Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

Le doux parfum des souvenirs de Cécile Chomin - BLOGTOUR

Zazazoo | Publié le mer 12 Mai 2021 - 8:38 | 1050 Vues

À l'occasion de la sortie du nouveau roman de Cécile Chomin, "Le doux parfum des souvenirs" Boulevard des Passions a le plaisir de participer à un blogtour, accompagné d'autres blogueuses dont vous avez sûrement déjà entendu parler! Dès aujourd'hui, et jusqu'au 10 juin, le roman sera mis à l'honneur chaque mercredi avec le partage de la chronique des participantes au blogtour, ainsi qu'une petite surprise que vous découvrirez en fin d'article !

Mais reprenons les choses depuis le début, voulez-vous ? Et commençons d'abord pour parler de ce merveilleux roman qu'est "Le doux parfum des souvenirs"... 

******************

CHRONIQUE

"Le doux parfum des souvenirs" est le tout dernier roman de Cécile Chomin, et c'est un très beau récit qui m'a tout à la fois transportée et bouleversée.

Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Morgane, narratrice à deux voix : la Morgane d'aujourd'hui, maman d'une jeune adulte et amie fidèle d'une certaine Sonia, et la Morgane du passé, que l'on découvre toute jeune adolescente au début du livre et que l'on voit grandir au fil des pages. Si je parle de deux voix, c'est parce que, poussée par Sonia, Morgane va replonger dans le passé, et redécouvrir le journal intime dont elle a entamé la rédaction l'été de ses treize ans, en 1987. À l'été 2020, Sonia et Morgane vont remonter le fil du passé car Sonia veut essayer de comprendre pourquoi Morgane est telle qu'elle est aujourd'hui, sentant bien que son amie ne lui a pas tout dit ...

Comme Sonia, on est complètement immergés dans le récit de cette adolescente qui raconte chacun de ses étés passés à Mauguio, petit village du sud de la France, à côté de Montpellier. Morgane décrit ce petit village à la perfection, avec ce folklore lié à ces fêtes "votives", sur fond de virées entre amis, de bals sur la place du village, dans une ambiance de feria. Elle n'écrit dans ce journal que pendant cette semaine bénie, aussi, son journal est témoin de ses premiers émois, ses premiers sentiments de liberté, ses disputes avec sa meilleure amie, ses premières cuites aussi ... et toutes les folles aventures qu'une jeune fille de son âge peut vivre, lors de tels étés. Ces longues pages du journal de Morgane sont imprégnés de la chaleur du Sud, de cette ambiance de fête, et on retrouve en fil rouge de tout le roman des références musicales qui accompagnent notre lecture à la perfection (et qui nous rappellent des souvenirs !). Bien évidemment, les tourments amoureux occupent une large part de la vie de Morgane, et on va suivre toute sa vie amoureuse au fil des ans. Je ne spoilerai pas, mais disons qu'on découvre une histoire d'amour très puissante, émouvante, et bien évidemment très compliquée.

Ce roman nous parle d'amour et d'amitié, mais aussi de nostalgie et de relations familiales ; il est porté par la superbe plume de Cécile Chomin qui fait ici preuve d'un talent éclatant, car on peut vraiment sentir une évolution dans le journal de Morgane au fil des ans, sans que cela ne soit artificiel. C'est vraiment un roman qui nous transporte dans le Sud, on a l'impression de sentir l'odeur de ces fameux laurier-rose, de sentir la chaleur de ce soleil sur notre peau, de nous déhancher au son des tubes de l'été des années 80-90 ... J'ai vraiment eu la sensation que l'on pouvait vraiment ressentir la nostalgie et l'amour de l'autrice pour ce village qui existe réellement, et pour les propres souvenirs dont elle s'est inspirée pour ce livre. 

L'autrice nous offre vraiment un beau roman, un livre qui se dévore, où les pages se tournent toutes seules, où l'on s'attache aux personnages, avec en prime, une bouffée d'air frais et d'évasion, carrément bienvenue en ces temps ... contrariés. 

Sans surprise, c'est donc une lecture coup de coeur, un très bon roman que je recommande chaudement !

                                                     


******************

Chose promise, chose due ! L'heure est maintenant venue de vous dévoiler la surprise ! Chaque mercredi, Cécile Chomin nous fera l'amitié de répondre à deux questions que nous lui avons posé, nous donnant ainsi rendez-vous toutes les semaines jusqu'au 10 juin, à l'image d'une Morgane qui retourne chaque été à Mauguio, Cécile Chomin vous donne rendez-vous chaque mercredi sur les blogs participants !

******

DEUX QUESTIONS À ... CÉCILE CHOMIN !


Teniez-vous vous-même un journal intime lorsque vous étiez ado ? Si oui, cela a-t-il influencé votre écriture pour ce nouveau roman ? Oui et … non. Je m’explique. Quand j’ai rencontré mon mari, ma maman m’a fait passer un carton avec des affaires d’enfance et je suis tombée sur mon journal intime… je ne me rappelais pas du tout que j’en tenais un ! Malheureusement la lecture a été assez douloureuse car je n’ai pas eu une enfance complètement innocente et heureuse. Bref, je me suis rendue compte que l’écriture était en moi depuis bien longtemps, il suffisait juste que la « nouvelle Cécile » couche par écrit de manière indélébile les bons côtés de sa vie d’adulte et la revanche qu’elle avait pris sur la vie en décidant de la croquer à pleine dent. « Sucez la moelle de la vie mais n’en avalez pas l’os » dixit mon professeur préféré monsieur Keating. ;)

Parmi toutes les héroïnes nées sous votre plume, quelle est celle qui vous ressemble le plus ?
Alors me permettrai-je une autre référence ? Ouiiii ! C’est un peu comme des horcruxes  J’ai déposé une part de mon âme dans chacune d’elles (mais sans tuer personne par contre promis !). Mes traits dominants : Lydia ("Hot Love Challenge") est forte, joyeuse, malchanceuse, Maïa (dans le tome 2) est passionnée de voiture et de bon vin et pas foutue de retenir un prénom, Charlize ("Pretty Wife)" est déterminée et ne laisse rien au hasard, Emma (Les 12 folies d’Emma) est perdue, se construit pas à pas et ne voit pas toujours ce qui est sous son nez, dans 7 bonnes raison de rester célibataire je ne vais pas toutes les citer mais elles ont toutes cette amitié qui les lie, cette volonté de vivre et de croire que tout est possible. Et enfin Morgane ("Le doux parfum des souvenirs") : Morgane c’est ma jeunesse. Morgane c’est mon cœur fragile d’enfant, pour d’autres raisons mais les conséquences sont les mêmes. Morgane c’est la soif de vivre un monde qu’on a touché du doigt, c’est la volonté d’écrire son histoire, c’est danser sous la pluie. Allez, je vote pour Morgane !

*******

Retrouvez le résumé et les avis sur le forum Boulevard des Passions


À propos de l'auteur