Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

Pas(r) fait pour moi de Mayday MC

Agalactiae | Publié le mar 1 Fév 2022 - 21:27 | 847 Vues

Je n'avais jamais lu d'écrit de Mayday MC, j'ai donc découvert l'auteur avec ce roman, dans lequel je suis allée complètement à l'aveugle. C'est tout simplement le titre qui m'a séduite, les mots-clés cités en fin de résumé aidant aussi ^^


Gianni et Jules sont colocataires et amis. On peut dire que ces deux-là forment la paire et ce sont bien trouvés. Rencontrés au départ lors d'une réunion pour "névrosés anonymes" comme en plaisanterait Jules, l'alchimie a été telle que les deux hommes ont décidé de se serrer les coudes à deux, l'un comme l'autre connaissant les troubles psychiques de l'autre et l'acceptant.

Le truc, c'est que Jules a toujours craqué pour son coloc', mais ce dernier étant hétérosexuel, il s'est fait une raison que rien ne pourra se passer entre eux. Sauf que Gianni a des comportements qui laissent supposer autre chose ces derniers temps.


Bon, en présentant rapidement l'histoire, j'ai l'impression d'en avoir trop dit ! J'ai été prise dans ce livre dès les premières lignes, où Jules et Gianni sont en fâcheuse posture. D'ailleurs ces premières lignes portent à confusion, c'était bien marrant !

Je me suis attachée à ces deux personnages. Leurs troubles sont bien abordés par l'auteur, plus de façon légère, drôle aussi par moment, mais avec respect. Car ce n'est pas facile au quotidien, ces troubles sont bel et bien la conséquence d'un traumatisme passé.


Jules est hypocondriaque. Il s'inquiète pour un pet de travers, le moindre petit désagrément prenant des proportions énormes. C'est comme ça, il le sait, mais ne peut pas s'en empêcher. Certaines situations entre lui et Gianni du coup sont certes drôles, cocasses, mais il n'en reste pas moins que le quotidien de Jules est impacté par tout ça, et qu'il en souffre. Le passage où il déverse ses sentiments et sa peine face à Gianni sont bouleversants en fait, et on se rend compte de ce qu'il contient malgré tout sans cesse chaque jour. Jules, à côté de tout ça, est un vrai rayon de soleil. Il reste drôle, très jovial et social... même s'il doit éplucher le bilan biologique de chaque personne avant de lui accorder sa confiance ^^

Gianni, lui, souffre d'un trouble complètement différent, il est agoraphobe. Si Jules a une aversion pour les pathologies, les virus et bactéries, celle de Gianni est les gens. Le bel italien est très touchant, plus introverti que Jules par la force des choses, son trouble étant perçu plutôt comme de l'introversion.

Les deux hommes se sont créé un petit cocon à deux, et fonctionnent assez bien dans leur dynamique et s'entraident. Ils étaient vraiment touchants tous les deux.


J'adore tout ce qui touche au friends-to-lovers et ici, on est en plein dedans forcément, le tout étant saupoudré d'un mignon gay-for-you et d'un slow burn dont je raffole.

Le gay-for-you est d'ailleurs plutôt crédible, ce qui n'est pas forcément toujours le cas où la chose est souvent poussée. Ici, ce rapprochement était naturel, les deux hommes étant assez complémentaires, voire fusionnels j'ai envie de dire.

J'ai adoré chacune de leurs interactions, leurs moments de complicité mais aussi de prises de bec, car ouais les deux coloc' ne vont pas y aller de main morte lorsqu'un certain sujet important va être mis sur le tapis, sans parler de la jalousie extrême dont fera preuve Jules. Leur complémentarité est belle à voir, car l'un sera capable de déceler le moindre souci. Jules est en mesure de percevoir l'angoisse de Gianni prête à le paralyser. Tout comme Gianni arrive à trouver les bons mots pour amoindrir les peurs de son Giulio.


Vous l'aurez compris, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. J'ai été émue aussi par les derniers mots de l'auteur à la toute fin... C'est un livre qui aborde certains sujets pas faciles, mais le tout dans la légèreté et humour, je pense que c'est la direction que l'auteur a voulu prendre. C'est avant tout un feel good, un roman tout doux avec des personnages mignons auxquels je me suis attachée. Aaahh je rêverais de partir avec Jules et Gianni à Gênes voir la famille du bel italien ^^

C'est un roman qui fait du bien au moral et je l'ai terminé avec un beau sourire sur le visage ^^

À propos de l'auteur