Brute de Kim Fielding

Aller en bas

Brute de Kim Fielding

Message  Penny le Dim 24 Aoû 2014 - 12:22

Brute
de Kim Fielding





Résumé: (trad' BdP)
Brute mène une vie solitaire dans un monde où la magie est monnaie courante. Il incarne plus de 2 mètres de laideur et d'origines louches. Personne, y compris Brute, attend de lui plus que du travail physique. Mais les héros revêtent plusieurs formes et tailles, et quand il se retrouve mutilé après avoir sauvé un prince, la vie de Brute change radicalement. Il est convoqué pour servir au palais de Tellomer en tant que gardien pour un prisonnier bien singulier. Cela paraît facile mais s'avère en fait être le challenge de sa vie.
La rumeur dit que le prisonnier, Gray Leynham, est un sorcier et un traître. Ce qui est sûr, c'est qu'il a passé des années dans la misère: aveugle, enchaîné, et rendu quasiment muet par un bégaiement extrême. Et il rêve de la mort des gens - des rêves prémonitoires.
Alors que Brute s'habitue peu à peu à la vie au palais et apprend à connaitre Gray, il découvre sa propre valeur, d'abord en tant qu'ami et homme puis en tant qu'amant. Mais Brute apprend aussi que les héros font parfois des choix difficiles et que faire ce qui est juste amène parfois son lot de dangers.

Paru le 3 décembre 2012 chez Dreamspinner Presss
Sortie VF le 7 octobre 2014

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5476
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Penny le Dim 24 Aoû 2014 - 12:24

Voilà un héros que je n'oublierai pas de sitôt! Dans le résumé, il est dit que Brute incarne la laideur et vit dans l'indifférence générale. C'est faux! Brute est à mon sens le héros le plus doux, le plus gentil, le plus aimant et le plus attachant de la romance M/M!
Ce roman constitue donc un petit coup de coeur, mais ce n'est pas tellement l'histoire qui m'a faite chavirer, mais réellement ce héros atypique et tellement beau à mes yeux!

Brute a été élevé dans la misère la plus totale. Fils d'un voleur pendu et haut et court et d'une prostituée qui s'est donné la mort juste après celle de son mari, il a ensuite été recueilli par son oncle. Enfin, recueilli... Placé de force plutôt... Il n'y aura connu que mépris, coups, faim et solitude. Nous faisons sa connaissance alors qu'il est assimilé à une bête de somme sur le chantier de construction d'un pont. Le travail de Brute: transporter tout ce qu'il y a de plus lourd et de plus difficile. Peu importe qu'il se blesse en passant. Le soir, c'est dans une taverne semblable à celle tenue par les Thénardiers de Victor Hugo qu'il rentre: spolié, sous-nourri, ignoré, injurié et reclus dans une chambre pourrie, avec un lit trop petit pour lui.

Mais tout change le jour où le prince Aldfrid vient en visite sur le chantier, et manque se tuer en faisant une chute depuis un sol instable. Brute se précipite à son secours, et perd la main gauche... Cet acte de bravoure lui vaudra de s'attirer l'attention du prince, et Brute sera dorénavant employé au palais royal pour y assurer la garde d'un prisonnier bien particulier: Gray Leynham, dont on dit qu'il est fou, sorcier, traître...
Cela ne rebute pas notre héros qui de toute manière le dit lui même "n'a nulle part autre où aller". Cet emploi lui assure un toit chaud, un lit confortable et à sa taille, des repas fixes et copieux, et des amitiés naissantes avec des travailleurs du château.

Peu à peu, Brute va comprendre pourquoi Gray est pieds, mains et cou enchaînés: il se réveille la nuit en rêvant de la mort de gens. C'est ce qui lui aura valu de se faire maltraiter par ses gardiens précédents, qui ont vu en lui un monstre qui fait peur... Mais pas Brute. Brute, lui, va être le seul à s'occuper de lui, s'en préoccuper, ou tout simplement lui parler...
De là naîtra une amitié, qui deviendra peu à peu une relation chargée en émotions fortes, en amour, en loyauté et en altruisme.

