Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis

Aller en bas

sarangins - Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis Empty Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis

Message  Attila le Jeu 23 Oct 2014 - 18:14

Sarangins
 T4: Qivia 
d'Emmanuelle Amadis

sarangins - Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis Sarangins-tome-4---qivia-516949
Résumé:

Tome 4 : Qivia

Comme tout Sarangin, Qivia continuait à espérer qu'Hélène et Sémy puissent un jour trouver son Chèile. Après une année intense, les découvertes de nouvelles promises avaient sensiblement ralenti par la suite, et beaucoup de Sarangins se résignaient à devoir vivre seuls. Qivia n'était pas du nombre, il avait encore la foi.

Pourtant, quand le miracle se produit, il réalise avec angoisse qu'il connaît déjà son Chèile, et que cette dernière est encore une adolescente. Pire, la première fois qu'elle l'a rencontrée il était vêtu d'un costume et avait les pieds dans le fumier.

Et si cette première impression ne suffisait pas à la rebuter, il y a un autre obstacle : une sœur surprotectrice, susceptible de se mettre en travers de son bonheur.

Heureusement, Zar et tous les siens sont derrière lui pour le soutenir, il ne lui reste qu'à se faire reconnaître par son Chèile et apprendre la patience jusqu'à sa majorité.

Sortie 14 octobre 2014 aux Editions Sharon Kena
Attila
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 38
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

sarangins - Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis Empty Mon avis de lecture,

Message  Attila le Jeu 23 Oct 2014 - 18:24

Un petit peu déçue par ce 4ème tome...

Pourtant Qivia est très attachant (depuis le début de la série je le trouve assez drôle titter  ) et passionné ! 

Citation de Qivia à Pam:
— Rouge, comme le feu qui court dans mes veines chaque fois que je te regarde.  Embarassed

J'ai passé un bon moment de lecture mais il m'a manqué ici la passion unissant le Sarangins à son Chèile, j'aurai peut - être préféré que l'histoire soit plus axée sur leur relation à Paméla et lui...
Toutefois, la fin horrible donne forcément envie de lire la suite, qui portera sur Zar sarangins - Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis 3343367894  (chef du Cerdhe), personnage assez charismatique et intrigant je dois bien l'avouer titter

Je lirai la suite quand même avec plaisir, pour Zar, et aussi pour retrouver Selog, Hellus (j'espère) et Anhem  sarangins - Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis 2788750299

Quelques extraits... (risque de spoilers)

* Extrait 1:

Echange entre Pam & Qivia:

Spoiler:
— Tu lui as parlé d’hier ? demanda-t-il avec curiosité.

— Je ne sais pas mentir, et… je me suis montrée assez distraite pour qu’elle soupçonne quelque chose.

— Distraite, à quel point ? s’amusa-t-il. Tu as confondu le sel avec le sucre ? Tu as oublié de mettre ton sachet de thé dans l’eau chaude ?

— Je ne participais pas à la conversation, avoua-t-elle en lui faisant une grimace pour réfuter ses théories.

— Alors, tu as fait mieux que moi, déclara-t-il, avant de froncer le nez en avouant. La soupe de légumes au sucre, c’est pas génial.

Même si elle l’avait voulu, elle n’aurait pu s’empêcher de rire, ce dont il fit semblant d’être vexé.

— C’était vraiment mauvais ? s’enquit-elle en reprenant son souffle.

— Affreux, confirma-t-il. Et ça m’a pris un temps infini de me préparer autre chose, tant je faisais attention à vérifier deux fois tout ce que j’ajoutais.

Elle recommença à rire. Tout en parlant, ils étaient entrés dans l’appartement, et il l’attira sur ses genoux quand il s’assit dans le canapé, alors qu’elle riait toujours.

— J’aime te faire rire, tu es si belle quand tu ris, bébé, déclara-t-il en repoussant ses cheveux pour embrasser sa gorge.
Spoiler:
Elle posa sa tête sur sa poitrine et sa main sur son cœur.

— Je ne t’en voudrais pas si cela arrivait, reconnut-elle avec sincérité, mais j’aimerais profiter égoïstement de toi quelque temps, avant de devoir m’occuper d’un enfant.

Sans changer de position, Paméla leva les yeux pour voir sa réaction. Rassurée, elle vit un petit sourire malicieux se dessiner sur ses lèvres.

— Avec des arguments comme ça, c’est sûr que je vais trouver la force de me tenir éloigné de ta bouche, plaisanta-t-il.
Spoiler:
Lentement, Qivia prit la main gauche de Paméla et, doucement, il fit glisser la bague le long de son annulaire tout en observant son visage. La surprise se mêlait à l’émerveillement. Visiblement, elle ne s’était pas attendue à ce que son alliance soit si atypique. Quand elle leva les yeux, scintillants de larmes de bonheur contenues, il avoua dans un murmure destiné à elle seule :

— Rouge, comme le feu qui court dans mes veines chaque fois que je te regarde.

* Extrait 2:

Scène que j'ai particulièrement appréciée, course poursuite avec Pam au volant...

Spoiler:
Le pont lui avait toujours paru étroit, elle détestait se sentir coincée entre les garde-corps en pierre et elle prenait toujours soin de ralentir à son approche en temps normal en raison du virage, sauf que cette fois, elle n’aurait pas cette possibilité. Elle allait devoir le prendre à toute vitesse, en espérant ne pas percuter l’un des montants.

Et soudain, une idée jaillit dans son esprit, elle pouvait peut-être tenter quelque chose. L’eau avait beaucoup baissé au cours de l’été, et même si elle était toujours agitée de remous dangereux quelle que soit la saison, Paméla estimait être assez bonne nageuse pour parvenir à garder la tête hors de l’eau ; assez longtemps en tout cas, pour échapper à ses poursuivants.

Les rives étaient trop accidentées pour qu’ils tentent de les longer avec leur pick-up dans l’espoir de la repêcher, et s’ils avaient un minimum de cervelle, ils ne prendraient pas le risque de plonger. Elle était trop désespérée pour avoir ce genre de choix, mais elle doutait que l’un ou l’autre soit assez stupide pour prendre le risque de mourir en essayant de la rattraper.

Restait à savoir si elle aurait le courage de passer à l’acte. Elle regarda aussi loin qu’elle le pouvait, mais aucune voiture n’était en vue, aucun secours d’aucune sorte, elle ne pouvait compter que sur elle-même.

Ralentissant un peu, encore indécise face au risque qu’elle envisageait de prendre, elle fut une nouvelle fois bousculée par le pick-up, et cette fois elle ne retint pas son cri.

Finalement, estimant qu’elle roulait trop vite pour plonger dans l’eau sans risque, elle voulut renoncer à son idée qui lui paraissait brusquement suicidaire, quand un nouveau coup de feu fit exploser l’un de ses pneus, la voiture fit une embardée sur la gauche. Paméla tenta de la redresser et, réalisant qu’elle fonçait droit sur le mur du pont, contre-braqua instinctivement.

Il y eut une seconde hors du temps, durant laquelle tout sembla s’arrêter. Il n’y avait plus que le son du moteur tournant inutilement à plein régime dans le vide, puis la sensation angoissante d’une chute, avant l’impact violent avec l’eau.

* Extrait 3:
Echange toujours piquant entre Zar & Karen, ça donne le ton pour le T5 !  bulle

Spoiler:
— Vous êtes particulièrement méfiante, plus encline encore que nous à défendre votre territoire, ce qui n’est pas peu dire, remarqua-t-il.

— C’est vous qui me dites ça, ricana-t-elle.

— Nous vous avons laissé entrer dans notre immeuble.

— Et vous êtes sur le perron, répliqua-t-elle.

— Très bien, je suppose que je dois considérer ça comme une avancée significative dans nos relations.

— C’est le cas.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  / 5
Attila
Attila
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 720
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 38
Localisation : Between Ty & Zane ♥ Tate & Logan ♥
Humeur : I cannot live without books

Revenir en haut Aller en bas

sarangins - Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis Empty Re: Sarangins - T4: Qivia d'Emmanuelle Amadis

Message  serial reader le Mer 22 Avr 2015 - 17:26

Quatrième tome de la série, Qivia est consacré au benjamin du groupe, tout autant gaffeur que malicieux. Qivia a été un personnage récurrent des trois premiers romans et c'est avec curiosité que j'attendais son histoire. Et le destin ne lui est guère clément puisque sa "promise" est Pam une toute jeune fille de 17 ans affligée d'une grande soeur particulièrement protectrice qui voit d'un fort mauvais oeil les Sarangins investir son voisinage.

Comme dans les trois premiers romans, l'histoire d'amour entre Qivia et Pam est toute douce. L'amour s'est imposé à eux sans le moindre effort, sans le moindre doute. Les vrais problèmes sont liés d'une part au très jeune âge de la jeune fille qui interdit à Qivia de conclure définitivement son Chèile et d'autre part de l'opposition violente de Karen, la soeur ainée, Karen qui ne voit dans le Chèile que soumission et enfermement.

A vrai dire, les scènes les plus mémorables sont celles qui mettent en scène Zar le chef du Cerdhe et Karen, volant la vedette au couple central. Leurs affrontements sont des plus explosifs et contrebalancent l'aspect un peu mièvre de l'histoire d'amour. Les véritables héros de ce roman seraient plutôt Zar et Karen, tellement leurs personnalités écrasent Qivia et Pam. Qivia a bien du mal à exister face à son chef Zar, quant à Pam, elle a du mal à supporter la comparaison avec Karen. Leur relation est éclipsée par celle de Zar et Karen ainsi que par une ambiance plus angoissante. Les anti-Sarangins se font plus pressants installant un climat de plus en pesant au cours du roman. Certes l'aspect quasi caricatural de ces opposants nuit par moment à l'angoisse qu'on sent monter au fil des pages mais disparaît totalement dans les dernières pages. Le roman se conclut en un cliffhanger tout aussi inattendu que frustrant, dans un épilogue d'une violence rare.

Si ce quatrième roman est un ton en dessous des trois autres, cela tient au fait qu'à l'origine l'histoire de Qivia ne devait être que le prologue à celle de Zar, le héros du cinquième tome (l'auteur s'en explique dans le sixième roman, Amnésie). Malgré ses faiblesses, Qivia doit d'être lu d'une part parce que malgré leur mièvrerie, Qivia et Pam sont attachants et les escarmouches entre Zar et Karen particulièrement réjouissantes et qu'il constitue une superbe introduction au cinquième tome, Zar.

Ma notation : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,75/5
serial reader
serial reader
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 542
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum