L’indéniable charme d’un voleur de cœur de Céline Mancellon

Aller en bas

L’indéniable charme d’un voleur de cœur de Céline Mancellon

Message  Lena Polskaia le Dim 1 Mar 2015 - 16:45

L’indéniable charme d’un voleur de cœur
de Celine Mancellon

(Ancien titre : Le squatteur)






Résumé :

Cael Morgan, avocat et trentenaire accompli, atout pour être heureux. C’est en tout cas ce dontil est convaincu, alors qu’il rentre chez lui après lemariage de son ami d’enfance – un ami pour quiil a toujours éprouvé des sentiments troubles.
Quelle n’est pas alors sa surprise de trouver un inconnu tranquillement en train de prendre une douche, dans sa salle de bains ! À son grand désespoir, Cael se rend vite compte qu’en réalité, il connaît cet invité surprise à l’allure de punk… et que ce garçon semble bien décidé à s’incruster, quitte à bouleverser son précieux quotidien.
Et si c’était le destin qui lui avait envoyé ce voyou au regard indolent pour l’aider à comprendre que sa vie idéale ne l’était peut-être pas tant que ça… ?

Réédition le 29 août 2018 chez Milady
Collection Emma


********************************************************

Mon avis :

Aviez vous lu la nouvelle du même nom ? Et trépigné d'impatience durant des lustres dans l'attente de la version roman ? Alors préparez vous à la crise de nerf … non sire, ceci n'est pas une version longue, c'est une révolution ! Il m'a fallu calmer quelques fâcheuses pulsions « auteuricides » avant de pouvoir apprécier ma lecture (mais je ne jurerai pas qu'il ne me reste pas un peu de rancune, là derrière, bien cachée...). Donc, conseil d'ami, oubliez la nouvelle, et abordez ce roman d'un œil neuf. 


Le squatteur, c'est l'histoire de Cael Morgan. Un trentenaire plutôt timide, réservé, un homme sérieux et bon. Désespérément amoureux depuis l'adolescence de son meilleur ami, Marc Killiant. A force d'étouffer sa sexualité pour que Marc ne se rende compte de rien, il n'en a pas. Jusqu'au jour où débarque chez lui un jeune squatteur déluré, sans gène, et sexy en diable. 
Ce squatteur, c'est Ian Killiant, le petit frère de Marc. La vingtaine insolente, ce drôle de petit punk gouailleur à l'aise avec le sexe se retrouve chassé de chez lui par son père, et trouve refuge chez Cael, qu'il n'a de cesse de vouloir dans son lit. Mais aussi dans sa vie, car Ian est désespérément amoureux depuis l'enfance de l'ami de son frère. 
La cohabitation s'avère un peu difficile, entre désir et peur, et puis c'est le bonheur... un bonheur fragile et bien incertain.
Car le squatteur, c'est aussi l'histoire de Marc, dont l'ombre hante toujours le cœur de Cael. Marc qui dissimule son penchant pour les hommes et achète le silence de ses amants pour ne pas causer de scandale, lui l'héritier de la fortune paternelle, Marc qui hait son jeune frère d'être sorti du placard quand lui ne le peut pas, Marc qui désire Cael comme un fou depuis si longtemps... et refuse que son frère puisse avoir ce qu'il n' a jamais eu. Il aurait pu être un personnage sombre mais attachant, touchant même, mais non, il n'est que veule, mesquin et violent. (A se demander comment Cael a pu l'aimer !) Dommage, cela aurait donné plus de profondeur encore à l'histoire. Il n'est qu'un enfoiré, qui piétine délibérément les rêves de son frère, et les espérances de Cael.
Et puis il y a Stan. Stan Jones, barman de son état. Ou comment un personnage secondaire s'en vient sur le devant de la scène. Lui aussi à sa manière est un squatteur, qui débarque de manière inopinée dans la vie chamboulée de Cael. Stan est l'ex de Ian et son premier amant. Il l'a aimé, sincèrement, et durant deux années, plein d'espoir, il a attendu que le jeune Ian cesse de rêver à son impossible et lointain amour pour le merveilleux Cael Morgan. Ce n'est jamais arrivé, et alors que Stan s'en est enfin remis, le voilà qui rencontre Cael. Et se retrouve fasciné et séduit. Pauvre Stan, tendre, drôle, naturel et passionné, qui aime toujours des hommes qui ne peuvent être à lui. Mais qui peut savoir ? Moi, évidemment, vu que j'ai lu le livre, na ! Mais je ne vous en dirais pas plus, au risque de spoiler. 

Au final, j'ai aimé ma lecture. Malgré le tournant imprévu que l'auteur a fait prendre à l'histoire. Malgré le caractère manichéen de Marc. Et le changement un peu trop artificiel de personnalité de Cael (j'ai bien compris le pourquoi du comment, mais c'est un peu « too much » à mon sens). C'est bien écrit, et j'ai aimé les personnages de Cael, et surtout Ian et Stan (et ma fois, l'ami Geko aussi ). Céline nous livre un beau roman, réaliste et parfois un peu sombre, qui nous rappelle que non, la vie n'est pas un conte de fée. Que parfois on aime sans être aimé en retour, que parfois on ne regarde pas qui il faudrait, et que les rêves d'enfant ne se réalisent que rarement. J'ai pleuré, plusieurs fois, pour Cael, pour Stan et pour Ian (pour Marc, j'aurai préféré lui mettre des coups de pieds là où je pense !) et souris aussi. Et j'espère que nous aurons un jour une suite, car j'ai besoin de savoir que notre petit squatteur a trouvé le bonheur. 


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,3/5
avatar
Lena Polskaia
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 242
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’indéniable charme d’un voleur de cœur de Céline Mancellon

Message  Isatis le Lun 4 Juin 2018 - 19:52

Réédition sous un nouveau titre le 29 août 2018 chez Milady
Collection Emma

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8908
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum