Made Men - Tome 1 : Nero de Sarah Brianne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Made Men - Tome 1 : Nero de Sarah Brianne

Message  marissa le Mer 27 Mai 2015 - 11:24

Bravo pour cette lecture en vo Luxnbooks !
Ahlala, même si je n'ai pas réussi à finir le tome 2, j'ai trop hâte de lire l'histoire de Lucca et Chloe cheesygrin
avatar
marissa
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 6590
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Made Men - Tome 1 : Nero de Sarah Brianne

Message  Luxnbooks le Mer 27 Mai 2015 - 11:25

@marissa a écrit:Bravo pour cette lecture en vo Luxnbooks !
Ahlala, même si je n'ai pas réussi à finir le tome 2, j'ai trop hâte de lire l'histoire de Lucca et Chloe cheesygrin
Pour tout te dire, moi Vincent je sais même pas si je vais le lire. Mais en même temps, j'ai peur qu'il apporte des news sur Chloe cheesygrin
avatar
Luxnbooks
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1354
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 28

http://luxnbooks.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Made Men - Tome 1 : Nero de Sarah Brianne

Message  syracuse900 le Lun 1 Juin 2015 - 6:27

L'histoire se passe dans un lycée américain pour gosses de riches. Elle (c'est le prénom de l'héroïne) est pauvre, elle doit participer à ses frais de scolarité, et donc travailler le soir comme serveuse. Une nuit, alors qu'elle sort les poubelles, elle assiste à un assassinat. Elle a vu les tueurs et comprend que l'un d'entre eux est le boss de la mafia du coin.
Pas de chance pour elle, une caméra l'a filmé et le boss sait qui elle. Pas de quartier, faut la tuer. Oui, mais la petite a 17 ans et dans la mafia (oui oui je vous l'assure!!!) on ne tue pas les personnes qui ont en dessous de 18 ans. A 18 ans, on a le droit de voter, de boire de l'alcool (du moins en France) et de se faire tuer. Si vous comprenez le raisonnement, faudrait que vous me l'expliquiez.
Bon, bref, donc, le big boss a donc décidé de faire surveiller Ella jusqu’à ce qu'elle fête ses 18 ans. Et, comme son fiston, va dans la même école qu'elle (ou Elle, ah ah ah Smile ), il va donc la surveiller, … et s'il veut, il peut même la sauter (ben oui, à 17 ans on a le droit de coucher).
Le fiston, c'est Nero (oui ça sonne italien parce que dans la mafia, faut être italien, pour sur!) Nero est beau et riche. Il se tape toutes les filles de l'école (de toute façon, c'est toutes des pu…, je voulais dire des prostitués). Il se promène qu'avec ses deux potes : Amo et Vincent. C'est le club des trois, les inséparables (les trois grosses brutes du lycée, quoi… oups, j'ai dit ça moi Rolling Eyes ). Il va donc faire connaissance avec Elle (ou elle, ah ah ah, ca me fait toujours marrer) et se rend compte rapidement que la petite se fait martyriser et brutaliser depuis 3 ans et demi. Oui oui, imaginez vous en pleine zone de combat en Irak, avec des snipers cachés partout. Elle et sa copine Chloé doivent se déplacer en mode furtif ( à la queue leu-leu) dans les couloirs afin de ne pas se faire repérer. Au moment du ravitaillement, faut choisir la zone où il y a le moins de risque de se faire attaquer. ATTENTION, quelqu'un lance un missile, tous aux abris … euhhh, c'est juste un pack de lait, mais boff, missile/pack de lait, c'est pareil !!! allo quoi (passé un certain point, Nabila m'inspire) ! C'est un lycée aux Etats Unis. J'imagine même pas comment l'auteur décrirait la vie quotidienne d'un palestinien. J'ai l'impression que Sarah Brianne affectionne particulièrement le drame. Du calme, madame, faut RE-LA-TI-VISER.
Retournons à nos moutons, Nero et ses potes décident de défendre les intérêts de Elle et ils tabassent tous ceux qui se sont pris à Elle par le passé. Au final, ils tombent amoureux l'un de l'autre. Elle se retrouve au lit avec lui le jour ou elle a une commotion au cerveau. Et elle recouche avec lui le jour ou elle sort de l'hôpital (.. oui, mais c'est elle qui veut. Le petit Nero ne met pas du tout de pression. He's so sweeeeeet).

Suis je objective ??? Non pas du tout  !! j'ai détesté ce livre. Le premier point qui m'a rendu dingue c'est le prénom de l'héroïne : Elle. Mais c'est quoi ce prénom !! Et l'auteur a décidé de le mettre partout, quitte à le répéter 10 fois dans le même paragraphe : Elle a fait ci, Elle a fait ça, Nero a fait ci à Elle puis il a dit à Elle ceci… Sarah Brianne a un gros problème avec les pronoms, elle n'aime pas les She ou les I, ou alors on lui a dit que pour écrire un livre, il faut un nom (de préférence Elle), un verbe et un complément. Faut surtout pas changer !
Le deuxième détail (plutôt un énorme point négatif) qui m'a donné envie de jeter le livre par la fenêtre, c'est cette phrase. Nero parle : « You need to stop questioning me. I'm the one with the dick, and the sooner you realize that, the easier this will be. » C'est tellement romantique, vous en conviendrez, j'en suis toute chose ! Oui, c'est un petit merdeux de 18 ans qui ose parler comme ça. Faudrait peut être qu'il se réveille le bad boy. Alors il vous sort des phrases du type «Sit. » ou « Now. » Il faudrait peut être qu'il apprenne à dire des phrases entières. Mais oui, c'est vrai, il est encore au lycée, ça tombe bien. C'est tous des machos comme j'en ai jamais vu. La fille aux fourneaux et les hommes ramènent la viande. Je les aurais bien vu dans la bande à BenLaden.


Bon voila mon avis, hein cheesygrin  Bizarrement, j'ai réussi à finir ce roman. Je m'admire moi-même Smile   Je ne conseille pas ce roman.
0/5
avatar
syracuse900
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 241
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Made Men - Tome 1 : Nero de Sarah Brianne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum