Midnight Rainbow 1 : L'arc-en-ciel de minuit de Linda Howard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Midnight Rainbow 1 : L'arc-en-ciel de minuit de Linda Howard

Message  Pimprelune le Jeu 31 Juil 2014 - 11:21

Série Midnight Rainbow - 1 : L'arc-en-ciel de minuit

de Linda Howard





Résumé : Gregory Sullivan n'a eu aucun mal à trouver l'endroit où l'on retient Jane prisonnière... Mais comment la délivrer ? Elle est étroitement surveillée, pourtant il doit absolument la faire sortir du Costa-Rica.
Lorsqu'il arrive enfin jusqu'à elle, il se trouve face à une tigresse prête à se battre. Dût-il l'assommer, il l'emmènera avec lui.

Commence alors une fuite éperdue à travers la jungle traîtresse, où le guerrier aux yeux d'ambre et la jeune femme rieuse trouveront bien plus que l'aventure...

Pimprelune
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4368
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 49
Localisation : AIX EN PROVENCE
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Midnight Rainbow 1 : L'arc-en-ciel de minuit de Linda Howard

Message  Pimprelune le Jeu 31 Juil 2014 - 22:41

Mon avis : Première chose qu'on peut noter, c'est que la couverture reflète bien le physique des personnages, et qu'elle me plaît pas mal graphiquement  avec un
a-priori personnel:
j'aime pas les blonds, hélas  Mad
...
Nous avons - d'entrée de jeu - le héros Howardien qui se présente comme le sauveur de la belle... mais il y a un os : Gregory Sullivan pensait tomber sur une poupée pourrie-gâtée, et il va se prendre une dérouillée car Priscilla-Jane est sur le point de se faire la belle.
Ayant été - épisodiquement - la partenaire d'un espion qui avait mis la main sur un microfilm faisant l'objet (informations sensibles contenues) de bien des convoitises, Jane Hamilton Greer se retrouve l'hôte forcée d'un dignitaire Costaricain, Manuel Turego, qui pense ainsi apprendre où l'objet est, puisque l'agent secret a passé l'arme à gauche.

J'ai trouvé le début du roman fortement capillotracté (pour ne pas dire incompréhensible  Rolling Eyes ) et on peut se demander ce que la jeune femme vient faire dans cette histoire, mais passons.
Lassé (et surtout mortellement inquiet pour sa fille) des tergiversations des hommes politiques qui ne veulent pas lever le petit doigt pour obtenir le rapatriement de cette civile, James Hamilton Greer prend les choses en main et fait appel aux services d'un ancien agent secret réputé contre un joli pactole.
L'ancien supérieur de Sullivan - Kell Sabin (retenez bien le nom, c'est le héros du prochain tome  Very Happy ) - en missions top-secrètes lui fait également comprendre que le but est de récupérer le microfilm à tout prix et qu'il compte sur lui pour que Priscilla-Jane soit sortie du Costa-Rica avant de finir en viande froide quand Turego se rendra compte qu'elle n'a aucune utilité dans la recherche des documents secrets. Bon, le plus drôle, c'est que tout le monde est dupe de
l'autre, ne voulant voir que les apparences...:
la jeune femme étant une petite futée qui roule tout le monde dans la farine Hahaha Smile 

Je suppose que pour poser les bases de cette série, il était indispensable de nous
offrir:
saouler  tusors 
ce long préambule explicatif pour - EN.FIN - rentrer dans le vif de l'intrigue de cette histoire : en tout cas, ne vous y trompez pas, si Linda Howard est censée être un maître es-romantic-suspense, moi, j'ai trouvé ça rasoir et l'ennui qui m'a saisi a sans aucun doute amoindri mon intérêt pour la suite du roman.
Finalement, Gregory va mettre la main sur la jeune femme et - manu militari - l'entraîner avec lui dans la jungle pour essayer de lui faire regagner les États-Unis. Et là encore - en promiscuité forcée - Jane et Gregory vont tomber dans les bras l'un de l'autre, mais après moult et moult et moult hésitations --> C'est longuet, insipide et lassant, ça dure les 3/4 du récit pour finalement se réveiller un peu quand Turego les rattrape : on assiste alors à un joyeux
fouillis:
"Elle m'a trahi"/"Je l'aime, je vais tout faire pour le sauver"/"Je vais la mettre plus bas que terre"/"Attends voir, ta non-confiance, tu vas la regretter" tusors 
entre les 2 héros et pour conclure, on va savourer
la fin:
le fait que la "jolie poupée gâtée-chérie" a plus d'un tour dans son sac... pour en faire baver à ce grand costaud  Twisted Evil 
qui rehausse le niveau de ce tome  Okay 

Ma Note :  coeur Evalluation   coeur Evalluation   coeur Evalluation  , 25 / 5 pour le final, le personnage féminin qui ne se laisse pas marcher sur les pieds (ça se confirmera encore plus dans la suite de la série)... et parce que c'est un Linda Howard ??? 

Pimprelune
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4368
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 49
Localisation : AIX EN PROVENCE
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Midnight Rainbow 1 : L'arc-en-ciel de minuit de Linda Howard

Message  ninou-lilou le Jeu 4 Juin 2015 - 22:53

Je viens de le terminer et pour ma part j'ai adoré  
Les personnages sont hauts en couleur: elle est vive, pétillante et pleine de ressources. Lui est plutôt ténébreux, dangeureux, létal. La rencontre entre ces 2 êtres totalement opposés est plutôt rude (ils ne sont pas prêts de l'oublier Twisted Evil ) mais ils vont devoir apprendre à se supporter tout au long de leur cavale à travers la jungle sauvage du Costa Rica. La promiscuité et l'adrénaline dûe au danger aidant, ils ne tardent pourtant pas à se tomber dans les bras.
Il y a beaucoup d'action, je ne me suis pas ennuyée une seconde; l'humour est très présent aussi, il faut dire que Jane n'a pas sa langue dans sa poche et qu'elle déborde d'imagination quand elle se retrouve face au danger. Les reparties entre nos 2 héros sont cocasses et coriaces, j'ai beaucoup souri (pas loin du rire) pendant leurs savoureux échanges Wink
La romance n'arrive pas de suite au vu de leurs caractères opposés, mais une fois en place elle est intense et torride...
Une fois encore j'ai passé un super moment de lecture grâce à Linda Howard et compte bien continuer la série. En plus mon 1er VO était le T4 de cette série White lies et l'on y retrouve certains personnages de ce tome-ci.

Ma note est de


Midnight Rainbow
Tome 1: L'arc-en-ciel de minuit
Tome 2: L'aventure de l'amour ICI
Tome 3: La chevrolet bleue ICI
Tome 4: White lies ICI

ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9510
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “Take care of my cop.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Midnight Rainbow 1 : L'arc-en-ciel de minuit de Linda Howard

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum