Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

Le destin de Cassandra - Longhope Abbey #3 de Mia Vincy

Zazazoo | Publié le jeu 17 Fév 2022 - 19:01 | 102 Vues

Vous aimez les histoires avec une relation amoureuse qui se construit dans la durée, de façon très naturelle ? Vous aimez les joutes verbales de haut vol ? Alors n'attendez plus, et lisez le dernier roman de Mia Vincy, qui, s'il est un tome 3 peut tout à fait se lire comme un one-shot.


Si les personnages sont mariés depuis deux ans, on ne pourrait même pas parler d'histoire de seconde chance, car ils ne sont même pas donnés la moindre chance à leurs débuts. Il faut dire qu'ils vivent chacun de leur côté, dans des régions différentes, alors forcément, ça aide ! Seulement, en bonne cheffe de famille, Cassandra doit s'assurer que sa sœur Lucy fera convenablement son entrée dans le monde et pour cela, elle va devoir aller à Londres et elle va forcément devoir revoir son mari, qui n'a pas du tout envie de la voir débarquer !

Alors lui, en terme de goujaterie et de sans-gêne, il remporte la palme haut la main ! Joshua est grossier, n'en a que faire des règles de politesse et de bienséance, il n'a pas de filtre et dit les choses telles qu'il les pense. On est loin du héros qui fait rêver son amoureuse et les lectrices, mais soyez sans crainte, Cassandra n'a rien d'une petite fleur fragile, et elle sait se défendre à merveille !

" - Rentrez chez vous, lança t-il. Si j'ai pris du retard ce matin, c'est de votre faute. (...)
Elle éclata de rire, ce fut plus fort qu'elle.
- Vous m'étonnez, monsieur ! Je ne vois pas comment je pourrais être responsable de votre retard. À en juger par votre mine, il faudrait peut-être accuser l'alcool.
- C'est peut-être vous qui m'avez poussé à boire.
- M. DeWitt ne boit jamais, intervint M. Newell. (...)
- Newell, vous êtes congédié.
- Bien, monsieur, rétorqua le secrétaire en mastiquant une bouchée de jambon.
- Vous n'êtes pas congédié, monsieur Newell, déclara Cassandra. Vous ne pouvez pas le congédier, c'est mon secrétaire.
- Je l'ai engagé en tant que secrétaire des affaires matrimoniales. Donc, c'est le mien.
- Les affaires matrimoniales, c'est moi. Donc c'est mon secrétaire.
- Voilà une logique fantaisiste. Pas de ça au petit déjeuner, s'il vous plaît !"


À ce stade, je pense qu'on ne peut même plus parler de joutes verbales. Voyez plutôt un match de Roland Garros avec des boulets de canon en guise de balle et vous aurez une idée du niveau de répliques qui tuent ! Tous ces passages sont très drôles et assez culottés, et offrent un contraste bienvenue avec l'atmosphère tout de même plutôt pesante et parfois triste qui pèse sur une partie du livre.

Sans vouloir trop en dévoiler, je dirais juste qu'avec ce roman, Mia Vincy aborde des thématiques peu traitées en romance, encore moins en romance historique, et je trouve que par ce biais, elle dépoussière fortement le genre. Et je trouve que ce genre de modernité fait vraiment du bien !

La romance est de celles que j'aime lire, avec des personnages qui apprennent à se connaître, qui se laissent découvrir. Le sentiment amoureux se construit peu à peu, et la relation évolue de façon naturelle, ce que j'ai beaucoup aimé.

Le tome suivant est prévu en VO pour 2022, j'espère qu'il suivra vite en VF ! 

Plus d'avis (et le résumé !) à découvrir sur le forum

À propos de l'auteur