J'ai aimé l'histoire dans son intégralité. Depuis les débuts assez durs mais jamais larmoyants, avec l'évolution de la vie et des relations de Brute, jusqu'à la fin héroïque et avec la juste dose de beauté nécessaire à une fin idéale... Depuis la narration presque enfantine de Kim Fielding jusqu'aux phrases les plus profondes égrainées deci delà dans le roman (dont je vous mets un exemple ci-dessous)... J'ai tout aimé.

Extrait:

“Don't you d-dare say you're ugly or stupid or worthless. Don't you dare! Y-you’re a giant because an ordinary man’s body is t-too small for what you are."
VF:
"Je t'interdis d-de dire que tu es laid ou stupide ou sans valeur. Je te l'interdis! T-Tu es un géant parce qu'un corps d'homme normal est t-trop petit pour ce que tu es."

Ici, on ne parle pas de sexualité ni même de sensualité, on parle de beaux sentiments qui font du bien à l'âme. Les amatrices de sensations fortes et d'érotisme passeront donc leur chemin, parce que ça n'est pas le but du livre. Le but est de parler d'un homme qui va découvrir l'amour, sous toutes ses formes.

J'ai pourtant été assez vexée au début, quand j'ai lu que le seul homme à aimer Brute est un aveugle... J'ai trouvé ça cliché, facile, et m'a presque déçue... Mais Gray a su se montrer à la hauteur de son amant, son handicap finit par passer au second plan, et la relation entre les deux ne laisse plus sa place à ce détail.
Et quand on finit par apprendre les raisons de la détention et de la cécité de Gray, il en devient très attachant, parce que c'est un homme qui a lui aussi souffert. Kim Fielding reprend le principe très connu mais assez efficace du miroir aux émotions, selon lequel seule une personne qui a souffert peut comprendre profondément une autre personne blessée. Et ça finit par vraiment marcher!

Bref, c'est un petit coup de coeur que ce roman! Kim Fielding a réussi à créer un personnage attachant, beau, bon, généreux, mais jamais simplet, ridicule ou lourd. Elle met en scène une très belle histoire, un conte de fées M/M, une épopée héroïque, l'itinéraire d'un homme qui découvre la beauté des choses, une histoire dont les enfants pourraient tirer plusieurs concepts essentiels: la beauté intérieure, l'acceptation de soi et des autres, l'amour, la bravoure, l'honneur, la bonté, la générosité, la tolérance... Brute, c'est un concentré de toutes ces belles choses qui ont tendance à se perdre.

Ma note: 4.5/5

Dernière chose: la traduction VF de ce roman a été confirmée par Dreamspinner Press, mais nous n'avons pas encore de date. Celles et ceux qui sont curieux de découvrir cette très jolie histoire pourront le faire bientôt!  Wink

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5476
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Isatis le Mer 24 Sep 2014 - 19:14

Sortie en VF prévue le 7 octobre 2014 Very Happy

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8660
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Penny le Mer 24 Sep 2014 - 19:55

@Isatis a écrit:
Sortie en VF prévue le 7 octobre 2014 Very Happy
 Comme je suis contente!! 

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5476
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Lena Polskaia le Sam 11 Oct 2014 - 9:46

Chronique réalisée pour Bite me if you can

Attention, coup de cœur assuré !
Il était une fois dans un royaume lointain, un orphelin fils d'un voleur et d'une putain, méprisé, maltraité et battu, qui devint aussi grand et vilain qu'un ogre. Il ne fut plus battu, mais toujours méprisé, on l'appela Brute et on le traita comme une bête de somme, sans âme et sans émotion. Au point que Brute lui-même finit presque par y croire, renonçant à essayer de faire comprendre qu'il était un être humain, renonçant à espérer. Il était une fois un très beau jeune homme appelé Gray, charmeur et un peu vaniteux, qui tomba amoureux d'un joli prince, mais en fut séparé. Par arrogance, il fit un marché avec les Dieux, par orgueil blessé, il commit une erreur, et il en paya le terrible prix. Enchaîné depuis des années dans une geôle, négligé, affamé, aveuglé, parfois battu, ses nuits sont agitées de cauchemars, dérisoire et terrible cadeau des Dieux. Lui aussi a renoncé à l'espoir, et oublié qu'il était humain, bien que la folie n'ait pas voulu de lui. Et puis, il y a le Prince. Ce Prince joli et sympathique, un peu frivole mais sincère, qui n'a rien pu ou rien osé faire pour son ami tombé si bas, qui ne sait pas où est sa place en ce royaume. Ce Prince maladroit qui manque se tuer dans le village de Brute, et dont le géant va sauver la vie, risquant la sienne et perdant un membre dans l'aventure. Mais gagnant en récompense un emploi: gardien de ce mystérieux prisonnier. Et c'est ainsi que tout bascule, pour la Brute et le Prisonnier. Brute est vêtu de neuf, nourri, logé et bien payé, et pour la première fois de sa vie, accepté. Par les gardes avec qui il s'entraîne, par Aly l'adorable cuisinière, par Warin l'adolescent effronté. Il s'épanouit, s'autorise de nouveau à rêver, il apprend à lire... Et laisse parler toute la sensibilité, la compassion, la tendresse et l'humanité qu'il a en lui, et qu'il n' a jamais pu exprimer, envers son prisonnier, ce terrible sorcier que l'on dit traître à la couronne, mais que lui ne voit que comme un homme endurant de terribles souffrances. Un petit geste en amène un autre. Un peu d'eau fraiche, un surplus de nourriture, une couverture chaude. Quelques paroles, et puis bercer ce corps tremblant lors de ses terribles rêves, lui fredonner des berceuses pour l'apaiser, le laver, le toucher... Sans le savoir, sans même y penser, Brute est encore en train de sauver une vie, celle de Gray, de le rattraper dans son interminable et mortelle chute, de le ramener vers l'humanité, de le ressusciter à l'état d'homme. Il n'y a plus de Brute et de Prisonnier, mais deux hommes qui deviennent amis, puis amants, deux hommes qui s'aiment et trouvent un équilibre. Tout pourrait être bien ainsi. Être aussi heureux que possible aussi longtemps que possible, c'était plus que ce que Brute n'avait jamais osé espérer, mais malgré tout, ce n'est plus assez. Délivrer Gray de ses chaînes, celles scellées par les hommes comme celles mises par les Dieux , il y songe, même s'il sait qu'il y aura un prix à payer, dont le moindre n'est pas de trahir la confiance du prince, abandonner ses nouveaux amis et renoncer à une vie paisible où il est accepté. Mais comme le dit Gray à Brute « tu es un géant parce que le corps ordinaire d'un homme aurait été trop petit pour ce que tu es ».

Impossible de ne pas succomber à la beauté de ce conte de fée. Qui comme tous les vrais contes, ne se contente pas de nous narrer une belle histoire de géant, de prince et de prisonnier, une véritable aventure et une sublime histoire d'amour, mais nous parle de nous. Nos vies, nos erreurs, nos blessures. Ce qu'est être un monstre et ce qu'est un héros. Comment le regard des autres nous façonne, peut nous mutiler, ou nous faire redevenir humain; Ce que l'amour nous apporte. C'est aussi un rappel, que chaque action a une conséquence, que chaque bienfait se paye, que toute chose a un prix dans la vie. Brute, c'est tout cela à la fois, sans aucune pesanteur ni moralisme, tout en légèreté, en tendresse et en chaleur humaine. L'auteur aurait pu nous faire sangloter, user des tombereaux de mouchoirs en nous racontant la vie d'Aric et de Gray. Ce n'est pas son choix. C'est tout en délicatesse que les émotions nous traversent, tristesse, joie, compassion, soulagement, amusement, inquiétude, et c'est presque sans s'en rendre compte que l'on se retrouve par moment de la buée dans la yeux. La romance est superbe, qui prend son temps pour se développer, l'histoire magnifiquement menée, sans ralentissement, sans baisse de rythme, jusqu'au mot FIN. Les personnages sont inoubliables, Brute en tête, mais Gray également. Sans oublier le prince par qui tout arrive, et se termine. Un roman sublime, à lire absolument !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5

avatar
Lena Polskaia
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 242
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  lilitth le Sam 11 Oct 2014 - 10:18

Quelles magnifique chroniques ! les filles vous m'avez convaincu il va finir dans ma PAL ce petit 
avatar
lilitth
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1029
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 31
Localisation : Dans un livre :)

http://lilitthbook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Penny le Sam 11 Oct 2014 - 10:27

Lena, tu nous as encore sorti un avis dont tu as le secret, long, beau et plein d'amour. Brute (le livre comme le personnage) est vraiment à part, et tellement touchant...
Lilith, oui, jette-toi dessus, c'est un vrai conte de fées dont on sort avec le sourire, des soupirs... On finir tout simplement heureux avec Brute...

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5476
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Pristi le Sam 11 Oct 2014 - 11:20

Si je ne venais pas juste de le faire, l'avis de Lena me donnerait envie de le lire !!!

C'est vrai que c'est un très joli conte !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2816
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 42
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

un coup de coeur

Message  Eric R. alias Toshokan le Dim 28 Déc 2014 - 15:50

Il y a des livres qui vous marquent d’une empreinte forte et Brute en fait parti.
Brute est un homme au physique peu commun et qui fait soit l objet de la risée des autres soit leur fait peur. Pourtant malgré cela il se contente de vivre et d observer d’un air fataliste les réactions des autres. Il ne semble rien attendre de positif de la vie en dehors de quelques rares moments de plaisir dans la capitale où il peut assouvir son désir des hommes. Mais en vérité ces moments sont plus hygiéniques qu’autre chose car son physique cause toujours des réactions négatives.
L’auteure nous dépeint ici un personnage auquel on s’attache et pour qui on ne veut qu’une chose qu’il trouve le bonheur et soit accepté. C’est un beau conte qui est composé là et la douceur et la candeur des actions de Brute malgré son nom sont autant de choses qui nous font craquer.
L’action suit un cheminement tels les grands contes que nous connaissons tous. On se complaît dedans et cette saveur sucrée aiguise notre appétit. Et une morale est présente dans l histoire : ne pas se fier aux apparences … Je ne vous dirais rien de plus sur l’histoire en elle même car ce serait gâcher votre plaisir de vous spoiler. Ce livre se déguste et on y revient sans jamais en être rassasié
Vous l’aurez compris c’est un réel coup de cœur et je n’ai qu’une chose à vous dire foncez et succombez au charme de ce personnage atypique. Pour moi cette auteure est un de mes auteurs préférés. Je n’ai qu’une hâte lire d’autres romans d’elle. Déjà housekeeping m’avait plu.
avatar
Eric R. alias Toshokan
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 17
Date d'inscription : 28/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  LaMarquise le Sam 23 Jan 2016 - 19:13

J'ai eu un petit coup de coeur pour ce livre. Je ne m'attendais pas à l'aimer autant, ça prouve hélas, que je suis une des personnes qui jugent un livre par sa couverture, étant donné que je n'aime pas celle de ce bouquin.
La première surprise était le style d'écriture de l'auteur, simple mais délicat, on ressent les sentiments du personnage principal, Brute, avec précision. J'ai d'ailleurs eu mal au coeur pour lui dès les premières pages.
Brute m'a rappelé Quasimodo, le bossu de notre dame.. s'il n'est pas bossu, il est tout aussi moche. Il est gigantesque, affiche un air débile et effraie ceux qui ne le connaissent pas. Mais à l'intérieur, il a une âme princière. Magnifique.
Il aide tout ceux qui l'entourent, pas pour être un héros, mais simplement parce qu'il peut le faire.
Ce personnage est d'une rare générosité, tendre et aimant, extrêmement humain, il passe outre les remarques méchantes des gens, ainsi que sa propre opinion sur lui même et se rend utile là ou il peut. Mais il est si seul et manque cruellement d'affection, et il n'a jamais eu d'amis.
Gray Leynham est le prisonnier qu'il doit garder suite à son recrutement au palais.
Il est aveugle, maigre, affamé et maltraité. Mais surtout, Terrifié et désespéré.
Gray prédit la mort des gens dans son sommeil, plus que ça, il vit lui même ces morts chaque fois.
A chaque cauchemar, il hurle, il sanglote, il supplie.. Et ça effraie tous les gardes qui doivent rester avec lui. Certains réagissent mal et le frappent. Tous finissent par le fuir un jour. Abandonnant leur poste l'un après l'autre.
Brute est différent, là ou les autres méprisent Gray, lui a mal pour lui. Il essaie d'alléger ses souffrances le plus possible. Il lui donne tout ce qu'i peut pour l'aider. un couverture, un bain, de la nourriture... Mais ce qu'il lui donne de plus important, c'est sa compassion et sa tendresse.
Ces deux là sont nécessaires l'un à l'autre, chacun garde l'humanité et la paix de l'autre. Et ce n'est qu'ensemble qu'ils peuvent être heureux.
J'ai beaucoup aimé cette histoire, ainsi que les personnages secondaires, notamment Alys et son adorable frère Warren..
Je note cette lecture :  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation .25/5 et conseille celles qui hésitent à la lire à cause de la couverture de foncer.
avatar
LaMarquise
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 661
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 27
Localisation : La tête plongée dans un livre, l'esprit dans un monde lointain.
Humeur : Juvénile et coquette

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Agalactiae le Dim 18 Sep 2016 - 20:41

Je ne parlerai pas de l’histoire car le synopsis en dit suffisamment voire même de trop.
 
Brute c’est une histoire magnifique d’un homme qui va découvrir l’amour, mais pas juste celui avec un grand A, mais l’amour dans tous les sens du terme.
 
Brute c’est en quelque sorte un conte de fée : deux hommes abîmés, estropiés et rejetés qui se trouvent.
 
Brute c’est aussi le nom d’un homme difforme et immense, un ogre, un géant, qui se croit diminué, ne pensant pas mériter le bonheur et la reconnaissance de ses semblables.
 
Je suis tombée amoureuse de ce personnage absolument unique et atypique. Les gens le trouvent peut-être laid et stupide mais il est magnifique à l’intérieur et d’une grande présence d’esprit. Il partage et aime sans compter. Il a un cœur proportionnel à sa taille.
Pour citer l’auteur, Brute est "un géant parce que le corps d’un homme ordinaire aurait été trop petit pour ce [qu’il est]". Je trouve cette phrase sublime, elle résume à merveille ce personnage 
 
La relation entre les deux héros est belle et douce… elle nait, évolue petit à petit pour prendre une dimension énorme. Un amour sincère et pur.
Que de beaux moments magiques et doux. De la sensualité et de l’amour.
 
Chaque personnage gravite autour de Brute. Ils ont chacun leur rôle à jouer et leur importance dans l’évolution de celui-ci, de manière directe ou indirecte. Un regard, un geste, une main tendue, un sourire, un bon repas, un bon matelas… toutes ces choses qui semblent peu mais qui représentent tellement pour Brute.
 
Les mots me manquent... Je ne sais pas quoi dire d’autre à part que j’ai adoré lire cette histoire, du début à la fin… C’est une belle aventure qui m’a fait rêver, qui m’a émue… Gray et Brute sont des personnages plus que charismatiques et attachants, ils m’ont vraiment touchée.
Ils me trottent encore dans la tête et je pense que je ne les oublierai pas de sitôt. J’en aurais aimé encore plus, plus de pages, plus d’eux…
 
J’ai eu envie de relire ce livre immédiatement après l’avoir fini… J’ai déjà relu quelques extraits… Je le relirai avec le plus grand plaisir.


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation , 8 / 5

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 1939
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  bbbox le Mar 25 Oct 2016 - 7:29

Très belle histoire. Tout en Douceur, en Amour et en Gentillesse.
J'aime brute et sa grandeur d'âme.
Il est vraiment superbe ce livre. Tous les personnages sont fabuleux.

J'ai adorée et je le relirai.

Merci pour vos commentaires qui m'ont permis de le lire et quelle belle découverte  

Un vrai marshmallow !!!

coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation /5

bbbox
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 241
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brute de Kim Fielding

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum