Romagnas - Tome 1: Romagnas du Mont Davis de Kris T.L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Romagnas - Tome 1: Romagnas du Mont Davis de Kris T.L

Message  Attila le Sam 3 Jan 2015 - 15:34

Romagnas
Tome 1: Romagnas du Mont Davis 
de Kris T.L





Résumé: Grégory Cummings, 27 ans, psy à Toronto, analyste en Morpho-Gestuelle auprès de la GRC ( Gendarmerie Royale Canadienne) va être conduit à la frontière du Mexique pour retrouver sa sœur disparue depuis plus de trois mois.
Lisy O'Brian, gynécologue à El paso se trouve être la dernière à avoir vu Tess Cummings.
Leur destin va se retrouver lié au delà de ce qu'ils auraient pu imaginer.
Un médaillon, une comptine, des fleurs...
Quel est donc ce secret qui les lie à jamais ?
Que vont-ils découvrir au bout de cette route ?
Déchireront-ils ce voile obscur qui plane sur eux depuis plus de 17 ans.

Sortie décembre 2012, chez Lulu.com, Amazon, formats Broché, ePub
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Re: Romagnas - Tome 1: Romagnas du Mont Davis de Kris T.L

Message  Attila le Sam 3 Jan 2015 - 15:44

Ce premier tome m'a  été recommandé par une amie, et j'avoue que cela a été une lecture sympathique.

C'est un mélange de romance érotique sur fond d'enquête criminelle. Les personnages sont attachants (Grégory surtout, qui est fort attrayant il faut bien se l'avouer titter ), et surtout il y a beaucoup d'humour.

Mon petit bémol serait que j'ai trouvé que tout s'enchaîne peut-être un petit peu trop vite, mais c'est bien écrit et on ne s'ennuie pas, du coup je me suis laissée emporter sans problème.

Il y a un second tome ainsi qu'un entre - deux qui font suite et que je lirai prochainement.

Trois petits extraits (n'arrivant pas à me décider sur lequel des trois vous proposer je met le tout!).

* Extrait 1: Première page du livre, ça donne le ton, j'adore!  Smile

— Mademoiselle, je vais vous demander de quitter mon bureau.

— Pardon ?

— Je suis navré de constater qu'une aussi jeune et jolie jeune femme que vous puisse s’adonner à de si viles pratiques.

— Mais !

— Je vous donne cinq minutes pour quitter les lieux, sinon j'appelle la sécurité.

La sécurité ? Était-il complètement fou ? Que devais-je dire pour qu'il me laisse le temps de m'expliquer ? J'étais abasourdie, j'avais traversé les États-Unis afin de rencontrer cet homme, certes je ne m'attendais pas à ce que l'on me déroule le tapis rouge, mais quand même !

— Monsieur Cummings, il faut que vous m'écoutiez, j'ai vraiment besoin de vous.

Il se tenait debout devant moi, les poings serrés, la mâchoire crispée, sa tignasse châtain-foncé hirsute. Ses magnifiques yeux bleus, qui m'avaient tant séduite lorsque j'étais rentrée dans son bureau, étaient à présent couleur encre, il respirait la colère. Il me détaillait de la tête aux pieds, évaluant mes gestes, scrutant le moindre de mes mouvements.

— Besoin de moi, c'est bien ça ? Très bien, dites-moi combien voulez-vous ?

— Quoi ?

— Dites-moi votre prix et qu'on en finisse.

— Je ne suis pas ici pour votre argent, répondis-je avec stupéfaction. Je gagne parfaitement bien ma vie.

— Que faites-vous ? m’interrogea-t-il tout à coup intéressé.

— Quoi ?

— Votre travail.

— Oh ! Gynécologue à El Paso.

— Vous venez du Texas ?

— Oui.

— Lesbienne ? demanda-t-il en arquant un sourcil.

— Non ! Mais pour qui vous vous prenez ? rétorquai-je complètement choquée. Disait-il cela pour me déstabiliser ?

