La chanson d'Alana - Elizabeth Lowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chanson d'Alana - Elizabeth Lowell

Message  Pimprelune le Ven 4 Juil 2014 - 15:10

La chanson d'Alana
d'Elizabeth Lowell




Résumé : De jour comme de nuit, Alana Reeves - la jolie vedette de la chanson - est prisonnière d'un cauchemar. Six jours de sa vie ont sombré dans l'oublie après une randonnée en montagne qui fut fatale à son mari...
Que faire ? Comment vaincre l'angoisse et le désespoir ? Est-elle définitivement condamnée au douloureux secret de son amnésie ?
Une tendre conspiration se trame autour d'elle.
On l'incite à revenir vers cette Montagne Noire qui lui a ravi ses chansons.
Et c'est le beau Rafaël Winter - le seul homme qu'elle ait jamais aimé - qui l'accueille à sa descente d'avion...

Mon avis : Il y a dans les écrits de chaque auteur des... loupés monstrueux ARGHHHHH et celui-ci en est un, pour preuve - alors que j'aurais dû l'avoir fini en 2 heures GNÉÉÉÉ - il m'a bien fallu 4 jours pour en venir à bout PFIUUUUUHHHH  tusors 

Star de la chanson - qui a fait un mariage de raison avec un autre chanteur, Jack
substitut platonique:
puisque son grand amour de toujours - Rafael Winter, agent secret de son état - a été porté disparu et considéré comme mort, la dévastant et rendant sa vie sans intérêt car sans amûûûr  scratch 
, Alana Jillian Reeves a perdu à la fois son mari et la mémoire à la suite d'une randonnée dans les montagnes du Wyoming.
Alors - dès les premières pages, les incohérences s'enchaînent sur la disparition de l'amant de la jeune chanteuse -
abracadabrant et embrouillé au possible @0@:
et une histoire de lettre envoyé par la jeune femme alors qu'il est censé être décédé... Hein, quoi ??? o_0
Tiens, tu es là ??? Hihihi:
puis de sa renaissance miraculeuse puisque le frère d'Alana, Bob, est tombé - par hasard (en plein milieu de la nature, un hasard, vraiment ? Je suis sceptique...) - sur l'ancien fiancé de sa sœur bien vivant
Un amour profond entre ces deux-là qui part en biberine comme ça, sans aucune explication ?!?  Shocked 
, et ensuite - vraiment toutàfait fortuitement  titter  (non, vous voyez une grosse ficelle ?) - son frère a besoin d'elle pour effectuer une randonnée (en tant que cuisinière, semi-organisatrice) dans le lieu où Alana a failli perdre la vie et a vu disparaître son époux ??? Mouiiii, et bien entendu
Gagagaga arrheu proutch quand tu nous tiens...:
alors que son frère - benêt de haut vol Hahahaha - accumule les lapsus linguae, elle ne se doute de rien ?
, le beau (enfin, façon de voir, il est... moustachu  affraid  affraid  affraid ) Rafael est là qui l'attend à sa descente d'avion, car entre-temps (heureusement !), Alana a su qu'il n'était pas mort... (quand je dis que ça part en vrille  , faut me croire ^^)

On pourrait s'imaginer que le plus gros de l'intrigue - bancale et capillotractée - étant posée, le récit s'améliore, n'est-ce pas ?
Et bien non, ça s'empire avec le couple de randonneurs que doivent prendre en charge
Alana, Rafael et Bob:
3 personnes pour 2 "clients", et Alana qui se voit remplacer pour la cuisine - censé être son domaine - au pied levé  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil 
, et 2 gros détails
qui rajoute une couche de bizarrerie:
Stan qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à Jack, l'époux décédé, et Janice - autrefois (la bonne blague) psychiatre - qui est là comme une fleur  
qui ne lui mettent toujours pas la puce à l'oreille ?
Et la randonnée se poursuit avec son lot
d'étrangetés:
Rafael qui ne veut pas bouleverser Alana, mais qui quand même la met dans des situations propres à réveiller ses souvenirs...
, les souvenirs - avec un orage
qui arrive à point nommé:
responsable la 1ère fois de l'accident grave (et mortel pour Jack)
pour lui rappeler la tragédie...
Je ne vais pas tricher, j'ai lu en diagonale les derniers chapitres - et je présume que ça finit heureusement -
youkaïdi, youkaïda, c'est la joiiiiie !!!:
Mémoire revenue, amour de retour, complot "amical et salvateur" d'Alana démasqué  :silent: 
mais j'avoue que j'ai du mal à me souvenir (l’amnésie d'Alana est contagieuse ? Ça devrait être le cas pour une immersion de lecture, non ?? Pasdutout, c'est l'effet (chute en montagne ???) ennui insoutnable produit par l'histoire et surtout sa conclusion : j'ai carrément décroché à la moitié du titre !!!

Ma Note : 0, 25 / 5 (pour la joie que j'ai éprouvé en recevant le titre, que je ne pensais jamais voir dans ma BBAL... Il aurait mieux valu  Smile )

Pimprelune
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4369
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 49
Localisation : AIX EN PROVENCE
Humeur : Cherche encore - et toujours, Gnééééé :( - quoi lire ^^

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum