Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

La cité des insoumis de Charlie Eriksen

Agalactiae | Publié le lun 11 Avr 2022 - 23:38 | 54 Vues

Il me tardait de me plonger dans cette histoire lorsque la couverture a été révélée.

Dans "La cité des insoumis", Charlie Eriksen nous embarque dans un monde fantasy à Luxiel, ville portuaire où voleurs, brigands, manipulateurs sont rois. Les alliances s'y multiplient, d'autres se dénouent, les hommes s'épaulent et d'autres se déchirent afin de régner.


Dans la pègre de Luxiel, les individus, escrocs, cambrioleurs et autres brigands, appartiennent à des groupes, qui s'affrontent et se déchirent. Nous faisons la connaissance de Dragan, alors qu'il comptait voler un aristocrate dans une ruelle. Dragan est voleur professionnel, mais il a un code d'honneur, et même s'il s'est fait devancer sur ce coup, il ne peut se résoudre à abandonner Maël et le laisser se vider de son sang...

Nous découvrons alors, tout comme Maël, la bande des Lézards, leurs codes, leurs missions.


J'ai beaucoup aimé cette histoire. J'ai adhéré à l'univers développé par l'auteur. C'est froid, sombre, on comprend les enjeux au fil des pages.


J'ai particulièrement aimé Dragan. C'est le genre de personnage que j'aime ! Le genre très énigmatique, secret, mais que l'on sent malgré tout honnête et droit, même s'il cache des choses. On comprend qu'il le fait pour le bien de sa famille, son clan, dont il s'est octroyé la responsabilité.

Plus j'avançais dans le livre, et plus je l'appréciais en fait. Il donne l'impression d'être impitoyable, trop sûr de lui, mais c'est parce qu'il a certaines cartes en main, que ses amis n'ont pas.

Maël est un personnage attachant aussi. C'est un bourgeois certes, mais c'est avant tout un homme qui s'est fait rejeté par les siens... Dragan, bien que méfiant, va être touché par son histoire et va lui laisser sa chance, celle d'appartenir à une famille.


De nombreux personnages secondaires sont très présents aussi et ont leur place dans l'histoire. Alexander, Léo, Isaac, membres des Lézards ont un rôle primordial au sein de leur bande, avec chacun un certain vécu, une histoire, et qui ensemble, se serrent les coudes et appartiennent à une vraie famille. J'ai aimé les découvrir d'ailleurs, dommage de ne pas en avoir eu plus, même si ce n'est pas le sujet principal.

J'ai vraiment aimé les relations entre toute la bande mais surtout celle entre Dragan et Maël. Toutes leurs interactions étaient captivantes, car c'est dans ces moments-là qu'ils se dévoilent un peu plus, les deux restant tout de même secrets et pudiques.


L'intrigue est vraiment bien menée, on ne s'y ennuie pas une seconde. Difficile d'en dire plus de peur d'en dévoiler d'avantage, mais je n'ai pas vu arriver un certain rebondissement. Certes,on y pense au début, puis après, j'avais tellement la tête dans le roman, que lorsqu'il arrive, j'ai fait un bond ! Puis je me suis reprise, car malgré tout, je savais... le dernier acte se déroulant avant cet évènement entre deux personnages était symbolique et voulait tout dire.


J'ai aimé la plume de Charlie Eriksen, que je ne connaissais pas du tout, j'ai aimé sa manière de peindre son univers, avec quelques touches de magie, c'était très immersif, on s'y serait cru ^^

Quel dommage de devoir quitter Dragan, Maël et tous les autres... Je serais bien restée dans cet univers un peu plus longtemps ^^

À propos de l'auteur