— Eh bien disons que j'ai une opinion très précise sur une femme qui aime toucher une autre femme.

— Écoutez, je me fous de votre avis et je ne vois pas en quoi le fait d'en savoir plus sur ma sexualité va vous aider ?

— Disons qu'en ce qui me concerne je n'ai qu'une seule question.

— Très bien, posez là

— Est-ce que vous et votre copine êtes libres ce soir ?

Moi et ma copine ?

J'étais là, stupéfaite devant cet homme acerbe, auto-suffisant, dominant son monde, mais magnifiquement beau dans son costume Hugo Boss et son sourire en coin.

* Extrait 2:

Il inséra la clé dans la serrure avant d'ouvrir la porte. Il se montra une nouvelle fois galant et me laissa passer.

Je fis quelques pas à l'intérieur de la pièce et avant même d’avoir compris ce qu'il m'arrivait, il me coinça face contre mur, son torse collé dans mon dos, sa main posée à la base de mon cou.

Je poussai un cri de surprise en capturant sa main dans la mienne.

— Qui êtes-vous ?

— Pardon ?

— Qui êtes-vous ?

Il prononça ces mots un peu plus fort, écrasant son corps contre le mien.

— Je vous ai déjà dit qui j’étais, assénai-je en déglutissant de le sentir si près.

Prenant sa main dans la mienne, je fis une rotation de son pouce. La douleur occasionnée lui fit lâcher son emprise et avant qu'il ne puisse réagir je le basculai en arrière, le bloquant au sol.

— Lisy O'Brian, gynéco à El Paso au Texas.

— Vous êtes sûre ?

— Sûre de quoi ?

— D'être gynéco ? Vous avez plus les manières d'un flic.

— Je suis la fille d'un Border Patrol et j'ai pris des cours de self défense l'année dernière.

— Vous pouvez me lâcher, je crois que vous avez le dessus, ajouta-t-il en suffoquant.

— J'ai toujours le dessus, répondis-je du tac au tac.

Voyant les yeux de Cummings s'élargir, je réalisai le double sens de mes mots, mais ma conscience complètement subjuguée par ses beaux yeux bleus ne sourcilla pas d'un cil.

Je relâchais la pression, mais en un dixième de seconde, il retourna la situation en sa faveur, me basculant en arrière, je me retrouvai à mon tour coincée sous son corps fort et musclé.

—Vous disiez ?

Il accentua la pression en faisant un mouvement de bassin et la friction de nos deux corps imbriqués l'un dans l'autre me fit gémir.

* Extrait 3:

Sa souffrance faisait écho en moi et résonnait au plus profond de mes tripes.

Elle aussi s'était formée une carapace pour se protéger, mais celle-ci venait de se fendiller. La voir s'effondrer, pleurer, avait ébranlé sérieusement ma propre armure.

Cummings, reprends-toi !

Dire que je l'avais trouvé forte, libre et obstinée. J'avais même dû utiliser mon savoir pour l'emmener là où je voulais.

Un des principes fondateurs de notre belle société étant l'esprit de contradiction, j'avais préféré jouer la carte de la psychologie inversée plutôt que celle du charme.

-La manipulation : pour obtenir ce que je veux quand je veux.

-La dérision : afin de déstabiliser son adversaire.

-Le plaisir ludique : les gens sont marrants quand on sait jouer avec eux.

-L'apprentissage d'autrui : observer l'autre pour savoir dans quelle direction aller.

-Et pour finir le plaisir inaliénable d'avoir raison et de regarder l'autre se vautrer alors qu'il sait pertinemment qu'il est en train de faire une bêtise monumentale.

Mais voilà, à présent je me sentais mal face à sa douleur. En l'espace de quelques heures mon cœur ne battait plus de la même façon et c'était quelque chose d'inattendu en ce qui me concerne.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5
avatar
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 36
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum