Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

Les remparts de Saint-Valery de Paul d'Hayures

Swolen | Publié le mer 28 Avr 2021 - 21:27 | 916 Vues

Il s’agit du deuxième roman de Paul d’Hayures, publié dans la collection Aliénor. Cette dernière est dédiée à la romance historique, plutôt marquée roman historique, avec un fort caché régional. Le roman se déroule dans la ville fortifiée de Saint Valéry sur Somme, en Picardie.

Si vous suivez cet auteur, Les remparts de Saint-Valéry est lié son premier roman, Complot en forêt de Crécy. Puisque l’héroïne du présent roman est la fille des protagonistes du premier roman. Toutefois, ces histoires peuvent être lues de manière indépendante.

Paul d’Hayures nous plonge en immersion dans cette France du 16ème siècle, ses mœurs, ses costumes, sa hiérarchie sociale. L’auteur s’appuie sur un solide cadre historique, et nous livre un récit mêlant faits et personnages historiques, à ses personnages fictifs. Allant jusqu’à dépeindre avec précision les personnages secondaires pour nous offrir un tableau réaliste et complet, comme-ci nous y étions.

Alixe vit le destin des jeunes filles de la haute société, promise à un homme, à l’âge de 17 ans pour un mariage de convenance. Sauf qu’Alixe n’a pas tout à fait été élevée comme les convenances de l’aristocratie l’exigent. En effet, elle vit depuis toujours avec son oncle et sa tante. Alors que sa tante lui apprenait les manières qui siéent à une jeune fille de son rang. Son oncle, lui, mayeur de Saint Valéry et négociant, a pris la place d’un père pour elle et lui a transmis ses compétences en matière de négoce.

Sa première rencontre avec le nouveau Seigneur de Saint Valéry, son futur époux n’est pas pour la rassurer. L’homme paraît plutôt rude et distant au premier abord. Mais leurs premières rencontres laisseront entrevoir de nombreux points communs entre eux et feront vite disparaître les à priori.

C’est un roman dépaysant (un peu moins lorsque l’on vit en Picardie !), l’auteur joue entièrement la carte du roman historique par le vocabulaire employé, les intrigues liées à l’époque (les guerres de religion entre protestants et catholiques) et le décor de cette ville portuaire accueillant une population de diverses couches sociales.

C’est un récit qui monte en puissance. L’auteur pose tout d’abord le décor, les personnages, puis l’intrigue démarre de manière anodine mais s’amplifie pour un final ébouriffant, que je n’ai pu lâcher avant la fin !

C’est un vrai plaisir de découvrir cette belle plume picarde, ainsi qu’un pan de l’Histoire de France.

À propos de l'auteur