Une reine pas trés catholique de Dominique Muller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une reine pas trés catholique de Dominique Muller

Message  titepo le Mer 14 Jan 2015 - 22:13

Je vais vous présenter une biographie d'Anne Boleyn que je viens de terminer. 

A l'origine, je suis une fan de la série TV Les Tudors, j'ai été tout de suite fascinée par cette dynastie que je ne connaissais pas et assez étonnée par le nombre de femmes d'Henry VIII... et sa facheuse tendance à voulir les faire exécuter! Après, il faut dire aussi que les acteurs choisis pour incarner Henry VIII et Charles Brandon ne m'ont aussi pas laissée indifférente Smile.

Lorsque la série a été terminée, j'ai cherché à en savoir plus historiquement parlant sur tous ces personnages et je me suis vite rendu compte qu'il n'y avait pas beaucoup de livres traduits en français (j'ai encore beaucoup de mal avec la VO, faudra que je me lance un jour). 
En fouinant sur les forum, j'ai découvert qu'il y avait une biographie d'Anne Boleyn (deuxième femme d'Henry VIII) écrite par Dominique Muller qui avait l'air pas mal du tout et à force de la chercher sur le net d'occaz, j'ai fini par la trouver. 

Une reine pas trés catholique
de Dominique Muller



Sortie en 1997 chez Succès du Livre


Résumé: Il aura fallu sept ans à Anne Boleyn, petite-fille de drapier et fille de parvenu, pour devenir reine. Sept ans de coquetterie, de ruse, de détermination. Sept ans émaillés d'alliances politiques aussitôt reniées, de misères populaires et de persécutions religieuses au bout desquelles l'Angleterre se sépare irrémédiablement de l'Europe catholique. Tout ça pour ne mettre au monde qu'une fille et se retrouver condamnée aux travaux d'aiguille tandis qu'Henri VIII batifole avec ses demoiselles d'honneur. Tout ça pour se faire huer par le bon peuple qui voit en elle la responsable de tous les maux du monde. Tout ça pour mourir quatre ans, trois mois et vingt-cinq jours plus tard, sur l'échafaud. L'ascension laborieuse et la chute brutale de Nan Boullen, la putain du roi. Roman " historique " ? Certes. Mais l'Histoire, éternellement recommencée, a pour acteurs des hommes et des femmes qui jamais ne changeront... 


Mon avis: Je trouve que cette biographie se lit trés bien, elle n'est jamais ennuyeuse, le style de l'auteur est trés fluide. On sent que l'auteur sait de quoi elle parle et en même temps cette biographie a un petit côté romancé qui ne m'a pas déplu. 
La vie d'Anne Boleyn est bien retranscrite de sa naissance à son exécution, sa chute brutale dans l'estime du roi et son remplacement par Jane Seymour ressemble tellement à ce qu'elle a infligé en toute insouciance à la précédente reine qu'on se dit qu'elle devait être vraiment amère à la fin. 
Ce livre n'est pas uniquement centré sur elle, on parle de tous les protagonistes de la cour d'Henry VIII à cette époque et à la fin un chapitre retrace brièvement ce qu'il s'est passé après son exécution. 


Je conseille cette biographie à toutes les fans des Tudors et plus largement à cellles qui voudraient en savoir plus sur cette reine qui a donné naissance à un des plus grands monarques anglais : Elizabeth I 
avatar
titepo
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 131
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 28
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum