La Maîtresse du Soleil - Sandra Gulland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Maîtresse du Soleil - Sandra Gulland

Message  EloVD le Sam 25 Jan 2014 - 18:48

La maîtresse du Soleil
Sandra Gulland

Résumé :
Elle s'appelle Louise de la Vallière, mais on la surnomme "Petite" en raison de sa taille. Cavalière exceptionnelle, issue de la petite noblesse, elle n'est encore qu'une fillette quand elle tombe amoureuse d'un étalon blanc et fait appel à la magie pour l'apprivoiser. Cet acte extrême la poursuivra comme une ombre tout au long de sa vie, dont le cours sera transformé d'une façon aussi radicale qu'inimaginable. Immariable, trop pauvre pour entrer au couvent, Petite fait son entrée à la cour comme fille d'honneur de la belle-soeur de Louis XIV. C'est là qu'elle conquerra le coeur de ce dernier et apprendra les joies et les peines du statut de maîtresse du Roi-Soleil. Histoire d'amour attachante doublée d'un mystère captivant, cette fresque superbe met en lumière les extravagances et la décadence de la cour de Louis XIV tout en ressuscitant une personnalité féminine attachante.

Mon avis :
J'ai eu envie de retourner à mes premiers amours, les romans historiques, et j'ai bien fait parce que j'adoré celui-ci. Pourtant ça doit faire plus de deux ans qu'il trainait dans ma PAL le pauvre.
Avec ce roman, Sandra Gulland retrace la vie de Louise de la Vallière, première maîtresse officielle du Roi Louis XIV, de ses 6 ans, à sa mort à l'âge de 65 ans.

Déjà enfant, Louise, surnommée "Petite", possède un véritable don avec les chevaux, qu'elle adore, malheureusement une mauvaise chute la rendra boîteuse à vie. Laurent de la Vallière, son père, décède lorsque Louise a 7 ans. Sa mère, Françoise de la Vallière, l'envoie alors au convent des ursulines à Tour, où un frère de Laurent en est le prête attitré, et une soeur, nonne. Elle espère ainsi que Louise y apprendra les bonnes manières et perdra ses habitudes de garçon manqué. A ses 10 ans, sa mère, qui se remarie avec un marquis, vient la rechercher car Louise a la possibilité de devenir l'une des servantes de la jeune princesse Marguerite d'Orléans, cousine de Louis XIV, au château de Blois. Elle le sera jusqu'à ce que la princesse se marie et que celle-ci la recommande en tant que fille d'honneur à Henriette, épouse de Monsieur, frère du Roi. Louise a 17 ans. Très vite à son entrée à la Cour, une rumeur courre : Sa Majesté est épris de la femme de son frère, et ce n'est pas du tout du goût du reste de la famille royale. Pour que le Roi puisse continuer à fréquenter la maison de la princesse Henriette sans éveiller les soupçons, cette dernière propose au souverain de faire croire qu'il est tombé sous le charme d'une de ses filles d'honneur : Louise de la Vallière. "Petite" n'est pas dupe lorsque le Roi lui témoigne de plus en plus d'attention, même si elle, en est vraiment amoureuse, depuis le premier jour où elle l'a vu au château de Blois, quelques années plus tôt. Pourtant, grâce à sa franchise et à leurs goûts communs, pour les chevaux, la chasse, la danse, Louis XIV se fait prendre à son propre jeu, il tombe réellement amoureux de Louise. Leur liaison est d'abord tenue "secrète" quelques années puis officialisée à la naissance de leur troisième enfant, Marie-Anne, lorsque Louis XIV reconnaîtra sa fille illégitime et fera de Louise, une duchesse. Malheureusement, à ce moment-là le Roi a déjà une autre femme dans son coeur, la marquise de Montespan,"l'amie" de "Petite". Il finit par l'avouer à Louise puis la contraint à l'accepter et de toujours avoir une suite contigue à celle d'Athénaïs, avec porte communicante, pour qu'il puisse rejoindre sa belle marquise en toute discrétion, en passant par la chambre de sa maîtresse officielle, et ainsi éviter tous ennuis avec le mari d'Athénaïs. Cela dure quelques temps, Louise endure les rejets de plus en plus fréquents de son bien-aimé et les méchancetés de la marquise de Montespan, jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus et réalise qu'elle ne peut plus rien pour le Roi, Athénaïs l'a complètement ensorcellé. Elle décide donc de s'enfuir et d'entrer au convent, où elle y restera jusqu'à sa mort.
J'ai vraiment apprécié ma lecture ! Moi, qui adore me plonger dans l'Histoire à l'époque de Louis XIV !

Ce livre est vraiment bien écrit. Bravo à Sandra Gulland ! On sent bien qu'elle s'est bien documentée avant d'écrire son roman et de toute façon elle explique tout dans une petite note à la fin.
J'ai beaucoup aimé le fait que l'on suive la vie de Louise de la Vallière depuis son enfance et que ça ne commence pas uniquement lorsqu'elle arrive à la Cour. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! J'aurais même bien aimé que ça continue après quand Louise rentre au couvent, suivre ses débuts, car le dernier chapitre se termine quand elle y arrive et c'est tout. Ca s'enchaine ensuite avec l'épilogue, raconté par sa fille, Marie-Anne, à la première personne, qui part à son chevet car elle est mourante. C'était assez surprenant parce que tout le roman est écrit à la troisième personne.
J'ai trouve La maîtresse du Soleil vraiment attachante. Dommage que Louis XIV lui en ait fait tant voir à la fin la pauvre, elle, qui était justement éperdument amoureuse...

 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation /5  

 

  

EloVD
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3074
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 25
Localisation : France : Haute-Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum