise d'une femme-mante religieuse... On devine très vite la nature du traumatisme subi par Lorraine. Je n'ai pu m'empêcher de m'interroger : à l'heure actuelle, j'ai trouvé étrange qu'une jeune femme ne se fasse pas suivre par un psychologue, au minimum, et après un rien de réflexion (surtout après 12 ans), ne porte pas plainte (ou en tout cas ne demande pas conseil). C'est un parti pris de l'auteur qui m'a dérangée, même s'il est certain que la réaction à l'agression peut sûrement se manifester par l'absence de réaction. La réflexion de la sœur de Lorraine, lors d'une de leur conversation, quand elle lui dit qu'elle avait deviné ce qui lui était arrivé, mais qu'elle ne voulait pas interférer (alors qu'elle est avocate !!) m'a carrément interloquée, et je l'ai trouvée très peu crédible. 
Le héros, Eric, est un bel architecte, séduisant, viril, et imposant, qui, bizarrement, présente aussi de nombreux aspects qui peuvent déconcerter les lectrices de romance : tout en étant doux, très tendre, extraordinairement patient et observateur, et aussi protecteur vis-à-vis de Lorraine, il manque d'assurance, a peine à s'imposer parfois, doute, et surtout fait de véritables erreurs que Lorraine pardonne un peu vite, à mon avis. Pour moi, les deux passages où Eric se laisse aller à une relation sexuelle effrénée avec son ex sont clairement de trop, la seconde m'ayant carrément refroidie à son endroit. 
J'ai fini ma  lecture sur un goût d'inachevé, bien que l'auteur ait largement pris le temps d'installer, puis de rembourrer la relation qui s'instaure entre eux tout au long du roman, et étrangement, ce qui m'a tenue en haleine, c'est plus cette histoire-là que mon intérêt proprement dit pour les deux héros... Car c'est bien le rééquilibrage de deux vies qui s'opèrent devant  nos yeux, l'installation d'un nouveau couple, les avancées, les retraits, les interrogations, les non-dits... Si certains personnages secondaires traversent les pages, c'est un peu fulgurant et porte peu à conséquence. On retient surtout Maxime, le fils de 12 ans, un peu trop mature, c'est sûr, et Sandra, la belle garce que j'ai trouvée trop caricaturale.
J'aurais aimé que les scènes de sexe entre Lorraine et Eric soient un peu plus suggéré, moins emphatiques, non par pruderie, mais parce que je n'avais pas forcément envie d'entrer dans les détails de leurs épisodes passionnels...  Et quid de l'accident? Eric se remettra-t-il complètement? On ne sait pas qui a commis cet acte, on ne sait pas non plus ce que deviendra Eric au niveau professionnel... Dommage pour cette fin en queue de poisson, donc...
coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation  / 5
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4698
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum