Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

My favorite half-night stand de Christina Lauren

Swolen | Publié le sam 24 Juil 2021 - 18:47 | 825 Vues

Le duo Christina Lauren revient avec un friends-to-lovers sympathique, puisque nous n’avons pas juste 2 protagonistes, mais toute une bande d’amis, célibataires endurcis, trentenaires et qui commencent à se dire qu’ils faudrait peut être qu’ils s’activent s’ils ne veulent pas finir leur vie entourés de chats !

Millie, Reid, Ed, Alex et Chris travaillent tous à l’université de Santa Barbara, dans des départements différents. Ils sont très proches, se retrouvent souvent pour déjeuner, faire des soirées jeux et boire un peu trop.

Et justement, à la fin d’une soirée un peu trop arrosée, la relation d’amitié de Millie et Reid prend un tournant plus intime. Et s’ils décident de balayer cet événement sous le tapis, la suite des événements va leur revenir comme un boomerang. L’université organise un gala lors duquel cette fine équipe ne peut pas venir en célibataires. Ni une ni deux, ils décident de s’inscrire tous ensemble sur une application de rencontres. Une mauvaise décision en entraînant une autre et notre Millie se retrouve de plus en plus embourbée dans un mensonge, qui risque de faire imploser leur petit groupe.

Ce roman, qui ne fait pas partie d’une série malgré le nombre de personnages, ravira les amateurs de slow burn. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’un récit où la romance s’installe puis s’épanouit, mais plutôt d'un roman qui prend le temps de voir évoluer ses personnages et leur relation.

Le grand atout du roman est sans conteste le groupe d’amis, qui donne une belle dynamique avec leurs échanges et leur complicité.
Millie est la seule fille du groupe, c’est un peu un pote d’ailleurs, gentille, amusante, mais elle est aussi très renfermée, ce qui finalement la bloque dans ses relations.
Dans la deuxième partie du livre, les personnages commencent à être un peu plus creusés et Millie se dévoile progressivement à travers une relation épistolaire qu’elle entretient avec Reid.
La narration alterne les points de vue de Millie et Reid, ce qui nous permet de les voir évoluer.

Nous sommes dans des thématiques actuelles avec l’utilisation des conversations par messagerie instantanées, les sites de rencontre et la difficulté de rencontrer de nouvelles personnes lorsque l’on est sorti du circuit des études.
Le contexte de l’université, la passion de Millie pour la criminologie sont présents mais auraient pu être plus exploités.

Pour avoir lu Beautiful bastard, des mêmes auteures, j’ai été surprise que les scènes intimes soient peu développées, ce qui plaira à un certain public.

À propos de l'auteur