Navigation


 Les articles de BdP


 Retour au forum

Boulevard Des Passions, le Forum.   

Le petit café des grands romantiques de Tash Skilton

Zazazoo | Publié le dim 14 Fév 2021 - 14:28 | 1010 Vues

Si comme moi, vous aimez les comédies romantiques newyorkaises, alors ce livre vous plaira ! Avec ce Petit café des grands romantiques, le duo d'autrices Tash Skilton nous conte une comédie dans la plus pure tradition newyorkaise, en forme d'hommage aux soeurs Ephron, à qui l'on doit les plus beaux films de ce type, si vous voulez mon avis. D'ailleurs, Miles, le héros, se considère comme une sorte de double de Harry (Quand Harry rencontre Sally, ça vous dit quelque chose ? ^^), et effectivement, on retrouve dans ce personnage le même mordant, le même côté désabusé qu'avait Harry.

On est donc dans une RomCom en partie épistolaire, avec la majestueuse ville de New York pour toile de fond. Miles et Zoey sont des Cyrano des temps modernes, ils prêtent leurs mots à des trentenaires trop occupés (et/ou pas assez doués) pour communiquer via les applications de rencontre plus sérieuses que Tinder. D'ailleurs, si étrange et absurde que ça puisse paraître, ça ne m'étonnerait même pas qu'il existe réellement un marché de ghostwriters pour ce type d'écrits. Miles et Zoey bossent pour des boîtes concurrentes, et on peut dire qu'avec leurs derniers clients en date, ils donnent de leur personne, au point de franchir la ligne rouge et de laisser la frontière entre réalité et fiction se brouiller.

En parallèle de ce flirt en ligne, dans la "vraie vie", Miles et Zoey se connaissent, et passent une grande partie de leurs journées à se bagarrer pour obtenir LA table qu'ils convoitent au Café Crudité. Leurs chamailleries sont très amusantes, c'est à se demander comment Evelyn, la barista, fait pour ne pas leur mettre à chacun une paire de claques, ou, à défaut, les mettre au coin!  

On découvre progressivement les personnages, on suit leurs états d'âme, leurs craintes, leurs espoirs, et j'ai trouvé que c'était assez bien développé sur ce point. La plupart des chapitres s'ouvrent sur des mails envoyés par les patrons des héros, et comment dire ... Ceux de Clifford sont carrément déjantés ! Cela créé un contraste avec ce qui suit, et permet de suivre en fil rouge une partie de la vie professionnelle des héros (et de leurs patrons !)

Si j'ai apprécié globalement le livre, je reste quand même perplexe face à certaines scènes qui sont complètement improbables (mais drôles), et ça m'a parfois donné l'impression de lire deux romans en un. Je ne sais pas si c'est dû au fait que c'est un livre écrit à quatre mains, mais parfois je trouvais le contraste trop fort entre la douceur et le "normalité" d'une bonne partie du livre, et ces scènes complètement WTF, notamment les mails de Clifford ... 

Au final, ce que j'ai préféré, ce sont les scènes au café (surtout celles du début !) et la beauté de la ville de New York, si bien mise en avant, de façon beaucoup plus confidentielle que dans les comédies romantiques, et qui m'a donné une sacrée envie d'y retourner ! 

Retrouvez les avis sur le forum Boulevard des Passions

À propos de l'auteur