Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

Premières impressions - Auckland Med #1 de Jay Hogan

Swolen | Publié le dim 11 Avr 2021 - 12:40 | 875 Vues

Dans la première scène du roman, nous faisons la rencontre de Michael et cela nous donne la mesure de la suite, c’est mui caliente ! Et lorsque Josh fait son entrée, là ça devient vraiment intéressant… Car, chers lecteurs et lectrices, nous sommes en présence d’un ennemies to lovers.

Josh et Michael se rencontrent dans un club. Josh vient d’arriver pour une intervention, il est maître-chien pour la police d’Auckland ; et Michael est dans ce club pour… prendre du bon temps ! Alors que ce dernier adopte son attitude de petit malin arrogant, il n’en faut pas plus pour que les échanges entre les deux hommes s’électrisent.

Michael est médecin urgentiste, il s’est installé à Auckland suite à un gros passage à vide (il traîne de grosses casseroles). Il se plaît dans une vie sans attache, passant d’un amant à un autre. Lorsqu’il rencontre Josh, c’est un renversement qu’il ne veut pas s’avouer.
Du côté de Josh, l’attraction est forte mais Michael représente tout ce qu’il fuit : arrogant, peu fiable, dragueur.

La narration s’alterne de Michael à Josh, ce qui nous permet de voir leur évolution.
Lorsque la tension explose entre eux, elle laisse place à la douceur, de quoi réchauffer nos petits cœurs pour l’hiver…

On retrouve tous les ingrédients des romances contemporaines MM du moment : de l’attraction, de la tension, des personnages un peu torturés. Ils ont tous les deux des choses à régler pour pouvoir avancer. Le déroulement de leur relation ne sera pas si simple.
On découvre aussi de nombreuses scènes intimes très bien écrites.
Le tout enrobé d’une petite intrigue avec quelques scènes d’action bien menées, même si cela reste peu développé.
Jay Hogan nous baigne dans deux univers : policier et hospitalier. Et partage avec nous quelques éléments de la culture néo-zélandaise.

Une série que j’aurai plaisir à suivre !

À propos de l'auteur